Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2452
Nouvelles: 27667
Entrevues: 110
  • Into Eternity
    Entrevue avec Tim Roth.
    Sujet principal: Entrevue avec Tim Roth (Into Eternity).

    L'entrevue a été réalisée en personne avant le spectacle de Into Eternity à Montréal. Marc : Bonjour Tim, merci de nous accorder une entrevue pour metaluniverse.net

    Tim: MetalUniverse… ça me dit quelque chose ce nom la.


    Marc : C’est possible, ce n’est pas la première fois que l’on couvre un de vos spectacles.

    Tim : Cool, aussi loin que lors de notre tournée avec EdGuy et Hammerfall?


    Marc : Oui, et même encore plus récemment lors de votre passage à Montréal avec Destruction ainsi qu’au Gigantour 2.

    Tim : Il va falloir que j’aille voir ca, ca a l’air bien intéressant.


    Marc : Dis moi Tim, est-ce que tu pourrais décrire le groupe Into Eternity pour nos lecteurs?

    Tim : Tu ne commences pas par la plus facile des questions, mais je vais faire de mon mieux. On appelle ca un genre de « hybrid metal » ainsi que du « Death metal progressif » je crois. Progressif surement parce que nous avons tous ces changements de rythmes et la voix « clean » de Stu. La partie Death metal nous vient aussi à cause du vocal utilisé ainsi que le son traditionnel de la batterie qui est propre a ce style de musique. On serait une genre de combinaison entre le band Death et Iron Maiden possiblement. On est une combinaison de plusieurs étéments sans toutefois pouvoir donner un genre bien précis.


    Marc : En effet, c’est assez difficile de déterminer exactement à quoi vous ressemblez le plus, mais je dirais que vous sonnez comme Into Eternity, et c’est très bien comme ca.

    Tim : Exactement. On a pris plusieurs parties que chacun de nous aimons et ca a donné ce qu’est Into Eternity aujourd’hui.


    Marc : C’est pour ca qu’on ne peut pas vraiment trouver quelque chose qui vous ressemble entièrement.

    Tim : C’est en plein ca.


    Marc : Vous avez depuis peu deux nouveaux membres au sein du groupe. Est-ce que cela à apporter des complications tant pour les nouvelles compositions que pour l’apprentissage des pièces?

    Tim : Oui c’est sur, cependant, c’est la première fois dans notre carrière qu’un changement de membres se fait aussi bien et sans anicroches majeures. C’est surement parce que c’est la première fois que le nouveau batteur entre dans le band en sachant toutes les pièces du groupe. C’est à peu près la même chose pour le guitariste. Il m’a contacté en me disant qu’il connaissait déjà tout les albums, alors on l’a invité à venir pratiquer avec nous… et comme de fait, il connaissait vraiment les albums au complet et il les a tous appris juste en les écoutant, alors on l’a gardé. Bien sûr il y a eu quelques ajustements à faire, mais que des choses mineures. Le fait que j’ai composé toutes les trames de guitares pour l’album « Scatering of Ashes » a aussi beaucoup aidé parce que nous n’avions pas de deuxième guitariste dans cet album. Jim, notre ancien batteur n’est plus avec nous parce qu’il a du prendre 2 ans de congé de son travail pour le Gigantour, alors il est « pris » la bas jusqu’en 2009 donc c’est pour ca que Steve est avec nous.


    Marc : Je les ai vus en action lors de votre dernier passage avec Destruction, c’était excellent.

    Tim : Oui en effet, et je me rappelle que la foule était incroyable.


    Marc : Votre dernier album « Scatering of Ashes » est maintenant disponible en magasin, je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir l’écouter au complet, mais les extraits que j’ai entendu sur votre MySpace sont excellents.

    Tim : Merci beaucoup. Nous avons deux extraits du nouvel album sur myspace, « timeless Winter » dont nous venons tout juste de faire un vidéo ainsi que la chanson « Severe Emotional Distress ».


    Marc : Est-ce que cet album est la continuité de « Buried In Oblivion », ou est-ce plutôt un album sans aucuns liens directs avec le précédent?

    Tim : Nous ne voulions pas continuer avec une « suite » à « Buried In Oblivion » parce que nous voulions vraiment avoir des chansons plus rapides, des solos plus intenses, mais notre son par contre va toujours être une continuation d’album en album.


    Marc : J’avais remarqué que les deux extraits étaient en effet beaucoup plus rapides que toutes les autres chansons auparavant.

    Tim : Ca vient un peu du fait que nous avons beaucoup été en tournée ces temps si, et tout le temps avec des groupes qui sont très agressifs et très rapides avec leurs musiques alors nous n’avons pas eu le choix que nous adapter parce qu’on avait l’impression de se faire enterrer à chaque concert. Donc nous avons gardé notre vocal tel qu’il a toujours été pour Into Eternity mais nous avons été avec des compositions beaucoup rapides.


    Marc : Parlant du vocal du groupe, la voix de Stu semble s’améliorer au fil des albums.

    Tim : il est comme le vin, il devient meilleur avec le temps.

    (a ce moment, Stu se joint à nous)

    Tim : Stu, cette question était pour toi…

    Stu : A vrai dire, ce que je fais…

    Tim : Il fait comme dans le film Rockstar, est-ce que c’est vrai Stu?

    Stu : Oui bien sur, et quand je serai tanné du groupe, je foutrai l’camp en disant qu’il faut que j’aille pisser. Mais bon, sérieusement, j’étais dans des chorales quand j’étais plus jeune, donc c’est la que j’ai appris la base. Pour le reste, c’est venu naturellement, je ne fait rien de particulier. Je ne bois pas beaucoup, mais je dors beaucoup. Je me suis rendu compte que j’étais capable de le faire, alors je le fait.

    Tim : C’est du talent naturel.

    Stu : En plein ca. Un peu comme toi (Tim), tu pourrais juste passer le balai, et ca sonnerai comme un solo d’enfer. Bon maintenant que je viens de complètement déstabiliser l’interview, je vous laisse continuer.


    Marc : Comment a été la réaction de la foule envers les chansons du nouvel album?

    Tim : Très bien, meilleure que pour tous les albums précédents même. Tout le monde chante les paroles, c’est vraiment formidable.


    Marc : Est-ce que ca vous surprend de voir qu’en si peu de temps, les fans savent déjà toutes les paroles par cœur?

    Tim : Oui, ca me surprend a chaque fois, mais notre album a été énormément téléchargé avant même qu’il soit en vente, alors déjà dans le temps du Gigantour, nous avons joué à Los Angeles, et je me rappelle que toute la premiere rangée chantait les parole de « timeless Winter » et l’album n’était pas encore en vente. C’est le pouvoir de l’Internet!


    Marc : Et tu voies ca comme une bonne chose ou pas?

    Tim : C’est bien parce que de toute manière, le groupe ne verra pas tant d’argent que ca provenant de la vente de CD, mais par contre, on veut voir ces même personnes qui téléchargent nos chansons a nos concerts pour y acheter un souvenir, et c’est beaucoup plus concret pour nous. Alors plus on est de fous, plus on rit et mieux ca va aller.


    Marc : Donc selon toi, l’Internet ne nuit pas.

    Tim : Non, je ne crois pas.


    Marc : Est-ce que vous considéreriez faire un reprise d’une chanson, et la quelle?

    Tim : C’est drôle parce que c’est une discussion qui revient souvent lorsque nous sommes sur la route. On écoute de la musique et sur certaines chansons, on se dit que tien, celle la serait parfaite pour que nous la jouons. Moi je ne suis pas particulièrement fan de reprendre les chansons des autres parce que depuis que je suis tout jeune, je compose plutôt que de reproduire ce que les autres font. Je sais par contre que Stu aimerai surement beaucoup faire une reprise de Judas Priest. Mois s’il faut que j’en fasse une… j’en choisirais une du groupe « Death ».


    Marc : Tout à l’heure, on a mentionné le Gigantour, comment ca c’est passé pour vous?

    Tim : C’était une expérience incroyable.


    Marc : Quelque chose de bien spécial qui c’est passé?

    Tim : A part le fait de côtoyer Dave Mustaine chaque jour et de jouer dans des grandes salles devant des milliers de personnes, rien. Ca été une très belle expérience. La bouffe incluse partout et ce, trois fois par jours. L’équipe technique a notre disposition. On était la juste pour jouer de la musique, rien d’autre. La rencontre avec Dave Mustaine a aussi été vraiment mémorable. La première journée de la tournée, il a pris le temps de serrer la main de tout le monde et jaser avec chacun de nous. Apres notre concert à Montréal, il est venu nous voir et nous a dit de pas lacher et de continuer dans la même direction. Il nous a donné un « speach » de dix minutes que je n’oublierai jamais. Il est vraiment gentil et nous le remercions encore pour cette tournée. Shawn et Glenn du groupe Eidelon font maintenant parti de Megadeth et nous somme très fier de voir que deux canadiens font parti de ce groupe. Megadeth est à moitié Canadien maintenant!


    Marc : Une petite derniere pour toi. Je sais que vous êtes amateurs de jeux vidéos de sports, mais avez-vous essayé le jeu Guitar Hero?

    Tim : la première fois que je l’ai essayé c’était un a party privé auquel nous nous sommes allés lors de la tournée avec Destruction. Je l’ai essayée… et je me suis fait humilier la première fois. Ce n’est pas vraiment comme jouer de la guitare… mais plutôt être capable de bien suivre le rythme sans se mêler de bouton.


    Marc : Donc on ne peut pas devenir un vrai héro de la guitare en y jouant.

    Tim : Je ne crois pas en effet, mais ca développe quand même le sens du rythme ainsi que le « timing » donc le jeu a du positif dans l’apprentissage de la musique… mais rien ne vaut une vraie guitare. Je vais quand même acheter Guitar Hero 2 pour le X-Box 360, alors si Microsoft lit cet interview, j’aimerai bien recevoir une copie promotionnelle.


    Marc : Est-ce que tu as un quelque chose que tu aimerais dire aux fans?

    Tim : J’aimerai leur dire « Shake and Bake ».

    Marc : Merci Tim, bon spectacle ce soir.
    Partager cette entrevue
    Informations
    Into Eternity
    Entrevue avec Tim Roth.
    Posté et traduit par
    Marc Bizouard
    le 28 mars 2007
    Into Eternity
    Début: 1997
    Pays: Canada
    Style: Death Metal Progressif
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Le groupe canadien Into Eternity a été créé en 1997 par Jim Austin (batterie), Scott Krall (bassiste) et par Tim Roth (guitare). Originaire de Régina en Saskatchewan, la formation mélange...
    Dernière critique
    Into Eternity
    The Incurable Tragedy (2008)
    9.2/10
    Into Eternity est un groupe de Death Metal Mélodique Progressif de Régina en Saskatchewan qui n'a plus besoin de présentation. Leur façon de mélanger les styles, la qualité de leur travail...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau