Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2377
Nouvelles: 25920
Entrevues: 95
  • Empathy Denied
    Entrevue avec le bassiste Daniel Daris.
    À la veille d'un évènement de taille comme les 25 ans du Métal Québécois, qui aura lieu du 31 Août au 2 Septembre 2007 au Club Soda à Montréal, il semblait important de vous présenter un peu plus les groupes qui feront de cet évènement un succès assuré. Parmi eux, au palmarès des groupes qui s'illustreront lors de la dernière soirée (et non la moindre!), Empathy Denied représente, avec Negativa, Descent Into Nothingness et Brief Respite, la relève de la scène québécoise. Je m'entretiens donc avec Daniel Daris, bassiste du groupe.


    MU : Premièrement, merci d’avoir accepté de faire une entrevue dernière minute ainsi, c’est fort apprécié!

    Dan : Tout l'plaisir est pour moi !

    MU : Pourrais-tu nous parler un peu de la naissance d’Empathy Denied? Quand et comment le groupe a-t-il été formé?

    Dan : Pas facile de mettre une date précise parce que le tout c'est fait de façon très graduelle... L'idée du band vient de Steven, il voulait se partir un band simple, brutal et efficace... Je dirais que l'idée lui ait venue vers la fin 2004. J'en avait entendu parler par Yan, notre ancien drummeur, puis je lui ai fait savoir que j'étais très intéressé par le projet.

    MU: Toi, Yan et Eric aviez tous joué à l'époque dans Spirit Of Vengence, si je ne me trompe..

    Dan: C'est vrai, c'était un band Black extreme.

    MU: Rien à voir avec empathy Denied donc!

    Dan: Le seul point commun entre les 2 était que ça bûchait! (rires)

    MU : Dans quelle optique le cd promo (2005, NewCore Music) a t-il été réalisé? Peut-tu nous décrire un peu le modèle d’Empathy Denied au niveau de la composition?

    Dan : Au début, j'avais du mal à comprendre le style de Steven. Pendant plusieurs années j'ai eu à jouer de la musique très complexe et bizarre dans Demental. Steven, lui, est du genre à composer avec simplicité mais, de façon très personnelle. Ça m'a pris un certain temps avant d'être à l'aise avec son style mais, maintenant tout va bien. On a fait le démo avec peu de moyens, on voulait simplement se faire connaitre sans prendre trop de temps. Dans les mois qui suivent, on va se préparer pour notre premier album, ça va fesser!!

    MU: Avez-vous déjà du matériel de prêt?

    Dan: On a 17 pièces de prêtes qui n'attendent qu'à faire mal. Le Death Metal simple, Old School, est presque disparu depuis le milieu 90... nous, on veut le ramener. On pourrait aller dans le complexe comme beaucoup de bands font mais, on a fait le choix d'y aller simplement et brutalement.

    MU : Plusieurs groupes québécois présentement disent essayer de réanimer le Old School, que ca soit dans le Death ou dans le Thrash. On n'as qu'à penser à Reanimator ou encore Point Blank Rage. Est-ce qu'on peut parler d'un retour au sources pour un Québec qui s'est largement associé à un style plus technique?

    Dan : Quand je parle d'Old School, je parle de bands comme "Broken Hope" qui étaient pas dans les plus rapides: c'était gras, pesant et TELLEMENT efficace. Avec ce genre de musique, c'est le "circle pit" assuré!


    MU : C’est Eric Fiset qui avait écris tous les textes du démo. Récemment, il a quitté le groupe. Il a été remplacé par Alexandre Boudreault, anciennement de Demental, comme toi. Est-ce Alex qui compose vos attaques lyriques dorénavant?

    Dan : C'est Alex et Steven mais, je compte bien m'en mêler un peu prochainement...

    MU : Double coup de masse, comme tu le mentionnais tout à l'heure, Yan Chamberland emboîte le pas à Eric Fiset et quitte le groupe. Vous avez recours à Pierre-Luc Simon pour le show au 25 ans, plus tôt on avait annoncé un line-up complet avec Eric Bombardier, un autre ex-Demental. Tu peux nous donner l’heure juste là-dessus?

    Dan : Éric Bombardier a tellement investi dans Demental, de Janvier 99 jusqu'en Mai 2007, il nous a dit avoir besoin d'un bon break. Je le comprends parfaitement. On a cherché pour un drummeur mais, sans succès puis, j'ai pensé à Pierre-Luc (Dentïst, Cortisol). Je le connais depuis plusieurs années et je connais son talent. Il va faire le show, mais sans pouvoir rester par la suite.

    MU : Donc la quête d'un drummer continue?

    Dan: Oui, mais on a 2 candidats en vue, ça promet!

    MU : Le métal Québécois fête ses 25 ans en fin de semaine prochaine. Comment est-ce que tu vois ta participation au projet? Qu’est-ce que ça représente pour toi, les 25 ans du Métal Québécois?

    Dan : J'ai 26 ans! Savoir que je vais faire partie d'un évènement d'une telle importance me dresse le poil des bras. Par exemple, j'ai toujours voulu jouer avec "Démence" pis "Obliveon" mais, ça a jamais adonné (snif snif). Jouer dans un festival dans lequel vont jouer des bands qui nous ont tellement aidé à faire connaitre notre province (mondialement parlant), c'est plus qu'un honneur. On doit énormément à chacun des groupes des années 80/90 qui vont être là... j'te promets de me donner à fond!!!! Petite parenthèse, Alex s'est fait tattouer le logo de l'Évènement sur la jambe, on prend ça très à coeur!


    MU : Ce dimanche donc, vous partagerez la vedette avec Negativa, Decent Into Nothingness et Brief Respite. Plusieurs membres de ces groupes ont une implication profonde dans la scène métal québécoise. On pense simplement à Steeve Hurdle de Negativa (ex-Gorguts), Sebastien et Ian dans DIN, et votre Steven Henry d’amour! Peut-on vraiment parler d’une soirée Découverte? Ce sont quand même des personnages bien connus…

    Dan : Oui, j'aime chacun des bands avec lesquels on va jouer. J'ai pas juste hâte de jouer, j'ai aussi hâte d'être dans la foule puis de les voir en action!

    MU : En marge du musicien, il y a donc le fan! Moi qui allait justement parler musique avec toi, belle transition donc! Présentement, dans la scène Québécoise, quels groupes apprécie-tu les plus? Lesquels devrions nous surveiller dans les prochaines années selon toi? À part Empathy Denied, bien sûr!

    Dan: Je vais te répondre mais je connais pas TOUS les groupes Métal du Québec (c'est comme des lapins; y'en a tout l'temps des nouveaux) puis je veux pas faire de favoritisme... Si tu parles de groupes récents, je dirais que Negativa a fortement attiré mon attention; quand je les ai vu pratiquer au local, les bras m'ont lâché! Ça fesait 8 ans que je voulais voir Steeve Hurdle jouer, j'en ai eu pour mon argent (rires). Il y a aussi Augury mais, je crois que leur place est déjà faite depuis quelques temps. J'ai aussi un coup de coeur pour Abitabyss, on a joué avec eux à Rouyn, on s'est senti mal de jouer après eux; ça détruit tellement! Aussi, je peux pas m'empêcher de mentionner Vengeful, de Montréal.

    MU : C'est déjà tout pour l'entrevue, merci Dan! Je te laisse le mot de la fin, quel message empreint de sagesse aimerais-tu communiquer au reste du Québec?

    Dan: J'espère jouer devant chacun de vous, avant d'être trop vieux! (rires)



    Partager cette entrevue
    Informations
    Empathy Denied
    Entrevue avec le bassiste Daniel Daris.
    Posté par
    Katy Maloney
    le 28 août 2007
    Empathy Denied
    Début: 2004
    Pays: Canada
    Style: Death Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Empathy Denied a été créé à Montréal à la fin de l'année 2004 par quatre amateurs de death metal. Les membres originaux sont le guitariste Steven Henry (fondateur et ancien guitariste de...
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau