Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2359
Nouvelles: 25329
Entrevues: 95
  • Lamb Of God
    Entrevue avec le groupe.
    Sujet principal: Entrevue avec Lamb of God à propos du nouvel album Sacrement et de leur dernière tournée.

    MU: Vous venez juste de sortir Sacrement en Août et avant cela vous avez participé à l’Unholy Alliance Tour avec Slayer et maintenant vous êtes avec Megadeth sur le Gigantour. Quelles sont les principales différences entre les deux festivals?

    Lamb of God: Je dirais que la principale différence est l’audience. Pour la tournée avec Slayer, nous avions un public fanatique de metal agressif qui n’attendait que de se rentrer dedans! Pour cette tournée, les fans semblent un peu plus allumé au point de vue technique et semblent plus critique vis-à-vis ce qu’ils entendent.


    MU: J’imagine que vous vous sentez à l’aise avec les deux genres de foule?

    Lamb of God: Et bien oui, je crois que nous pouvons négocier avec les deux foules. Je crois que notre musique est assez agressive tout en conservant un certain niveau de musicalité pour plaire à tout le monde.


    MU: Vu le succès de l’album Sacrement (se hissant au numéro 8 du Billboard), croyez-vous que la tournée Unholy Alliance ait aidé aux ventes?

    Lamb of God: Ça n’a sûrement pas nui en tout cas! Je crois que stratégiquement, c’était l’idéal de partir en tournée avant la sortie de l’album et annoncer que nous préparions un nouvel opus à un public qui ne nous connaissait pas nécessairement.


    MU: Crois-tu que le Gigantour aura le même effet?

    Lamb of God: Je ne sais pas, c’est difficile à dire. Au moins, nous avons vraiment la chance de jouer devant des gens qui ne nous avaient pas nécessairement vus avant. Pour nous, c’est un nouveau public et nous devons connecter avec ce public.


    MU: Vous êtes vous fait de nouveaux amis sur ces deux tournées?

    Lamb of God: Et bien pour la tourner avec Slayer, nous étions avec des groupes avec qui nous avions déjà travaillé, alors c’était très décontracté comme situation. Pour celui avec Megadeth, c’est assez décontracté aussi. Nous connaissions déjà Opeth et tout le monde regarde le set à tout le monde alors c’est une ambiance très décontractée.


    MU: Vous avez quelques dates hors tournée de prévues avec Opeth. Est-ce que le fait que vous aviez déjà tourné avec ce groupe vous a aidé dans votre choix?

    Lamb of God: C’était très logique en fait parce que nous les connaissions déjà et c’est un très bon groupe alors le choix était assez évident.


    MU: Est-ce que vous donnez un set différent pour vos dates hors tournée que dans vos prestations au Gigantour?

    Lamb of God: Non, nous jouons une heure et dix minutes au Gigantour et nous avons pratiqué du matériel pour ce genre de durée alors nous nous en tenons à cela.


    MU: L’album Sacrement est sans doute le plus sombre et le plus atmosphérique que vous aillez, fais. Est-ce un avant-goût des albums à venir de Lamb of God?

    Lamb of God: Je ne sais pas. Nous allons probablement être un bon 2 ou 3 ans sans refaire un album. C’est difficile de prévoir quelle direction prendra notre prochain enregistrement.


    MU: Les effets vocaux sur l’album sont-ils une chose planifiée lors de la composition ou bien c’est un ajout lors de la production finale du cd?

    Lamb of God: Nous avons toujours utilisé une certaine quantité d’effets dans les voix, mais nous avons mis le paquet sur cet album. Nous avons utilisé des couches et des effets pour créer des atmosphères pour mieux véhiculer les émotions des paroles. Nous savions que cet album serait plus travaillé que le dernier et notre producteur, Machine, était prêt pour cela!


    MU: Pourrons-nous voir Lamb Of God en tournée en Amérique du Nord cette année?

    Lamb of God: Sûrement, mais pas avant le début de 2007.


    MU: Vous avez certainement entendu parler des évènements récents à Montréal. En tant qu’artiste responsable, quel message essayez-vous de véhiculer à travers votre musique?

    Lamb of God: Rien du tout! Nous n’essayons pas du tout de passer une idéologie sur les fans et encore moins de laver des cerveaux! Nous écrivons pour nous même les paroles que nous voulons sortir. C’est la même chose avec notre musique, nous écrivons ce que nous voulons entendre! Si une personne s’identifie à nos paroles tant mieux, mais ce n’est pas notre but! D’autant plus que cet album en particulier est notre plus personnel point de vue paroles.


    MU: On s’entend, que les paroles de Sacrement sont tout de même beaucoup plus axées sur la frustration que Ashes of the Wake, sur lequel les paroles sont plus politiques.

    Lamb of God: C’est bien vrai et c’est un peu volontaire en fait. Nous avons fait, par pur hasard, des albums plutôt politiques avant la sortie de Sacrement et nous ne voulions pas être étiquetés comme un groupe engagé politiquement. Certaines choses sont arrivées dans nos vies durant les dernières années et nous avions le goût de sortir un album personnel axé sur les frustrations alors c’est arrivé naturellement.


    MU: Donc, quelles sont vos attentes sur la foule de Montréal quand vous allez y jouer?

    Lamb of God: Je m’attends à beaucoup de plaisir! Nous avons toujours des bonnes réactions au Québec et j’espère que ce show ne sera pas différent. C’est toujours un peu compliqué traverser les frontières mais un coup rendu, c’est toujours super!


    MU: Avez-vous déjà eu des difficultés avec les frontières?

    Lamb of God: Oui, sans trop donner de détails, disons que nous trouvons toujours cela très compliqué. Disons qu’ils s’arrangent pour que ce soit le plus compliqué possible!


    MU: À quel genre de setlist peuvent s’attendre les fans?

    Lamb of God: Beaucoup de nouvelles chansons. Nous jouons des chansons de tous les albums avec une forte emphase sur le dernier.


    MU: Il y a une citation très intéressante dans les remerciements dans le livret concernant la persévérance et la ténacité. Croyez-vous que la persévérance ait amené Lamb of God au point où ils sont?

    Lamb of God: Sans aucun doute! Même si nous avons l’air d’avoir gagné de la popularité plutôt rapidement, nous ne sommes pas le dedans depuis la dernière pluie alors oui, c’est la persévérance et la force de nos convictions qui nous ont amenés ici!


    MU: Quelle chanson êtes-vous le plus fière d’avoir écrite?

    Lamb of God: Ces temps-ci, c’est définitivement Walk With Me In Hell de sur Sacrement et nous la jouons dans le set!


    MU: Quels sont les plans pour Lamb of God après le Gigantour?

    Lamb of God: Une tournée en Europe et ensuite nous sommes en vacances à partir de novembre!


    MU: Merci et au plaisir de vous voir à Montréal!

    Lamb of Godn: Bien hâte d’y jouer aussi!
    Partager cette entrevue
    Informations
    Lamb Of God
    Entrevue avec le groupe.
    Posté et traduit par
    Frédéric Laroche
    le 15 septembre 2006
    Lamb Of God
    Début: 1999
    Pays: États-Unis
    Style: Thrash Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Les origines du groupe américain de metalcore Lamb Of God ont été implanté en 1990 lors de la rencontre entre Mark Morton, Chris Adler et John Campbell à l'Université. Le trio a commencé à...
    Dernière critique
    Lamb of God
    Sacrament (2006)
    9/10
    « Walk with me in Hell ». Ce nom n'est pas seulement celui de la première pièce de ‘'Sacrament'', 4ème album des Américains de Lamb of God, c'est aussi sa meilleure définition. Dès le...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2015) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau