Recherche MU :
Groupes: 1311
Critiques CD: 2496
Nouvelles: 4518
Entrevues: 138
Critiques en Vrak
Groupe: Oratory
Album: Beyond Earth
Je suis toute emballée à l’idée de faire la critique du dernier album que je me suis procuré. Je ne sais pas si vous êtes comme ça, mais moi, quand je viens de m’acheté un nouvel album et que :...
Groupe: Voodoo Circle
Album: Broken Heart Syndrome
Malgré un horaire du temps fort occupé avec les tournées de Primal Fear, le virtuose de la guitare Alex Beyrodt trouve tout de même à nous offrir le second album de Voodoo Circle. Le seul changement...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Black Tusk
 Album: Set the Dial (2011)
Note:
7.5/10
Style : Rock

Compagnie : Relapse

Format : CD

Liste des pistes :

1. Brewing the Storm
2. Bring Me Darkness
3. Ender of All
4. Mass Devotion
5. Carved in Stone
6. Set the Dial to Your Doom
7. Resistor
8. This Time is Divine
9. Growing Horns
10. Crossroads and Thunder
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Black Tusk vient de la Georgie tout comme ses compatriotes de Mastodon, et en plus, le groupe est sur Relapse. Je vous ai déjà parlé du fait que Relapse se « cherche » un nouveau Mastodon une nouvelle formation à mettre sur l’échiquier des joueurs majeurs de la scène rock mondiale. Si la mission de Relapse ne se concrétise pas avec Red Fang ou Baroness, c’est avec Black Tusk que le tout devrait se réaliser car ce groupe est lourd, habile, prometteur, criard par moment mais aussi, très talentueux.

Les chansons sont exaltantes tout au long de l’écoute que propose Set the Dial. Ce trio est féroce et ne laisse aucune place à l’ennui, chaque membre acquitte sa tâche sur un instrument en plus de fournir une parcelle de voix. Certaines chansons sont plus ténébreuses, tandis que d’autres sont plus enthousiasmantes comme Ender of All, la très « Shogun Named Marcus de Clutch » du nom de Carved in Stone et Growing Horns avec sa rythmique répétitive mais lourde.

Si le levé du coude vous interpelle, sachez que les pièces suivantes ont un fort potentiel d’agrémenter votre alcoolisme. Bring Me Darkness, qui débute avec un hurlement de « 666 » pour se fondre dans une tempête de boogie, Set the Dial to Your Doom est lourde avec ses coups de bass drums à l’unisson et This Time is Divine est la toune de char qui se retrouve sur cet album.

Sans être innovateur, Black Tusk brasse bien les cartes en proposant un rock lourd et métallisé ravissant qui permettra même aux demoiselles de valser un coup par moments, pendant que toi, tu la spottes du coin de l’œil en sirotant ta broue, gros jaloux !

www.facebook.com/BlackTusk





  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau