Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2364
Nouvelles: 25545
Entrevues: 95
  • SymphOnyx, The
    Entrevue avec le groupe.
    Sujet principal: Entrevue avec le groupe The SymphOnyx.

    MU : Bonjour à vous! Tout d’abord, je dois vous préciser que votre album Opus 1 : Limbu m’a grandement impressionné de part sa qualité de production et de son originalité. Mais ma première question est comment se fait-il qu’aucune maison de disque ne vous ai encore mis sous contrat?

    The SymphOnyx : À présent, nous avons un contrat signé avec une petite maison de disque, mais nous ne sommes pas très satisfaits car la distribution est trop inefficace. C’est un problème qui transforme la promotion en une gigantesque tâche. L’album « Opus 1 : limbu » n’a pas encore trouvé la bonne voie à cause de cet obstacle.


    MU : Avez-vous réussi à établir un certain contact avec quelques-unes?

    The SymphOnyx : Les contacts n’ont eu aucun résultat, c’est donc pour ça que l’on a pris le risque de signer avec Ethereal Sound Works, une maison de disque du Portugal.


    MU : Parlons du projet The SymphOnyx. Qui est le leader du groupe et parlez-moi un peu des autres membres

    The SymphOnyx : Le projet The SymphOnyx n’a pas de leader; on travaille tous dans le même sens et on contribue positivement pour construire un son et une identité qui puisse nous faire atteindre nos objectifs. L’unité fait la force du projet. Les compositions sont de la responsabilité de Martinho Torres, guitariste, l’interprétation dépend des autres membres, le rythme est défini par le batteur, Carlos Torres, la voix de João Guimarães nous apporte la mélodie qui soutient le tout et la voix de Carla Ricardo assure la sensualité et l’équilibre nécessaires à la musique.


    MU : Quelles ont été vos plus grandes influences musicales, autant dans la musique classique de la musique métal? Peut-on dire que Lacrimosa figure parmi ceux-ci?

    The SymphOnyx : Nos plus grandes influences se situent, sans doute, dans le monde de la musique classique: Beethoven, Mozart, Vivaldi, Prokofiev et beaucoup autres. Lacrimosa est une bonne influence telle que Therion, par exemple. Dans le monde de la musique rock, métal ou alternative, nos influences sont un plus variées, on arrive même à être influencés par des sons plus jazz ou électronique (comme le beat de The lament of Orpheus).


    MU : Comment est perçue la musique métal dans votre pays et quel genre ou style prédomine?

    The SymphOnyx : Au Portugal, le genre est très peu reconnu, mais il y a beaucoup de jeunes groupes et de fans qui commencent à trouver leur espace et à transformer le mouvement en une sorte de iceberg qui émerge de l’underground. Peut-être un peu pousser par l’expansion qui se vérifie en Europe avec la massification du phénomène, le genre est de plus en plus accepté et valorisé. Mais on a encore une polarisation du style pop et de ses dérivés.


    MU : « Opus 1 : Limbu » est en effet une pièce théâtrale, qui reflète d’une histoire d’amour. D’où vous est venue l’inspiration pour écrire cette fresque musicale?

    The SymphOnyx : Le rêve et la fantaisie font partie de notre abordage, ce sont les points de référence qui nous guident pendant la composition des thèmes. Nous n’avons pas de soucis avec les questions politiques ou sociales, parce qu’on pense que la musique doit fonctionner comme un étang où l’on peut trouver la paix et se noyer dans l’exploitation de nos rêves et nos pensées. On n’est pas indifférents aux problèmes de la société, mais pendant qu’on joue de la musique, on essaye juste de se livrer du stress et des problèmes du quotidien en plongeant dans un autre univers. L’inspiration nous vient de cette liberté, de la forme et de l’expression de nos rêves plus intimes, que l’on partage avec le monde.


    MU : Pour l’enregistrement d’ « Opus 1 : Limbu », avez-vous eu besoin de musiciens pour les parties de violons, de violoncelles par exemple, ou c’est vous mêmes qui les avez faites?

    The SymphOnyx : On a fait l’enregistrement des instruments classiques à l’aide de quelques jeunes musiciens qui ont accepté le défi d’avoir une expérience bien différente de leur quotidien musical.


    MU : À entendre le produit final de cet album. Êtes-vous satisfaits du résultat obtenu?

    The SymphOnyx : Comme tous les musiciens, on a toujours des doutes au sujet du produit final. Néanmoins, il y a très peu de choses que l’on changerait dans cet album.


    MU : « Opus 1 : Limbu » est en vente sur votre site web. Les demandes sont-elles bonnes?

    The SymphOnyx : On a des demandes régulières, pas tellement sur notre site, mais plutôt sur notre e-mail. Le CD se vent très bien, surtout en concert.


    MU : Quelle est la force principale du groupe en général, ce qui le rend unique ou les principales particularités dans votre musique? Comment décrivez-vous votre style?

    The SymphOnyx : À présent, ce qui donne l’énergie et nous apporte une confiance extra c’est notre spectacle. Il fonctionne très bien, car en scène un quatuor à cordes, des comédiens et des figurants nous accompagnent. Tous les moments reproduisent l’intensité de la musique et on sent toute une force positive qui flue très naturellement. Il y a un grand esprit, une grande ouverture pour dire ce que l’on pense et une approche unique au vrai sens artistique de notre travail. Notre style est très éclectique et on crée une fusion totale des arts, soit au niveau musical, soit au niveau du spectacle. La découverte tient aux spectateurs qui en sortent émerveillés.


    MU : Que pensez-vous de la scène métal en 2006? Et comment se porte la scène métal au Portugal?

    The SymphOnyx : Le métal a tendance à étreindre d’autres genres et notre projet préconise ce nouvel abordage. On ne vit plus à l’âge des ténèbres et on a même besoin de cette confluence de genres pour survivre dans un milieu hostile et contrôlé. La clé pour le succès est l’intelligence et l’innovation. Au Portugal, on a un marché court qui nous limite les possibilités, c’est pour cela que l’on pense qu’une internationalisation serait positive pour le projet.


    MU : Pouvez-vous nous dire, tous styles confondus, votre groupe ou artiste préféré?

    The SymphOnyx : Question difficile. On ne désignera aucun groupe ou artiste, car les influences sont très distinctes entre les membres du groupe. Les compositeurs classiques font, sans aucun doute, l’unanimité.


    MU : Comme malheureusement bien des groupes, The SymphOnyx ne dépend pas uniquement des revenus du groupe. Comment ou qu’est-ce qui vous motive à continuer et à persévérer?

    The SymphOnyx : Peut-être que la plus grande motivation est de donner le maximum à la musique et à l’art, en général, sans attendre une quelconque rétribution, juste pour le plaisir de le faire et l’enrichissement de notre âme artistique.


    MU : Dans un proche avenir, quels sont les objectifs pour The SymphOnyx?

    The SymphOnyx : On cherche, avant tout, notre espace et, sans imposer notre musique, on espère y arriver simplement par la qualité du produit. On étudie aussi une façon d’élargir notre concept de spectacle et de le transformer en une interaction plus efficace groupe/public, en introduisant des éléments plus diversifiés et imprévisibles. Et, bien sûr, on pense au nouvel album qui a déjà des lignes mélodiques et rythmiques définies, cependant, le résultat final va prendre encore du temps. L’avenir se présente déjà promettant.


    MU : Je vous remercie beaucoup du temps que vous nous avez accordé pour réaliser cette entrevue. Nous vous souhaitons la meilleure des chances à tous les membres de The SymphOnyx et vous le méritez a juste titre. Maintenant, si vous avez quoi que ce soit à dire à nos lecteurs, je vous laisse la scène.

    The SymphOnyx : C’est à nous de vous remercier. On espère que les lecteurs de MetalUniverse découvrent le plaisir de la musique à travers cette webzine. Nos félicitations à toute l’équipe de MetalUniverse pour le dévouement à l’art.
    Partager cette entrevue
    Informations
    SymphOnyx, The
    Entrevue avec le groupe.
    Paolo Ouellet
    Posté et traduit par
    Paolo Ouellet
    le 29 juin 2006
    Publicité
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau