Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2351
Nouvelles: 25059
Entrevues: 95
  • Sacrifice
    Entrevue avec Rob Urbinati.
    Sujet principal: Entrevue avec Rob Urbinati du groupe Sacrifice à propos du groupe et de leur spectacle à Toronto.


    MU: Vous jouer pour la première fois en plus d’une décénie ensemble ce soir, pourrais-tu nous décrire le processus de préparation pour cette soirée?

    Rob: Et bien nous savions depuis 6 mois que nous allions jouer pour ce show alors Gus et moi avons commencé les répétitions ensemble il y a 6 mois. Joe vit à New-York et Scott vit à Vancouver alors il était plutôt difficile pour nous de nous réunir et pratiquer ensemble. Nous savions que si Gus et moi étions en mesure de faire rentrer les choses dans l’ordre entre la guitare, de drum et la voix, nous aurions déjà un bon bout de fait. Scott et Jow sont arrivés Lundi.


    MU: Vous avez commencé à pratiquer Lundi?

    Rob: Au début, j’avais des gros doutes sur la qualité et la précision de ce que nous allions faire mais quand j’ai vu le résultat, je me suis rendu compte que nous aurions été prêts à jouer ensemble sur scène Lundi! Joe et Scott ont fait leurs devoirs!


    MU: Aviez vous choisi un setlist au préalable ou avez-vous pratiquer pas mal tout le catalogue de Sacrifice pour ensuite faire une sélection?

    Rob: Gus et moi avons choisi quelques chansons parce que nous devions tirer la ligne éventuellement si nous voulions être prêts! Nous avons donc choisi 17 chansons des 3 premiers albums. Aucune de sur Apocalypse Inside puisque Gus n’était pas sur cet album.


    MU: Vous avez donc les 4 membres originaux. Parlons-nous d’un évènement unique ou peut-être gardez-vous l’esprit ouvert pour des projets futurs?

    Rob: D’abord, il faut que les gens sachent que nous ne pensions pas du tout que ce soir aurait lieu. Nous nous étions toujours dit qu’une telle chose ne pourrait jamais arriver parce que nous sommes si loin les uns des autres. Je ne peux pas dire que ça n’arrivera jamais mais nous voulons seulement nous concentrer sur ce soir. C’est bien certain que nous aimerions le faire mais nous avons tous des familles et des vies à l’extérieur de Sacrifice et c’est pas mal la priorité de chacun. Nous essayons de ne pas trop y penser non plus pour ne pas nous créer d’attentes car il ne faut pas s’en faire à croire, ce serait très compliqué.


    MU: En tant qu’écrivain, as-tu quelques idées en banque?

    Rob: J’ai des milliers de chansons à la maison. J’en ai écrit beaucoup à travers les années et certaines d’entre elles ont étés écrite avec Sacrifice en tête. Je ne peux pas dire si elles verront le jour un jour. Si et seulement si nous sommes pour relâcher quelque chose, nous voulons que ce soit à la hauteur du vieux matériel. Si c’est ne serait-ce qu’un peu moins bon, nous voulons rien savoir!


    MU: Que représente Sacrifice pour toi exactement?

    Rob: Sacrifice définit beaucoup de ce que je suis! J’étais si jeune quand on a commencé. Quand les gens me demandent ce que je fais, je leur réponds que je suis un guitariste de Metal. Ce n’est pas ma profession et ce n’est pas comme cela que je gagne ma vie mais c’est ce que je suis et c’est grâce a Sacrifice!


    MU: Le catalogue de Sacrifice est en réédition avec du matériel bonus, pourrais-tu nous parler de ces rééditions?

    Rob: Marquee Records, du Brésil, est entré en contact avec moi il y a une couple d’années pour un album live. J’étais ouvert à cela mais ça n’a jamais eu lieu. Quand il m’est arrivé avec ses idées de réédition, il a débarqué avec ses grands chevaux dans le sens qu’il voulait mettre du matériel bonus, des photos des flyers… Bref, j’avais des gros doute à savoir s’il irait jusqu’au bout de ses paroles et franchement, il ne m’a pas déçu! Je ne peux pas croire à quel point le produit est bien! En tant que fan, si je suis pour acheter une réédition, je veux de la viande! Donnez moi des bonus, des chansons live, des photos que je n’ai jamais vues, des biographies! C’est une réédition d’un vieil album discontinué, célébrons-le! Je suis vraiment satisfait!


    MU: Parlant d’album live, vous jouez ce soir non? Est-ce que vous enregistrez le show?

    Rob: En effet, nous l’enregistrons mais c’est avant tout pour nous! Ce moment est très important pour nous et nous voulons en avoir de beaux souvenirs. C’est incroyable de voir combien de gens se sont déplacés pour ce show! Nous allons sortir un DVD sur Marquee cependant mais il sera dans le genre de Cliff ‘em All de Metallica dans le sens qu’il sera remplit de Bootleg et de matériel du genre. Un peu de ce soir pourrait se ramasser dessus.


    MU: Étant toi-même de Toronto, que penses-tu du Opera House pour l’évènement?

    Rob: Le dernier show à vie de Sacrifice était ici mais il y avait beaucoup moins de monde à l’époque!


    MU: Tu as quelques chansons d’écrites mais as-tu déjà écris autres choses que du Metal?

    Rob: Pas vraiment. J’ai écris des passages acoustiques mais ce sont des choses comme l’intro de Beneath The Remains alors c’est encore plutôt Metal! Je suis metal jusqu’à l’os et me fou pas mal du reste en fait. Il m’arrive d’écouter un peu d’Hardcore ou du Blues mais je ne me soucis que du métal!


    MU: Quand tu n’écris pas, que joues-tu pour le plaisir?

    Rob: Je gratte un peu de Black Sabbath. Des trucs du genre… Tu ne me verra pas sortir du Coldplay disons. Je n’ai pas le temps pour cela!


    MU: Personne n’a de temps pour Coldplay dans le metal!

    Rob: (rires) Le metal ne reçoit jamais le respect qu’il mérite pour les musiciens de la scène. Je m’en rends compte maintenant plus que jamais parce que tout avait l’air si facile pour nous avant. Maintenant, me replonger des les chansons de Sacrifice, je me rend compte que c’est beaucoup plus compliquer que juste prendre ma guitare et jouer!


    MU: Y a t’il des chansons de Sacrifice que tu crois ne plus être capable de jouer?

    Rob: Pas vraiment, je sais qu’il y en a que ça nous prendrait un temps de fou a monter mais nous y arriverions. Certaines pièces comme Soldiers of Misfortune, nous aurions aimer la jouer mais elle dure 10 minutes et nous ne voulions pas prendre autant de temps sur notre set pour une seule chanson.


    MU: Te gardes tu à jour avec la scène métal d’aujourd’hui?

    Rob: Oui, je vais toujours a plein de shows!


    MU: Quels sont tes favoris du moment?

    Rob: J’aime le ‘shredding’. J’aime beaucoup Arch Enemy, Soilwork… J’adore Neuraxis! Quand j’ai su que Usurper avait cancellé le show et que Neuraxis jouait pas loin aujourd’hui même j’ai dit : et bien voilà, ajoutons-les à l’affiche!


    MU: Pour les paroles, de quoi parle principalement Sacrifice?

    Rob: De mes expériences principalement. Si on prend l’exemple de Apocalypse Inside, quand je l’ai écrite, il y avait beaucoup de choses dans ma tête et c’était un moment très mêlant pour moi alors c’était comme une petite fin du monde dans ma tête… une apocalypse en dedans finalement.


    MU: En tant que chanteur, qui sont tes influences?

    Rob: Au départ, je voulais chanter comme Cronos. Je voulais l’imiter! Pour ce qui est des cris que je faisais, j’ai pris cela de Paul Baloff. C’était facile dans le temps de sonner original puisque tout était nouveau. Personnes n’avais réellement d’influences à prendre.


    MU: Entre les 3 premiers albums et le dernier, une forte évolution de la prononciation et une meilleure clarté du vocal peuvent être remarquée. Comment cela est-il arrivé?

    Rob: Ça va paraître étrange pour plusieurs mais j’adore Dio! Il y a certaines prononciations que ce type fait que j’adore et que j’essaie de traduire à mes vocaux! Bien sûr, je ne serais jamais capable de chanter comme lui!


    MU: Joues-tu encore les même solos que dans le temps?

    Rob: Pas mal! Nous avons gardé les pièces intactes et même les solos du premier album sur lequel je ne savais jouer vont être joués note pour note!


    MU: Comment as-tu appris à jouer de la guitare?

    Rob: Tout me vient de Joe!


    MU: Au départ, voulais-tu jouer et chanter en même temps?

    Rob: Non, en fait nous avions un chanteur et un beau jour, il ne s’est pas présenté à une pratique et j’ai chanté à sa place et les autres m’ont dit que je devrais chanter. Nous l’avons donc mis dehors et j’ai resté au micro.


    MU: Quel genre de voix avait-il?

    Rob: Plus du genre NWOBHM. Il était plus traditionnel que moi! Un peu moins de férocité.


    MU: Est-ce que la colère est un facteur dans le metal pour toi?

    Rob: Oui! Même si je ne suis pas du tout un homme fâché, oui! D’ailleurs je crois que c’est pour cela que je suis si posé. Je prends ma guitare, je compose quelques riffs qui décapent et voilà, mes démons sont partis!


    MU: Merci Rob et bon show!

    Rob: Merci à toi et aux lecteurs de Metaluniverse.net. Je suis vraiment honoré de voir l’intérêt encore existant pour un vieux groupe mort!
    Partager cette entrevue
    Informations
    Sacrifice
    Entrevue avec Rob Urbinati.
    Posté et traduit par
    Frédéric Laroche
    le 23 septembre 2006
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2015) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau