Recherche MU :
Groupes: 1311
Critiques CD: 2496
Nouvelles: 4489
Entrevues: 138
  • Dark Funeral
    Entrevue avec le chanteur Heljarmadr

    Dani Rod de MetalUniverse.net a réalisé une entrevue dernièrement avec le chanteur Heljarmadr de la formation black metal Dark Funeral. Il est question de la sortie de leur plus récent album "We Are The Apocalypse" via Century Media Records, des vidéoclips, de ses costumes, de son projet Gra, de ses projets solos et plus !


    MU : Votre nouvel album de Dark Funeral semble explorer des tempos plus lents que d’habitude? Est-c'est que c’est une influence de ta part, car ton projet Gra est souvent plus lent que Dark Funeral ?

    Heljarmadr : Depuis qu’on a sorti les premières vidéos du nouvel album, c’est vrai que le gens me disent beaucoup “Woah, ils sont où les blast beats ? La vitesse ?”. Mais ce n'est pas la première fois. On avait déjà des chansons comme "Goddess of Sodomy” qui est vraiment lente. Il y a “As I Ascend” du dernier album, qui est une chanson aussi très lente. Je ne pense pas que ça soit mon influence ou un gros changement par rapport à ce que Dark Funeral avait déjà composé avant.


    MU : Concernant la création des nouvelles chansons, est-ce que tu as la chance de participer avec ta musique, tes idées et tes suggestions au moment de composer?

    Heljarmadr : On a pris l’habitude de travailler à distance Ahriman et moi. Il m’envoie des riffs de guitare qu’il enregistre dans son studio, et je fais ma partie vocal dans mon studio, puis il est très réceptif à mes idées. Mon travail, bien sûr, est plus orienté vers l'écriture des paroles, mais il faut que les phrases se placent bien dans la musique. Alors, on fait beaucoup de tests, puis, seulement quand on en arrive au point d'être satisfaits, c'est à ce moment qu'on décide que c’est le temps d’aller en studio.


    MU : On a entendu dire que tu habites au Chili en ce moment. Est-ce que tu as enregistré tes vocals à cet endroit dans un studio, ou tu as été capable d’aller enregistrer avec le groupe en Suède ?

    Heljarmadr : J’ai fait seulement les démos au Chili. Puis quand on a été près, je suis allé en Suède pendant un mois pour enregistrer avec le groupe. On a pris quelques semaines pour pratiquer un peu avant de commencer dans le studio aussi. Mais aussitôt que j’ai fini, je suis revenu vite au Chili. Il y avait pas grand chose à faire en Suède, en plein hiver et en plus avec la covid. 


    MU : Comment as-tu trouvé l'expérience de travailler avec le célèbre producteur Daniel Bergstrand et Fredrik Thordendal de Meshuggah?

    Heljarmadr : On avait déjà travaillé avec Daniel, mais c'était dans son studio Dugout à Uppsala pour l’album précédent. C'était un choix clair pour nous d’embarquer avec lui encore une fois, car on a bien aimé l'expérience et le résultat du dernier album. Par contre, cette fois-ci, on est allés au “Studio 33” qui appartient à Fredrik de Meshuggah, mais Daniel est resté comme le mixeur/producteur de l'album. Fredrik nous a donné un coup de main au niveau technique pour s'assurer que l’enregistrement était parfait. On n’a vraiment pas perdu de temps là-bas. Tout s'est bien passé, et je pense qu’on a fait tout ce qui était nécessaire pour accomplir le meilleur résultat possible selon nos conditions et capacités. Daniel a fait un excellent travail, et ils ont bien travaillé ensemble avec Fredrik.


    MU : On comprend que tu fais du mixage, enregistrement et mastering aussi de ton côté. As-tu appris beaucoup après cette expérience?

    Heljarmadr : Bien sûr, on apprend beaucoup quand on regarde de près ces génies du son. Chaque jour a été un gros apprentissage pour moi. Il y a de petits détails qui vont toujours rester dans mon esprit sur la manière de bien se préparer à l'approche de l'enregistrement d'un nouveau projet. 


    MU : Si malheureusement Dark Funeral arriverait à sa fin, aurais-tu le goût de chanter avec un autre groupe?

    Heljarmadr : Je ne pense pas. Peut-être comme musicien de session seulement. J’ai déjà mon projet “Gra” en tout cas. Je ne ressens pas le besoin ou l’envie de faire encore plus que ce que je fais présentement.


    MU : Au sujets de ces nouvelles vidéos que vous avez tournées, peux-tu nous raconter un peu comment ça s'est déroulé? Ce que tu a aimé, ce que tu n’as pas aimé?

    Heljarmadr : C’est la première fois qu'on travaille avec cette compagnie Polonaise “Grupa13”. Ils étaient vraiment professionnels! On est descendu en Pologne pour tourner là-bas, puis d’habitude quand on fait un vidéo, oui il y a toujours beaucoup d'attentes, mais avec cette équipe de travail, tout a été correctement prévu et on a respecté les horaires et le programme chaque jour. À tel point que souvent, on était à l’avance du programme. On est resté quatre jours là-bas, mais il n'y avait pas de procrastination, personne n'était paresseux. On a eu beaucoup de fun! On a tourné quatre vidéos d’un seul coup, et oui, il faisait trop froid, mais ils avaient des places pour se réchauffer et beaucoup d'attention à nos besoins. On avait vraiment le confort pour être capable de mettre tous nos efforts exclusivement sur notre performance. Chapeau à cette compagnie là!


    MU : Par rapport à ton costume, est-ce que tu as choisi les pièces de ton armure, ou elle était déjà préconçue?

    Heljarmadr : Les costumes ont été créés par le groupe pendant les 20 dernières années. Ils m’ont dirigé vers le gars qui a fait les autres, puis on a développé le mien ensemble. Malheureusement, si vous le savez, nos costumes ont été volés il y a 2 ans environ aux États-Unis, à San Francisco. Heureusement, c'est arrivé après la tournée. Ça nous a pris quelques mois pour avoir de quoi de nouveau. C'est pour ça qu'il y a eu un changement dans mon look. Mais pour répondre à ta question, oui j’ai eu la liberté d’expression nécessaire pour personnaliser mon image. 


    MU : C’est quoi ton plan lié à l'avenir de tes projets individuels hors de Dark Funeral? On a été bien impressionné par ta première chanson en tant qu'artiste solo “Transcending into a God”.

    Heljarmadr : Ce single a été mon premier c’est vrai, mais en réalité c'est une chanson que j’ai composé depuis 1998. La prochaine étape serait de composer l’album au complet. Maintenant qu’on a fini l’album de Dark Funeral, je consacre mon temps à finir mon album avec “Gra”. Aussitôt que j’aurai fini celui-ci, je mettrai toutes mes efforts sur mon album en tant qu’artiste solo. J’ai déjà trouvé des musiciens qui vont m’aider avec ça, et je pense qu’on pourra l’avoir prêt en 2023.


    MU : On a beaucoup entendu parlé également de ton travail en photographie. Est-ce que cet album de photos est encore disponible? Penses-tu en faire un deuxième?

    Heljarmadr : En fait, j’ai fait 200 copies au début, qui ont été toutes vendues, mais j’ai déjà commandé une deuxième batch, avec quelques améliorations, mais c’est pratiquement le même livre. Il est disponible dès maintenant. C’est une idée qui m’est venue au début de la pandémie, car tout d'un coup, on avait tous beaucoup de temps libre. Je travaille déjà sur un deuxième livre. Je n'ai pas le concept défini au complet, mais oui, j’ai commencé à ramasser le stock nécessaire pour ce deuxième album de photos.


    MU : Dans le passé tu as souvent exprimer ton admiration pour des groupes de metal comme Enslaved et Mgla. Maintenant que tu es arrivé à ce point de respect dans ta carrière, aimerais-tu encourager nos lecteurs à suivre un autre groupe que tu aimes, qui mérite ce succès ?

    Heljarmadr : J’ai commencé, il y a pas longtemps, à faire ma liste des 10 albums meilleurs de l'année, alors vous pouvez suivre mes réseaux sociaux pour trouver toutes mes recommandations. Ce qui me vient en premier c'est “Necromantia”, un groupe qui, malheureusement, vient d’arrêter de faire de la musique, mais j’ai vraiment aimé leur dernier album. Aussi, un autre groupe de la Grèce “Yoth iria”. J'aime beaucoup la scène metal de la Grèce. En passant, le premier album de black metal que j'ai eu dans ma vie, c'était un autre trésor de ce pays, “His Majesty at the Swamp” par le groupe Varathron, très recommandé également.


    MU : Quels albums ont marqué ta vie pendant ton enfance? Au point de pouvoir dire qu’ils t’ont poussé à devenir un chanteur/musicien?

    Heljarmadr : J’ai reçu une cassette de la part de mon oncle quand j'étais très jeune. C'était Razors Edge par AC/DC. J’ai trippé pendant toute mon enfance sur cet album. La simplicité et le pouvoir de chaque chanson m'ont vraiment marqué depuis mon enfance. Un peu après, pendant mon adolescence, c'était “Arise” de Sepultura. Je ne pouvais pas arrêter de l'écouter, puis j’ai appris toutes les paroles! Même si je ne parlais pas l’anglais à ce moment-là. On dirait que j’ai commencé mes cours d’anglais avec cet album. Puis c’est surtout avec celui-là que j’ai commencé mon chemin en tant que chanteur metal.

    Liens et infos :

    Stream et commander l'album "We Are The Apocalypse" (Century Media Records) : https://darkfuneral.lnk.to/WeAreTheApocalypseID

    https://www.darkfuneral.se/

    https://www.facebook.com/darkfuneral

    https://twitter.com/darkfuneral

    https://www.instagram.com/darkfuneralofficial/

    https://www.youtube.com/darkfuneral

    =========================================

    ENGLISH VERSION

    Dani Rod of MetalUniverse.net recently conducted an interview with vocalist Heljarmadr of the black metal band Dark Funeral. We talk about the release of their latest album "We Are The Apocalypse" via Century Media Records, music videos, his costumes, his band Gra, solo projects and more!


    MU: Your new Dark Funeral album seems to explore slower tempos than usual? Is it an influence from you, because your Gra project is often slower than Dark Funeral?

    Heljarmadr : Since we released the first videos of the new album, it's true that people tell me a lot "Woah, where are the blast beats? The speed?". But it's not the first time. We already had songs like "Goddess of Sodomy" which is really slow. There is "As I Ascend" from the last album, which is also a very slow song. I don't think it's my influence or a big change from what Dark Funeral has done before.


    MU: Concerning the creation of the new songs, do you have the chance to participate with your music, your ideas and your suggestions when composing?

    Heljarmadr: Ahriman and I used to work remotely. He sends me guitar riffs that he records in his studio, and I do my vocal part in my studio, then he is very receptive to my ideas. My job, of course, is more oriented towards writing the lyrics, but the phrases have to fit well in the music. So we do a lot of testing, and then, only when we get to the point of being satisfied, that's when we decide it's time to go into the studio.



    MU: We heard that you are living in Chile right now. Did you record your vocals there in a studio, or were you able to go and record with the band in Sweden?

    Heljarmadr: I only did the demos in Chile. Then when we were ready, I went to Sweden for a month to record with the band. We took a few weeks to practice a bit before we started in the studio too. But as soon as I finished, I came back to Chile quickly. There wasn't much to do in Sweden, in the middle of winter and on top of that with the covid.


    MU: How did you find the experience of working with the famous producer Daniel Bergstrand and Fredrik Thordendal from Meshuggah?

    Heljarmadr: We had already worked with Daniel, but it was in his studio Dugout in Uppsala for the previous album. It was a clear choice for us to work with him again, because we liked the experience and the result of the last album. However, this time we went to "Studio 33" which belongs to Fredrik from Meshuggah, but Daniel remained as the mixer/producer of the album. Fredrik gave us a hand on the technical side to make sure the recording was perfect. We really didn't waste any time there. Everything went well, and I think we did everything necessary to achieve the best possible result on our terms and abilities. Daniel did a great job, and they worked well together with Fredrik.


    MU: We understand that you also do mixing, recording and mastering on your own. Did you learn a lot after this experience?

    Heljarmadr: Of course, you learn a lot when you watch these sound geniuses closely. Every day was a big learning curve for me. There are little details that will always stay in my mind about how to prepare well when approaching the recording of a new project.



    MU: If unfortunately Dark Funeral would come to an end, would you feel like singing with another band?

    Heljarmadr: I don't think so. Maybe as a session musician only. I already have my "Gra" project anyway. I don't feel the need or the desire to do more than what I'm doing now.

     

    MU: About these new videos you shot, can you tell us a little bit about how it went? What you liked, what you didn't like?

    Heljarmadr: It's the first time we work with this Polish company "Grupa13". They were really professional! We went down to Poland to shoot there, and usually when you make a video, yes there are always a lot of expectations, but with this work team, everything was properly planned and we respected the schedule and the program every day. So much so that we were often ahead of schedule. We were there for four days, but there was no procrastination, no one was lazy. We had a lot of fun! We shot four videos at once, and yes, it was too cold, but they had places to warm up and lots of catering. We really had the comfort to be able to put all our efforts exclusively on our performance. Hats off to that company!

     

    MU: Regarding your costume, did you choose the pieces of your armor, or was it already pre-designed?

    Heljarmadr: The costumes were created by the band over the last 20 years. They directed me to the guy who made the others, and then we developed mine together. Unfortunately, if you know, our costumes were stolen about 2 years ago in the US, in San Francisco. Fortunately, it happened after the tour. It took us a few months to get new stuff. That's why there was a change in my look. But to answer your question, yes I had the freedom of expression to personalize my image.

     

    MU: What is your plan for the future of your individual projects outside of Dark Funeral? We were very impressed with your first song as a solo artist "Transcending into a God".

    Heljarmadr: That single was my first one, but it's actually a song I've been writing since 1998. The next step would be to write the whole album. Now that we have finished the Dark Funeral album, I'm spending my time finishing my album with "Gra". As soon as I finish this one, I will put all my efforts on my album as a solo artist. I have already found some musicians that will help me with that, and I think we can have it ready in 2023.

     

    MU: We've also heard a lot about your photography work. Is this photo album still available? Do you plan to do a second one?

    Heljarmadr: I actually made 200 copies at first, which were all sold out, but I've already ordered a second batch, with some improvements, but it's basically the same book. It's available now. It was an idea that came to me at the beginning of the pandemic, because all of a sudden we all had a lot of free time. I'm already working on a second book. I don't have the whole concept defined, but yes, I have started to collect the stock for this second photo album.

     

    MU: In the past you often expressed your admiration for metal bands like Enslaved and Mgla. Now that you have reached this point of respect in your career, would you like to encourage our readers to follow another band that you like, that deserves this success?

    Heljarmadr: I started, not long ago, to make my list of the 10 best albums of the year, so you can follow my social networks to find all my recommendations. What comes to me first is "Necromantia", a band that unfortunately just stopped making music, but I really liked their last album. Also, another band from Greece "Yoth iria". I really like the metal scene from Greece. By the way, the first black metal album I got in my life was another treasure from that country, "His Majesty at the Swamp" by the band Varathron, also highly recommended.

     

    MU: Which albums marked your life during your childhood? So much so that you can say they pushed you to become a singer/musician?

    Heljarmadr: I got a cassette from my uncle when I was very young. It was Razors Edge by AC/DC. I grew up tripping on that album. The simplicity and power of each song really stuck with me from childhood. A little later, during my teenage years, it was "Arise" by Sepultura. I couldn't stop listening to it, then I learned all the lyrics! Even though I didn't speak English at that time. It seems like I started my English lessons with this album. Then it's especially with this one that I started my way as a metal singer.

     

    Partager cette entrevue
    Informations
    Dark Funeral
    Entrevue avec le chanteur Heljarmadr
    Dani Rod
    Post et traduit par
    Dani Rod
    le 18 Mars 2022
    Dark Funeral
    Dbut: 1993
    Pays: Sude
    Style: Black Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Le groupe black metal sudois Dark Funeral a t cr en 1993 par Lord Ahriman et Blackmoon (David Parland), qui ont t rejoint plus tard par Draugen et Themgoroth. Leur premier EP,...
    Dernire critique
    Dark Funeral
    Angelus Exuro pro Eternus (2009)
    8.2/10
    'Anges qui brlent pour l'ternit''. Un seul groupe peut baptiser un disque avec un nom aussi vocateur. En effet, depuis plus de quinze ans. Dark Funeral rpand sa musique violente...
    Toutes les critiques du groupe
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialit | FAQ MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits rservs.
    >>> Si vous tes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicit : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagn - Programmation : Andrew Gagn - Samuel Falardeau