Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2373
Nouvelles: 25723
Entrevues: 95
  • Majestic Vanguard
    Entrevue avec le batteur Daniel Eskilsson.
    Sujet principal: Entrevue avec Daniel Eskilsson, batteur de Majestic Vanguard.

    MU: Salut ! Tout d’abord pourrais-tu m’expliquer un peu de l’histoire de votre groupe ?

    DE : Retour dans les années 90, où Samuel Freden, Andreas Andersson et moi faisions partie d’un groupe qui avait et formé par un de mes amis et moi. Après quelques années intéressantes, nous avons été forcés de nous séparer quand notre claviériste a quitté le groupe ! 4-5 ans plus tard, Samuel, Andreas et moi nous somme recontactés. Nous avons parlé de la possibilité de former un nouveau groupe de métal. C’était en 1998-1999 et les années suivantes nous avons fait des efforts pour jouer. En 2003, nous avons pris Peter Sigfridsson dans le groupe et tout a été pour le mieux. Nous avons fondé Divine Disciples et enregistré une démo. Ce fut un vrai triomphe et Rivel Records nous a proposé un contrat d’enregistrement. Majestic Vanguard était né et nous avons enregistré notre premier album « Beyond The Moon » pendant le printemps 2005.


    MU: Vous êtes un groupe chrétien, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

    DE : Le but a toujours été et sera toujours de servir notre Père céleste ! C’est quelque chose que chacun sait dans le groupe et c’est aussi notre but premier. Il n’y aura jamais aucun compromis dans le groupe quant à notre foi chrétienne. Je sais qu’aujourd’hui la situation pour de nombreux groupes chrétiens est difficile, certains n’ont parfois même pas le droit de parler de Dieu pendant leurs concerts. Nous essayerons, autant que nous pouvons de présenter Dieu quand nous jouons, mais je sais que nous devrons faire face à cette situation délicate avec sagesse et prières.

    Même si nous sommes forcés de ne pas parler de Dieu, nous pouvons prier pour que l’Esprit Saint travaille à travers nos prières ! Je pense que tu dois toujours croire que l’Esprit Saint veut approcher les gens qui s’intéressent à Dieu. Un groupe qui est ouvert à Dieu peut passer le relais plus haut et croire qu’il est un instrument pour Dieu et dès lors tout va bien.


    MU: Peux-tu décrire votre musique ?

    DE : Euh, nous avons de nombreuses influences dans le groupe. Mais depuis que je suis le « leader » du groupe et aussi celui qui écrit la plus grande partie de la musique, certainement que mes influences ont plus marqué le groupe. J’aime beaucoup la musique réfléchie ! Veni Domine, Dream Theater (les premiers albums) et Rhapsody sont mes préférés… Kings X, Stratovarius et Stryper sont d’autres influences du groupe !

    Je dirai que nous jouons un heavy metal classique avec quelques influences progressives et une touche de powe métal.


    MU: En tant que principal compositeur, cherches-tu des moments ou des endroits particuliers pour écrire la musique ?

    DE : Bonne question ! Je ne crois pas chercher des moments spéciaux quand j’écris, je crois que les moments et les émotions viennent à moi. Quand de telles occasions apparaissent, il est important de prendre le temps et d’essayer de créer quelque chose. J’ai de nombreux exemple de tout ceci dans l’écriture de « Beyond The Moon ». Par exemple lorsque j’écrivais « Tears In Neverland », j’étais assis dans mon appartement, sur le lit, et j’attendais ma femme. Nous étions en retard pour aller chez mes beaux-parents, et tout à coup, un chœur est apparu dans ma tête. J’ai dit à ma femme que je devais emporter ma guitare, et durant tout le trajet, j’ai écrit les paroles et la musique. Donc, comme je disais, il est simplement important pour moi de saisir les occasions quand elles se présentent !


    MU: Comment s’est passé l’enregistrement, difficultés, problèmes ?

    DE : Le sentiment que nous avions était incroyable ! Nous avions décidé d’utiliser un studio dans notre ville, et chacun était à une courte distance à pied de ce studio ! Nous marchions quelques centaines de mètres, branchions nos instruments et c’était parti… fantastique !

    Nous avons procédé à l’enregistrement entre mars et mai 2005 ; cela a duré pendant quelques extrêmement intéressantes semaines. Nous n’avons pas eu de réel problème, si ce n’est quelques cas de maladie.
    Nous avons mixé l’album avec le très talentueux Thomas Johansson au studio Panic Room et Criteria Mastering. Le résultat s’est avéré génial avec un son clair et puissant.

    La pochette et le livret ont été faits par Markus Sigridsson chez Tenement design. Le résultat a aussi donné quelque chose de fantastique, bien mieux que nos plus grands espoirs.


    MU: Quel son recherchais-tu pendant l’enregistrement ?

    DE : Nous avons travaillé notre son pendant de nombreuses années. Nous gardons maintenant ce son et nous en avons une bonne sensation, c’est pourquoi je ne cherchais pas vraiment un son spécial en studio. J’essayais juste de garder ce son, cette sensation que nous avions déjà.


    MU: As-tu un peu improvisé en studio ?

    DE : J’ai essayé de produire autant que je pouvais avant que nous entrions en studio. C’était normal pour moi, puisque j’ai composé presque toute la musique. Nous voulions aussi garder un peu d’argent, surtout pendant les sessions en studio et nous n’avions donc pas beaucoup d’espace à disposition pour improviser beaucoup. Les solos de guitares sont improvisés avec quelques lignes vocales et un peu de clavier que j’ai produit pendant l’enregistrement. La batterie est un instrument spécial et a donc été un peu improvisé aussi.


    MU: Pourquoi avoir choisi « Beyond The Moon » comme titre, est-ce ta chanson préférée ?

    DE : Beyond The Moon était le titre de la démo que nous avions enregistré en 2003. Nous n’avons pas trouvé nécessaire de changer le titre. Beyond The Moon (Au-delà de la lune) a aussi une grande force symbolique et indique ce qui nous tient à cœur. C’est aussi un nom lié aux contes, qui présente notre style de métal.

    « Beyond The Moon » est une des premières chansons que j’ai écrites. Elle a environ 6 ans et me rappelle énormément de souvenirs et d’émotions. Je ne dirai pas que c’est ma préférée, une de mes préférées, mais pas la meilleure !


    MU: Es-tu satisfait de l’album ?

    DE : Je suis extrêmement satisfait de l’album ! Tout le processus de formation de « Beyond The Moon » a été formidable. Cela a aussi été une expérience fantastique pour moi de devenir producteur. Il y a tellement de choses différentes sur cet enregistrement, rapides, lentes, progressives, puissantes. Certaines chansons comme « Beyond The Moon », comme je l’ai dit avant, « Footprints », « Mystic Eye » et « Take me Home »ont entre 4 et 6 ans et viennent d’une période où nous n’avions pas de chanteur. Certaines chansons sont extrêmement récentes, « Great Eternity », par exemple, qui a été la toute dernière contribution à l’album. Je pense que l’album est un résumé des premières années de Majestic Vanguard.


    MU: Et si tu devais changer une seule chose ?

    DE : J’avais une vision et un but pour l’enregistrement de cet album, et je dois dire que tout le monde en a été satisfait. Bien sur qu’il y a des choses que je n’apprécie guère et que j’aurais changées si j’en avais eu l’opportunité, mais il n’y a rien qui me dérange aujourd’hui.


    MU: Parmi toutes ces chansons, lesquelles sont tes préférées sur scène ?

    DE : Il y a beacoup de chansons agréables à jouer, et chacune se joue d’une façon particulière. Mais j’aime vraiment jouer « Emotions Of A Picture » ! C’est absolument ma préférée à jouer et je pense qu’elle a de nombreux aspects différents et elle nous pousse à jouer à un haut niveau ; une magnifique chanson à jouer ! Une autre que j’aime beaucoup jouer est « Great Eternity » ! Elle est très puissante et heavy. Ses paroles la rendent encore plus spéciale à jouer sur scène !


    MU: Qui a eu l’idée de ces étranges effets de clavier sur « Tears in Neverland » ?

    DE : Mmmh, le claviériste Samuel Freden et moi avons travaillé sur beaucoup de différents effets pendant l’enregistrement. Je me rappelle que quand nous avons découvert cet effet, nous l’avons particulièrement aimé. Nous l’avons même nommé d’après le nom d’un chanteur pop suédois qui est un type très spécial : « l’effet Thomas DI Leva ».


    MU: Sur la chanson « Mystic Eye » il y a quelques vocaux death, qui est-ce qui les chante ?

    DE : Pour le moment c’est moi ! Je crois ne pas avoir d’avenir avec les growls, mais ils vont pas trop mal sur « Mystic Eye ».


    MU: Il y a une certaine cohésion dans l’album, mais il y a aussi un mélange de plusieurs styles, tu peux l’expliquer ?

    DE : Comme je l’ai dit avant, l’album a été écrit pendant une longue période et il fait office de résumé des premières années du groupe ; c’est pourquoi il y a autant de styles différents sur l’album. Une autre chose est que j’aime mixer les styles différents, c’est très intéressant et c’est aussi une sorte de défi. Je pense que cela se retrouvera aussi sur le prochain album.


    MU: Pourquoi avoir choisi ce style de musique, est-ce un moyen pour mettre vos paroles en valeur ?

    DE : Je ne sais pas ! Nous avons travaillé ce son depuis longtemps et nous aimons jouer du métal. Nous n’avons jamais parlé de la possibilité de jouer un style spécial juste pour mettre en avant les textes. Nous aimons ce style de métal et c’est normal que nous le jouions !


    MU: Les textes sont importants pour comprendre la musique, les tiens sont chrétiens, peux-tu en dire un peu plus ?
    DE : La plupart de nos paroles parlent du conflit entre la société influencée par de nouvelles idées et un style de vie chrétien. Le Saint Esprit veut atteindre chaque personne, mais, un des problèmes, aujourd’hui, est que les gens ne comprennent pas leurs besoins et leurs attentes de rencontrer Dieu. La « new age » religion est pour un style de vie sans Dieu et est centrée sur une vie spirituelle sans l’Esprit Saint. Je ressens que la nouvelle façon de chercher son but dans la vie est opposée à ce que dit la Bible. Dieu nous a créés et veut faire partie de nos vies. Le chemin vers Dieu est unique et passe par Jesus, c’est ce que nous montrons dans nos paroles.


    MU: Vous êtes tous des musiciens talentueux, est-ce que certains font partie d’autres groupes ? Je pense que chacun d’entre vous a un travail régulier ?

    DE : Ouais, tu as tout a fait raison, chacun a un travail régulier ! Johan, notre guitariste, joue aussi dans un groupe qui joue des reprises. En dehors de ça, nous nous concentrons sur ce groupe.


    MU: Vous avez décroché un contrat avec Rivel Records, comment est-ce arrivé ? Je pense que tu es ravi de travailler avec Christian Rivel ? Que penses-tu de son investissement pour le métal chrétien ?

    DE : Nous avons enregistré notre démo en 2004, nous l’avons trouvée bonne. Nous avons alors pensé qu’il pourrait être intéressant d’envoyer la démo à certains critiques et certains labels. Pour finir nous ne l’avons envoyée qu’à un seul label : « Rivel Records ». Christian m’a contacté et nous avons parlé de la possibilité d’une collaboration, nous avons immédiatement accepté !

    Rivel Records est un label qui a un certain respect dans le monde du métal. Christian Rivel fait un travail remarquable avec ses groupes et nous sommes fiers et heureux d’avoir signé avec son label. Pour ce qui est du côté chrétien, Christian a faim de transmettre la parole de Dieu aux gens. Tous ses projets de groupes sont centrés sur Jésus et en plus leur musique est excellente, c’est le modèle parfait de comment le métal chrétien devrait être.


    MU: Que penses-tu de la scène métal actuelle ? Et de sa partie chrétienne ?

    DE : La scène est très forte, il y a beaucoup de bons groupes et de bonne musique. Je pense que la scène scandinave est une des plus denses du monde. La compétition pousse les groupes à jouer excellemment bien et c’est certainement ce qui a développé de bons groupes dans cette région. Peut-être que nous avons une veine mélodique spéciale dans nos cœurs de métalleux ici qui ne nous quittera jamais !

    Le métal chrétien est aussi très bon ces temps-ci. Les groupes chrétiens ont atteint un excellent niveau et reçoivent de plus en plus de respect. On verra l’évolution de tout ça…


    MU: Tu as des plans pour le futur ? Une tournée, un nouvel album ?

    DE : D’abord, nous trouvons très bien d’avoir pu aller si loin avec ce groupe. Nous sommes jeunes et nous avons un point de vue très positif sur l’avenir du groupe. Avoir fait cet album est un rêve devenu réalité et pour le moment nous apprécions cela. Le milieu est très peuplé et il y a énormément de groupes qui se battent pour conquérir quelques acheteurs ou fans potentiels. Heureusement nous arrivons à mettre de côté quelque argent pour continuer à jouer notre musique. Nous ferons un deuxième album, je ne sais pas quand il sera fini, mais nous en ferons un. Nous allons aussi jouer en public autant que possible dans le futur !


    MU: Quelle serait la meilleure chose qui puisse vous arriver maintenant ?

    DE : Recevoir de nombreuses demandes pour jouer l’année prochaine. Nous sommes vraiment impatients de jouer et de rencontrer nos fans !


    MU: Tu es aussi le webmaster du site de Majestic Vanguard, est-ce que cela te prend beaucoup de temps ? Qu’est-ce que disent les e-mails que tu reçois ?

    DE : Je suis à la tête de Majestic Vanguard, ou si tu préfères, le manager du groupe depuis longtemps et c’est très amusant ! Tout prend bien sûr beaucoup de temps et il est difficile de combiner ce travail avec mon métier et ma vie de famille. Je vaiscontinuer tout cela en même temps dans le futur parce que c’est tellement intéressant d’être si près des fans !
    Je reçois des mails du monde entier, et tout le monde est très satisfait de l’album. La plupart des mails concerne le fait qu’il est difficile de trouver notre album et demandent comment on peut écouter notre musique.


    MU: Maintenant je te laisse dire ce que tu veux aux lecteurs !

    DE : Vous êtes tous les bienvenus sur notre site ; www.majesticvanguard.net écrivez-nous un mail ou signez le livre d’or… J’espère que vous aimerez « Beyond The Moon ». Rendez-vous lors de notre tournée !! Dieu vous bénisse…

    MU: Merci beaucoup d’avoir pris le temps... ! Je te souhaite tout de bon,à toi et à Majestic Vanguard !
    Partager cette entrevue
    Informations
    Majestic Vanguard
    Entrevue avec le batteur Daniel Eskilsson.
    Posté et traduit par
    Samuel Pellaud
    le 22 mars 2006
    Majestic Vanguard
    Début: 2004
    Pays: Suède
    Style: Power Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: ...
    À l'époque, Andreas Andersson, et plus tard son frère, Samuel Andersson ont rejoint un groupe de rock originaire de Falköping. Le batteur de ce groupe était Daniel Eskilsson. Le tout a été...
    Nouvelles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau