Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2389
Nouvelles: 26746
Entrevues: 98
  • Quo Vadis
    Entrevue avec le batteur Yanic Bercier.
    Sujet principal: Entrevue avec le batteur Yanic Bercier du groupe québécois Quo Vadis

    Pourriez-vous introduire Quo Vadis aux quelques amateurs de metal qui ne connaissent pas ou peu le groupe?

    Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, Quo Vadis est un groupe death metal de Montréal, formé en décembre 1992. Au mois de novembre 2004, nous avons lancé notre 3e album studio, intitulé Defiant Imagination, mixé par Jim Morris et présentant Steve DiGiorgio à la basse. Nos albums précédents sont intitulés Forever (1996) et Day Into Night (2000) et nous avons aussi le EP Passage in Time (2001), qui inclu notre premier vidéo. Les musiciens du groupe ont changé depuis les dernières années. Présentement, pour les spectacles, le groupe inclu Bart Frydrychowicz (guitare), moi-même (batterie), Stéphane Pare (vocal), Will Seghers (guitare), Dominique Lapointe (basse) et Roxanne Constantin (clavier).


    Quels ont été vos inspirations lorsque vous avez débuté l'enregistrement de"Defiant Imagination" ?

    Lors de l’écriture des morceaux de guitare pour le dernier album, Bart avoue:“J’ai décidé de ne pas écouter de musique metal lors des 2 années d’écriture afin de ne pas avoir de biais concernant la direction de style”. De mon côté, j’écoute plusieurs styles de musique en même temps, allant du metal, au soft rock, du punk alternatif au rap, etc, et je trouve que mes influences sont parfois évidentes à trouver sur le dernier album!


    Quel sorte de message voulez-vous transmettre à travers votre musique?

    Nos chansons démontrent les sentiments que nous éprouvons lors de la période d’écriture. Les chansons du dernier album sont très différentes une par rapport à l’autre, et ils émettent des sentiments très différents. Notre but lors de l’écriture est de composer des morceaux qui sont musiclament attirantes et stimulantes, et qui présentent un défi à éxécuter pour les musiciens. Je trouve qu’il est important d’être créatif et d’être ouvert à des nouvelles idées, différentes de la norme, ainsi que de continuellement pousser les limites.


    Comment s'est déroulé le processus d'intégration du nouveau chanteur, Stéphane Paré ?

    L’intégration s’est très bien passé. Bart et moi avons écrit tous les textes pour les chansons du nouvel album, et nous avons travaillé les arrangements des vocaux. De mon côté, j’enregistrais des mp3 et je les envoyais à Stephane par courrier electronique pour qu’il apprenne les arrangements des chansons. Bart a aussi utilisé cette approche. Je trouve que cette méthode a très bien marchée pour nous pour cet album.


    Est-ce que le départ des autres membres a mis en doute la continuité du groupe ?

    Je crois que plusieurs personnes dans la scène metal ont douté de la continuité du groupe lors du départ des autres membres. L’ancien guitariste avait écrit la plupart des chansons et des textes de Day Into Night, alors il est normal que le public soit en doute à propos de la survie du groupe. Parcontre, Bart est un individuel qui travaille extrêment fort, spécialement pour le groupe. Il a retroussé ses manches, et il s’est mit au travail pour composer les morceaux de guitares pour l’album au complet! Il fallait ensuite trouver quelqu’un pour remplacer notre ancien bassiste. Un des rêves à Bart était d’avoir Steve DiGiorgio, un de ses idoles à la basse, comme bassiste sur un des nos albums. Il l’a contacté et tous les éléments se sont mit en place. Le groupe s’est donc très bien remit des changements de musiciens pour le nouvel album.


    Comment s'est procédé la collaboration du bassiste légendaire Steve DiGiorgio? Comment cette alliance a-t-elle débutée?

    Comme mentioné ci-haut, Bart a contacté Steve pour l’avoir comme bassiste sur l’album. Le matériel, guitares et batterie, a été envoyé à Steve avant qu’il quitte pour l’Europe pour une tournée avec Testament où il s’est familiarisé avec le matériel. À la fin de la tournée, il est venu de l’Europe directement à Montreal où il a composé les lignes de basse avec Bart, 5 jours avant l’enregistrement. C’etait tout un défi pour Steve, et l’enregistrement s’est bien passé et nous sommes tous content du résultat.


    Comment trouvez-vous la réaction du public pour le nouvel album ?

    Le public et les critiques ont tres bien réagit au nouvel album. Nous sommes tous très honorés par leur réaction. Nous devons maintenant travailler doublement fort pour le prochain album pour battre la réaction de celui-ci!


    Est-ce que l'écriture et l'enregistrement ont été compliqués pour cet opus?

    L’écriture et l’enregistrement ont été très différents des derniers albums. La structure de chaque morceau s’est fait bâtir entre le mois de février et le mois de septembre 2002. La suite est toute un histoire! En septembre 2002, j’ai enregistré la batterie, et Bart a commencé l’enregistrement des guitares. Entre septembre 2002 et janvier 2004, Bart a retravaillé chaque morceau afin de continuellement améliorer les harmonies, jusqu’à temps qu’il soit heureux avec le résultat. Entre temps, Steve a enregistré la basse au mois d’août 2003, et le violoncelle a suivi en novembre 2003. Le clavier et les chorales, composés et arrangés par Roxanne Constatin, ont été enregistré en novembre 2003 et en janvier 2004, respectivement. L’enregistrement de l’album a finalement été completé lors de l’enregistrement des solos en février 2004. L’horaire semble être très désorganisé, mais chaque instrument est passé à l’enregistrement seulement lorsque celui-ci était prêt à 100%. Il n’y a eu aucun compromis sur cet album.


    Pour vous, qu'est-ce qui rend votre groupe unique, ou quelques particularités que vous avez dans votre musique pour "Defiant Imagination"?

    Les influences et les idées musicales de Bart sont très différentes des miennes, et nos goûts sont très similaires lorsqu’il s’agit de bâtir les chansons. Je trouve donc qu’on se complète très bien en tant que guitariste et batteur. Je travaille avec Bart depuis décembre 1992 et chaque fois qu’il est temps de travailler ensemble, je sais que la vitesse et la dexterité de mes bras et mes jambes seront mis au défi! J’ai appris beaucoup de lui. C’est un individu très passionné et j’aime bien travaillé avec lui. Je crois que la chimie se voit sur les morceaux de Defiant Imagination.


    Quel est, ou quels sont, vos pièces préférées sur le nouvel album?

    Je trouve que toutes les chansons ont quelque chose de différentes à offrir, et je les aime toutes pour différentes raisons. Puisque toutes les chansons sont différentes entre-elles, je trouve que les spectacles sont musicalement bien balancés et peuvent plair à un audience avec un large évantail de goûts.


    Depuis la création du groupe, quelle a été la plus grande difficulté à surmonter?

    Je crois que les problèmes à surmonter ont changé avec les années. Entre 1992 et 2000, nos plus grands problèmes étaient les horaires personnelles des membres. Plusieurs d’entre nous étaient au cégep et a l’université, et les examens étaient la priorité de tous. Organiser les horaires de spectacles était un cauchemar! Après avoir gradué, ceci n’était plus un problème. La prochaine difficulté s’est presentée lors des changements de membres du groupe. L’enregistrement approchait et, avec la moitié des compositeurs de l’album précédent, le groupe devait completer d’écrire des chansons mémorables et attachantes. D’après les commentaires des critiques, je trouve que le groupe s’en est bien sorti!


    Quel est votre opinion à propos du téléchargement de la musique sur internet?

    Je crois qu’il y aura plusieurs changements concernant l’administration des groupes de musiques dans les années a venir, du au téléchargement de la musique. Les groupes devront être de plus en plus impliqués dans le déroulement des activités de tous les jours de leur groupe. Ceci présentera surement de nouveaux défis pour nous, les metaleux, et ceci sera une difficulté à surmonter.


    Que pensez-vous de la scène metal locale actuelle?

    Je crois que la scène metal actuelle devient de plus en plus ouverte, connaissante et exigeante envers les groupes de musique. Je trouve que ceci encourage les groupes a continuellement pousser les limites afin de satisfaire aux attentes du public. Sans ceci, le progrès des musiciens envers la composition et la connaissance de leur instrument serait surement moins dynamique.


    Dans un avenir rapproché, quels sont vos objectifs personnels et profesionnels?

    Un but principal du groupe est d’établir Quo Vadis en Amérique du Nord et en Europe, afin de pouvoir faire plusieurs tournées dans les années qui suivent. Nous commençons à discuter du prochain album. À l’instant, nous croyons faire plusieurs changements à nos méthodes de travail (composition/enregistrement) pour les années qui suivent, et nous nous attendons à éxécuter ces changements avant l’été 2007… Ces changements nous donneront la flexibilité que l'on recherche depuis longtemps.

    Concernant mes but personnels, je travaille présentement avec un batteur de jazz de l’université du Tennessee à Knoxville, Tennessee, afin d’améliorer ma technique de batterie, ainsi que de devenir plus versatile en tant que musicien. Aussi, j’ai eu l’opportunité de travailler avec des groupes autre que Quo Vadis, au Canada et aux États-Unis, et j’ai beaucoup appris de ces expériences. Je trouve que travailler avec d’autres musiciens stimule la créativité et augmente l’adaptation (puisque tous les musiciens ont un style different et des attentes différentes). J’aimerais bien avoir l’opportunité d’enregistrer avec d’autres groupes dans un l’avenir proche.


    Merci pour cette entrevue, bonne chance pour le futur. Si vous avez quelque chose à dire aux amateurs avant de terminer, c'est votre tour...

    J’aimerais remercier les fans et les médias pour votre support intense depuis les dernières années. Lorsqu’on vous rencontre lors de nos spectacles dans vos villes, nous donnons toujours 110% en espérant que vous soyez heureux de votre soirée. C’est toujours un honneur de jouer avec vous à nos côté! METAL!!!

    Merci et à la prochaine!
    Yanic
    Partager cette entrevue
    Informations
    Quo Vadis
    Entrevue avec le batteur Yanic Bercier.
    Marc Desgagné
    Posté par
    Marc Desgagné
    le 02 mai 2005
    Traduit par
    Aucun
    Quo Vadis
    Début: 1993
    Pays: Canada
    Style: Death Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    L'an 2004 ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire de QUO VADIS. La suite longuement attendue des albums « Day Into Night »(2000) et « Forever »(1996) démontre une écriture musicale mûrie...
    Dernière critique
    Quo Vadis
    Defiant Imagination (2004)
    9.6/10
    Tout d'abord, laissez-moi vous présentez ce groupe québécois. Quo Vadis œuvre dans un style unique à eux qui mélange le death metal technique et mélodique avec du thrash metal. Le groupe...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau