Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Hopeful Sixteen
Epîca
Jinjer
Principius
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3901
Entrevues: 124
Critiques en Vrak
Groupe: Mechanical Poet
Album: Woodland Prattlers
En voyant ce nom de groupe assez particulier et la pochette au style "Harry Potter", je ne m'attendais pas vraiment à grand chose. sauf qu'après quelques pièces, j'ai pris le temps d'écouter...
Groupe: Sordid
Album: Valley Of Punishment
Sordid est un groupe de death brutal québécois du coin de Gatineau. Le groupe c’est appelé autrefois Carnage et Morbidity pour finalement en venir à Sordid. Après sept années d’existence, les voici...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Dezperadoz
 Album: The Legend And The Truth (2006)
Note:
8.5/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : AFM Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. The Legend and the Truth  
02. Dust of History 
03. First Blood 
04. Dead Man Walkin' 
05. Rawhide 
06. Tombstone 
07. Hellbilly Square 
08. March to Destiny 
09. OK Corral 
10. Shootout  
11. Look into the Barrel of My Gun  
12. Earp's Vendetta 
13. Friends til the End 
14. Echoes of Eternity 
15. Alex 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Plusieurs nouveaux sous-styles de metal sont apparus depuis quelques années. Par contre, c'est sûrement la première fois qu'un groupe s'identifie comme étant du western metal. Dezperadoz en est à leur deuxième album, "The Legend and the Truth", en 2006. Il aura fallu attendre 6 ans puisque leur premier album, "The Dawn of Dying", date de 2000. Pour leur nouvel opus, ils ont décidé de nous parler d'une légende du western, Wyatt Earp, dont un vol avait été commis le 21 avril 1881. De plus, il y a plusieurs artistes invités comme in Michael Weikath (Helloween) sur "First Blood", Tobias Sammet (Edguy) sur "March To Destiny", Joacim Cans (HammerFall) sur "OK Corral", Doro Pesch sur "Earp's Vendetta", tout ceux-ci sur "Echoes Of Eternity" et finalement Tom Angelripper (Sodom) sur "Ring Of Fire". Il ne faut pas oublier la présence aux guitares de Dennis Ward (Pink Cream 69) dans l'alignement officiel du groupe qui joue sur toutes les pièces.




Premièrement, je dois avouer que malgré le fait qu'ils désirent reproduire une ambiance westerm à l'intérieur même de leur musique, ils ont atteint leur objectif seulement à la moitié. Ils ont surtout opté pour de courtes interludes western entre les pièces. En fait, l'introduction dont nous pouvons y entendre de l'harmonica n'est pas la plus représentative du disque. La pièce titre illustre bien le tout, puisque Dezperadoz nous offrent un morceau avec de forts traits western. Par la suite, nous constatons rapidement vers quel style et la sorte de variante musicale que le groupe va nous apporter avec "Dust of History" et "Dead Man Walkin'" qui possèdent une grande énergie heavy metal des années 80 avec une fougue actuelle. "Dead Man Walkin'" a l'avantage d'avoir un peu plus d'authenticité, puisque sa sonorité se rapproche beaucoup plus du concept musical désiré par Dezperadoz.




Pour les autres pièces du disque comme "First Blood" ou "Shootout" la touche heavy metal, que nous pouvons retrouver notamment dans la formation allemande Gun Barrel, est très visible. Pour le mélange du western metal, il est très efficace sur " Rawhide", "Tombstone", "March To Destiny" et "OK Corral". Bien que les "riffs" ne soient pas les plus complexes, ils sont en mesure de nous offrir un son accrocheur. Ils ont semblé désirer ne pas pousser l'idée de base à l'extrême, alors ils ont fait preuve d'une certaine retenue et c'est probablement l'une des choses qui fait que le disque ne passera pas à l'histoire. Il faut avoir un certain courage pour apporter un sujet de la sorte dans un univers légèrement plus porter vers des concepts plus communs. Même à certains endroits, Dezperadoz nous proposent des rythmes parfois heavy, power ou même avec des influences thrash metal.




Dans l'ensemble, on ne peut pas être négatif face au fait qu'ils ont tenté d'apporter quelque chose de nouveau et c'est généralement effectué de belle façon. Cependant, l'album possède un son trop générique sur plusieurs pièces et ils devront continuer de travailler pour peaufiner leur formule, qui est de tout même très originale. Le plus grand défaut est sans aucun doute toute la retenue qu'ils ont fait preuve et qui n'a pas permise de finaliser la sonorité de Dezperadoz eur "The Legend and the Truth". Le vocal et l'instrumental sont accrocheurs et vraiment excellents, une grande qualité de musiciens sont sur ce disque, en plus des invités. Bref, une formule qui devra être continuer d'être travailler, mais nous avons réellement un très bon album. Mes pièces préférées sont "Dead Man Walkin'", "Rawhide", "OK Corral", "March to Destiny" et "Dust of History". Pourquoi la note est aussi haute malgré la critique qui semble un peu plus négative? En fait, outre le fait que d'explorer le style encore plus aurait pu être plus percutant, nous avons un excellent album, aussi bien au niveau de la musique que de la production et avec un concept très original.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau