Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
  • Ghoulunatics
    Entrevue avec Gary Lyons.


    Et oui! Après 15 années de service dans le DeathCore québécois, nos chers membres de Ghoulunatics tirent leur révérence. Après une tournée d’adieux, dont le point culminant avait lieux à Cowansville, où les fans ont été au rendez-vous. Un mort qui risque de reprendre vie très bientôt, avec quelques membres en moins… mais doté d’une verve incisive… Je prends ici le pouls du cadavre du band avec Gary, le défunt bassiste.

    MU : Salut Gary, je vais commencer par te demander tes impressions sur le dernier show à vie des Ghoulunatics, le 24 mai dernier à Cowansville avec Under Aspect et Obscurcis Romancia

    Gary : Le show a super bien été. Ça faisait un bout que nous n’avions pas été dans ce coin-là et nous n’avons pas été déçus. Une centaine de personnes déchaînées tout au long du set!

    MU : Donc, la foule était vraiment au rendez-vous pour le last-call des Ghoulunatics!

    Gary : Mets-en!!! Comme toutes les dates de cette tournée d’adieux! Il y avait des fans de Montréal, Repentigny, St Jean, etc. le 24 mai dernier.

    MU : Les fans n’ont pas voulu manquer ça! Comment se portent les membres aujourd’hui? Nostalgie ou plein de nouveaux projets?

    Gary : Les deux. Mais je pense que nous allons mieux le réaliser dans deux ou trois semaines, car nous étions habitués à pratiquer ensemble deux fois par semaine. Ce qui va nous manquer le plus, je crois, c’est la camaraderie, tu sais : juste le fait de se retrouver ensemble pour jouer et oublier le reste…

    MU : Justement, quelles sont les raisons qui vous ont poussé à saborder les Ghoulunatics, car les fans semblaient être au rendez-vous…

    Gary : C’est notre chanteur Pat Mireault qui a décidé de quitter le groupe en novembre dernier. Il était las d’être sur la route, etc. Après toutes ces années de sacrifices, je crois qu’il en avait tout simplement assez et qu’il voulait vivre autre chose. Pour l’instant, nous prenons un petit break et après ça moi, Pat Gordon et Brian, nous allons commencer quelque chose de nouveau.

    MU : Donc tu penses à un nouveau projet?!

    Gary : Oui, ça c’est certain! La musique est devenue pour moi un mode de vie. C’est une passion qui, j’ose espérer, ne me quittera jamais! Comme je disais, nous allons commencer à pratiquer bientôt et bâtir des tounes à trois. Nous avons une personne en vue pour le band. Il ne nous restera qu’à trouver un chanteur qui va aller avec le concept du groupe. J’aimerais avoir quelques pièces terminées d’ici l’automne, pour pouvoir sortir un démo d’ici la fin 2008.

    MU : Est-ce que ton nouveau projet va être dans la même veine que Ghoulunatics??

    Gary : Vu que nous sommes trois ex-Ghoul à en faire partie, nos influences seront palpables. Mais je pense que nous allons nous diriger vers quelque chose de moins extrême, côté vocal en tout cas. Nous aimerions bâtir quelque chose qui pourra résister au temps et qui vieillira bien!

    MU : As-tu déjà tâté le terrain avec un label?

    Gary : Non, ça prend du concret pour ça. Mais je pense que nous pourrons attirer l’attention. Nous n’avons pas l’intention de tout recommencer à zéro. Nous avons de l’expérience et plusieurs contacts. Il faudra en tirer profit du mieux que nous le pourrons.

    MU : Peux-tu me donner des noms de groupes que tu écoutes en ce moment?

    Gary : Nous n’écoutions presque plus de death metal depuis longtemps. Moi j’écoute beaucoup de stoner, alors ça aura une influence sur le nouveau projet. Des groupes que j’écoute dans mon MP3 : Clutch, Down, System of a Down, Bionic, Kyuss, Diablo Red, etc. J’écoute aussi des classiques comme : Maiden et Motley Crue. Côté local, il y a Priestess et bien d’autres.

    MU : Ce sont des groupes aux sonorités plutôt diverses! Ton prochain band aura un son assez fusion!

    Gary : On verra. Oui, j’écoute pas mal de tout. Plus jeune, j’ai commencé avec Sepultura, Slayer, SOD, Metallica. J’écoutais aussi beaucoup de punk hardcore comme Minor Threat, Dead Kennedys, 7 seconds, GBH, etc. Tout ça a contribué au son des Ghoulunatics et je pense qu’on l’entendra aussi dans les compos du prochain band.

    MU : Je pense que tous ont hâte d’entendre le renouveau qui naîtra des cendres des Ghoulunatics!

    Gary : Moi aussi!!! Cela fait des années que nous ne sommes pas sortis du moule, si moule il y avait. Alors, j’ai vraiment hâte de voir où ça va nous mener. Une semaine à la fois. Le temps de relaxer un peu. Je vais avoir mes fins de semaine libres cet été pour la première fois depuis un crisse de bout et j’ai l’intention dans profiter!

    MU : Donc, tu vas refaire ton inspiration. Penses-tu voyager ou rester dans ta cour avec de la bière??

    Gary : Un peu des deux je pense… Je suis allé à Cuba en mars dernier et j’ai bien aimé. J’aimerais aussi retourner en France.

    MU : Que penses-tu du téléchargement sur Internet? C’est une bonne vitrine publicitaire ou si, au contraire, ça tue les groupes à petit feu??

    Gary : Je pense que c’est la meilleure chose pour les groupes. Pour les compagnies de disque, ça se passe autrement. Mais si les compagnies de disque perdaient autant d’argent, ils trouveraient d’autres moyens pour la promotion. Les groupes font de l’argent en tournant sans arrêt, alors ça ne change pas grande chose pour eux. Je pense que la scène se porte bien et il faut en profiter, car la popularité du métal arrive et repart par cycle.

    MU : Si on parle de cycle, la fin des années 90 a vu disparaître nombre de groupes fars comme Overbass, B.A.R.F, etc. ; après une effervescence marquée.

    Gary : Une des causes majeures de la disparition de ces groupes et peut-être aussi des Ghouls, c’est que le marché québécois, bien que le meilleur au Canada, reste petit. En allant toujours dans les mêmes villes, les fans ne se renouvellent pas nécessairement…
    Comparativement à l’Europe, où l’on peut jouer dans plusieurs pays en peu de temps, au Québec nous sommes pénalisés pour la mise en marché, la promotion, etc. Car il y a un bassin de gens beaucoup moins grand qui ont accès à la scène métal et qui écoute ce style.

    MU : Donc, il est claire qu’une adaptation à la technologie est urgente et que le *do it yourself* sera sûrement plus prisé à l’avenir, surtout avec l’avènement de Cubase et autres logiciels d’enregistrement.

    Gary : J’ai toujours été en faveur du DIY et avec les Ghoulunatics nous avons toujours suivi cette voie. Si un groupe n’est pas capable de faire les choses par lui-même, il n’ira pas très loin… Ça prend de la débrouillardise quand un nouveau band veut plonger dans la game.

    MU : Donc, avec l’expérience que tu as acquise durant les dernières années, ton nouveau projet risque d’être beaucoup plus festif. Je veux dire : moins de préoccupations et plus de plaisir à composer.

    Gary : Oui! C’est le but que je me suis fixé! Dans Ghoulunatics, c’est moi qui faisais pas mal tout : gérance, booking, marchandise, site web, etc. Je veux moins m’occuper de ce côté-là et mettre mes énergies à composer. Comme j’ai un côté perfectionniste, je vais jeter un coup d’œil sur le business, mais sans en prendre toute la responsabilité. L’idée c’est d’avoir du fun. Si nous faisons que quelques concerts par année, nous allons nous en contenter.

    MU : Et pour une sortie spéciale pour la fin des Ghoulunatics…

    Gary : Nous avons sortis la compilation The Best of Ghoulunatics, en mars dernier sur Galy Records : 20 pièces des 5 albums, limitée à 1000 copies. Il nous reste que la compilation et l’album Cryogénie en stock.

    MU : Un mot de la fin?

    Gary : Je veux juste remercier nos fans, qui nous ont supportés tout au long de ces 15 années. J’en profite pour remercier particulièrement Christine Fortier (VOIR, CISM) qui nous a toujours donné un coup de main et qui était une des plus grande partisane.

    MU : Je te souhaite le meilleur pour ton nouveau projet et que les Ghoulunatics restent dans la mémoire des métalleux!
    Partager cette entrevue
    Informations
    Ghoulunatics
    Entrevue avec Gary Lyons.
    Posté par
    Maxime Lecavalier
    le 29 mai 2008
    Traduit par
    Aucun
    Ghoulunatics
    Début: 1994
    Pays: Canada
    Style: Death Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Tous ceux qui ont eu l'occasion d'assister à un concert de Ghoulunatics vous diront la même chose : la force du groupe originaire de Montréal se trouve dans la qualité de leurs prestations...
    Dernière critique
    Ghoulunatics
    The Beast Of (2008)
    9/10
    Respect. C'est ce mot qui me vient en tête lorsque je vois le nom du groupe death/groove metal québécois Ghoulunatics. Depuis plus de dix ans, la formation s'est fait connaître comme un...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau