Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4060
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Edguy
Album: Hellfire Club
Il a fallu attendre près de 3 ans pour que le groupe Edguy nous sorte un nouvel album studio depuis « Mandrake ». Les chansons de cet album précédent avaient une saveur plus « hardrock mélodique » et...
Groupe: Korpius
Album: Shades Of Black
Sherbrooke n’est pas que le comté du p'tit frisouillet qu'est Jean Charest mais aussi, le berceau animal et bestial qui nous propose Korpius, entité métallique qui...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Necronomicon
 Album: Rise of the Elder Ones (2013)
Note:
8.5/10
Style : Death Metal

Compagnie : Season of Mist

Format : CD

Liste des pistes :

01. Resurrected
02. The End Of Times
03. The Living God (Pharaoh Of Gods Part II)
04. The Nuclear Chaos
05. From Beyond
06. Rise Of The Elder Ones
07. The Valley Of The Lost Souls
08. Celestial Being
09. Dark Corners Of The Earth
10. The Fallen
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Le fjord du Saguenay est insondable, nul ne peut s’aventurer dans ses profondeurs sans y vivre une épopée fabuleuse car l’obscurcissement abyssal proposé par ce phénomène naturel rare est encore énigmatique et ténébreux. Battant pavillon envers cette contrée jadis, la formation québécoise Necronomicon peut assimiler ses qualificatifs décrits plus haut pour sa région d’origine à sa propre musique, et surtout pour cet album rempli d’un certain enrichissement musical, de subtilités dans les mécaniques sonores et d’un métal surfin qui prend expansion tout au long des 10 entités qui forment ce quatrième album.

Étant donné que le groupe est tout de même adhérent au style death métal, il est important de souligner que l’album baigne abondamment dans ce style tout en se laissant envelopper par une parcelle de métal de la vieille école grâce à des coups de pick déterminés, une basse frétillante et du blast beat rigoureux comme sur The Valley of the Lost Souls, The End of Times en plus de l’hyperactive From Beyond.

Death métal vigoureux mais avide d’un élargissement certain envers d’autres sonorités, le groupe tente de repousser les frontières métalliques avec quelques pulsions vers des arrangements soignés comme la pièce Celestial Being avec ses cordes enivrantes, son orgue de la hantise et des voix archangéliques. Quelques bribes du même genre se retrouvent de façon sporadique tout au long de l’album, le tout est servi en quantité infime (comme avec The Nuclear Chaos, pièce ambiante qui scinde l’album) donc il demeure impossible d’en avoir des hauts le cœur. Les ambiances accompagnent la musique de Necronomicon et ne deviennent jamais le point central de la chanson. L’utilisation que le groupe en fait est toujours en fonction de rajouter une certaine épice additionnelle, comme sur la chanson Dark Corners of the Earth.

Après un court séjour chez Napalm Records, le temps est maintenant venu pour Necronomicon de séjourner avec Season of Mist. Changement de maison de disque ne veut pas nécessairement dire changement au niveau de la formule sonore, loin de là car vous ne serez pas déroutés par cette offrande de Necronomicon étant donné que la formation québécoise demeure fidèle à ce qu’elle produit depuis pratiquement… 25 ans déjà !

www.facebook.com/NecronomiconMetal




  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau