Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2452
Nouvelles: 27667
Entrevues: 110
  • Talamyus
    Artiste du mois d'Avril 2008: Talamyus
    À l’aube d’une tournée québécoise avec le groupe finnois Kalmah, et à l’occasion de leur nomination en tant qu’Artiste Québécois du mois d’Avril, voici une entrevue avec Benoît St-Jean, guitariste et chanteur de la formation thrash/viking montréalaise Talamyus!




    MU: Bon, habituellement pour débuter, on fait un historique du groupe. Cette fois-ci, on va aller plus profond que ça, on va faire TON historique en tant que fan/musicien de métal! Comment est-ce que tu as découvert le métal, et pourquoi ce type de musique là t'a accroché?

    Benoît : J'ai commencé à écouter du métal je pense comme n'importe quel kid, c'est à dire avec Metallica! Je trippais rare sur ce band là d'ailleurs, et j'ai toujours du respect pour ce band là! Pis ensuite j'ai découvert tous les bands thrash metal de l'époque, pour ensuite aller dans du plus extrême. Ensuite, j'ai découvert un band comme Obliveon, là je me suis dit, si un band local pouvais avoir de l'impact comme ça à travers le monde.. Ça me donnait espoir de pouvoir le faire moi aussi. Pis ça m'as donné le goût de commencer à jouer de la musique. Au début, je voulais jouer du drum, mais j'ai vite vu que mon talent sur cet instrument était assez minime, alors j'ai opté pour la guitare. Mais pour revenir à la question, qu'est ce qui m'a plu du métal, je dirais que c'est un sentiment d'appartenance à ce genre de musique, et le fait que c'est une musique que peu de gens ressentent dans la vie de tout les jours. Moi, je ressent plein de sentiments quand j'en écoute.

    MU: Est-ce que tu ressens aussi un sentiment d'appartenance à la scène métal québécoise en particulier? Si je te donnais le choix de décider du groupe québécois de l'année 2007, par exemple, tu choisirais qui?

    Ben: C’est sur que quand tu vois un band local avoir du succès, du moins pour nous dans le band, c’est une fierté. Alors oui, c'est important pour nous la scène locale, mais pour choisir un band local de 2007.. Ouf, c’est dur, mais j'aurais un penchant entre Reanimator et Utlagr.

    MU: On a effleuré tantôt tes influences, avec Metallica et Obliveon. Quels autres groupe pourrais-tu citer qui ont influencé ta musique, ou qui ont simplement eu un gros impact sur toi en tant que fan?

    Ben: En tant que fan et au niveau des influences, la scène thrash metal '80s, c’est clair, mais si on parle de mes principales influences, et je crois qu'on peut les ressentir dans notre musique, c'est Kreator et Bathory!! J'ai toujours trippé sur ses deux bands là, mais j'écoute encore beaucoup de vieux trucs comme Megadeth, Testament, etc... J’écoute pas mal de trucs Pagan et Viking aussi. C'est quelque chose d'important pour moi, de combiner le old school (thrash metal) et le nouveau son (viking)! Et même si Talamyus est métal , j'écoute pas mal de trucs qui ne sont pas métal, mais j'écoute trop de trucs pour pouvoir les citet ici, y'aurais plus de place pour le reste de l’entrevue! (rires)

    MU: On en arrive donc à Talamyus, merci de l'intro! Comment ça a commencé, Talamyus?

    Ben: Ça a commencé avec moi et mon frère Dan (bassiste), on trippe métal depuis qu'on est jeunes, alors l'idée de former un band ensemble s'est avérée une option pour nous, vu qu'à l'époque on commençait à jouer de nos instruments, et on trouvait qu’il n’y avait pas vraiment de bands ayant le son qu’on recherchait. On a donc décidé de créer notre propre musique. Ce qui est drôle c’est qu’à l'époque, nous écoutions beaucoup de black metal, on voulait former un band viking black. Inconsciemment, bah ça a viré plus thrash que black, mais la touche viking est restée par contre. Je parle de ça, pis ça c'est en 2000. Ensuite, un guitariste s'est joint à nous, Rikk. On jammais à trois, dans un local miteux à Montréal. Puis j’ai rencontré à l'école de technique de scène notre batteur Jean-Phillipe Latour, qui à l'époque travaillait sur l’album de Paroxysm. Il est venu s'essayer derrière le kit de drum, il faisait la job, et il a fait le 1er album avec nous.

    MU : Le premier album, As Long As It Flows, a été enregistré au studio de votre batteur de l'époque, ça doit être pratique d'avoir son propre studio pour enregistrer!

    Ben: Oui. (rires) Si on veux! Mais j'avoue, à l'époque, moi et Dan, on avait aucune expérience en studio, alors on a apprit pas mal pendant ces 8-9 mois en studio. On a jamais fait de démo, on a voulu attaquer l'album directement. C'est risqué comme démarche, mais on a réussi. C'est à cette époque là, en studio, que Rikk a quitté le band. Pendant ce temps, Nic apprenait les tounes pendant qu'on enregistrait, on l’a recruté durant notre période studio.

    MU: Est-ce à cette époque qu'a commencé votre collaboration avec Rémi et Great White North?

    Ben: Oui, c'est à cette époque. J'ai découvert son magasin Profusion à l’époque, en 2004. J’allais là pour acheter mes cds, pis a force d'y aller, bin on jasait, j’ai appris qu'il avait un label, qu’il signait des bands. Puis par pure coïncidence, mon drummer de l'époque enregistrait pour Paroxysm, donc ça nous a ouvert la porte. Pis on connaît la suite!

    MU: Moi je la connaît, mais nos lecteurs, eux, veulent en entendre parler! (rires) Great White North est depuis devenu Prodisk, qui signe votre 2e album, In These Days of Violence. Peux-tu me parler un peu du processus qui a mené à cet album là?

    Ben: Great White North a été le premier label de Talamyus, mais il y a eu des problèmes internes dans le label, qui ont mené à la fermeture de cette étiquette de disque! En ayant perdu notre maison de disque, on en magasinait une autre, et Rémy n'avais pas trop envie de se repartir là-dedans, mais en jasant avec, il commençait un label, pour trader des disques pour son magasin, et voyant GWN Records couler, il a voulu rescaper 3 groupes de ce label, pour former Prodisk. Pour le processus de l’album, ça a été un dur processus! Quand nous avons fait notre dernier show pour As Long As It Flows en juin, on a commencé à composer, mais en plein milieu du processus, notre batteur a dû prendre comme décision de quitté Talamyus, pour des raisons de santé. Alors il a fallu composer sans batteur, mais on a trouvé un batteur 1 mois après le départ de JP, en la personne de Jonathan Herbst ( ex-Death row). Il a eu comme mission d'apprendre le 1er album et les nouvelles pièces. Deux mois après, on était en studio, mais je crois que ce sont tout de même des compos solides que nous avons créées!

    MU: On a parlé un peu de ton frère Dan tantôt. Ça m'as fait penser à plusieurs autres groupes qui jouissent aussi de cette fraternité littérale. Les frères Amott dans Arch Enemy, les frères Bjorler dans At The Gates.. Est-ce que le lien de sang apporte quelque chose de particulier à la musique que vous composez selon toi?

    Ben: Oui, c'est sûr. Dan pense comme moi quand il s'agit de musique, on a la même vision, alors c'est sûr que c’est plus solide aussi comme relation dans un band. Il n’y a pas de chicane aussi, il y a beaucoup de communication!

    MU: En tant que band métal, le live prends une place importante dans la dynamique d'un band, que ce soit d'un point de vue promotionnel et professionnel ou tout simplement le trip de monter sur un stage. Si je te disais qu'il ne te restait qu'UN seul show à faire dans toute ta vie, ça serait ou et avec quels bands?

    Ben: Si j’étais réaliste, je te dirais que tout ce que j'ai vécu à date, je l'apprécie vraiment beaucoup, alors si ça s'arrêtait là, je serais content de ce que j'ai accompli!! Mais si j'avais à décider, ça serait avec Kreator sans aucun doute, au Wacken!!

    MU: Parlant de ce que tu as vécu à date, dans ton palmarès, quels seraient ta meilleure et ta pire expérience live?

    Ben: Ma meilleur expérience, c'est au show de Ffinntrol en Septembre dernier, ça a été malade, le monde était vraiment trop dedans! Sinon, le show qu’on a fait Rouyn aussi a été mémorable, avec Unexpect et Augury. Ce sont de bonnes expériences que je n’oublierai jamais, on a été traités comme des rois! Pour se qui est des mauvais show je tiens à les oublier! (Rires)

    MU: Vous allez être en tournée avec Kalmah à la fin du mois, à quoi sommes-nous en droit de nous attendre?

    Ben: À notre meilleure performance à vie, ça c'est clair! On va donner notre 200%, et il risque d'y avoir des surprises dans notre set. Des nouveau truc et des vielles chose qu'on a pas jouées depuis un bout.

    MU: Tenez-vous le pour dit, chers lecteurs! Un sacré show! Benoît, mot de la fin?

    Ben: Merci à tout le monde de nous supporter, vous avez pas fini d'entendre parler de nous, on est là pour un méchant bout, qu'on se le tienne pour dit!!! Je veux que ça thrash en avant de moi partout au Québec!

    Partager cette entrevue
    Informations
    Talamyus
    Artiste du mois d'Avril 2008: Talamyus
    Posté par
    Katy Maloney
    le 1er avril 2008
    Talamyus
    Début: 2002
    Pays: Canada
    Style: Death Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Parti d'un rêve et de leur passion connue pour le Métal, Talamyus a été fondé à Montréal en 2002 par Benoît St-Jean, guitariste-chanteur et Dany St-Jean, bassiste. Le but des deux frères,...
    Dernière critique
    Talamyus
    As Long As It Flows... (2005)
    8.8/10
    Talamyus œuvre dans le milieu depuis maintenant six ans. Pour ceux qui se demandent quel style le caractérise, et bien selon leur biographie, il a créé un genre combinant le Trash Métal Old...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau