Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2349
Nouvelles: 24900
Entrevues: 95
  • Anonymus
    Entrevue avec Oscar et Daniel Souto.
    Sujet principal: Entrevue avec Oscar et Daniel Souto d'Anonymus à propos du nouvel album et du groupe en général.

    MetalUniverse.net voudrait remercier Oscar et Daniel Souto d'Anonymus de nous avoir accordés cette entrevue en personne lors du festival Envol et Macadam 2006 qui avait lieu à Limoilou, Québec.

    MU: Pendant le spectacle, tu as parlé d’un album qui s’en venait, pourrais-tu nous en parler un peu?

    Oscar: L’album paraîtra le 24 Octobre prochain, il s’intitulera Chapter Chaos Begins et ça fait depuis Février qu’on travaille dessus. En fait même avant cela, avant même d’avoir les histoires avec Marco. Sauf qu’après les chambardements au sein du groupe, nous nous sommes dit que nous devions pondre des chansons sans compromis.

    MU: De qui sont les compositions principalement?

    Oscar: Les compositions sont pour la plupart des efforts de groupe, mais disons que 7 chansons sur 10 viennent de Carlos, Dan et moi-même. Pour les autres, elles ont étés travaillées un peu avec l’aide de Marco et il y a même un riff sur l’album qui vient de lui. Chez Anonymus, l’écriture est principalement un effort de groupe. Nous ne nous gênons pas de nous critiquer entre nous et de retravailler les idées ensemble.

    Dan: Tout ce fait en étant constructif. Parfois, j’arrive avec des riffs un peu plus Hard Rock et accrocheurs et Oscar ne se gêne pas pour me dire que ce n’est pas tout à fait Anonymus. C’est alors que Carlos embarque avec des blast beats et le tout prend une tournure dont nous sommes tous satisfaits.

    MU: Pour ce qui est des guitares sur l’album et en situation Live?

    Oscar: En fait, toutes les guitares viennent de Dan. C’est lui qui a enregistré toutes les tracks. Nous avons dû prendre les bouchées doubles en le sens que j’ai dû me taper tous les vocaux et Dan, toutes les guitares, mais c’était vraiment le fun. En fait, je n’avais pas vraiment l’intention de trouver un autre membre permanent parce que je voyais que nous étions capables de tout faire à trois. De toute façon, je n’étais pas prêt. Je n’étais pas prêt de voir arriver un nouveau membre et de lui dire : ‘’On est en train de composer un album et voici les riffs’’. Donc, pour ce qui est de l’album, nous avons jouit d’une nouvelle énergie et avons réussit à pondre une couple de tounes avant de connaître un petit moment ‘down’, pour ensuite finir en pleine vapeur avant l’entrée en studio. Notre séparation avec Marco était comme un vieux couple qui se sépare. On parle de 17 ans de collaboration, alors c’est difficile de vouloir repartir avec quelqu’un d’autre après 17 ans de vie commune.

    Dan: C’est certain que pour les shows, on savait qu’il nous faudrait un quatrième joueur. Anonymus en show c’est quatre personnes. On a essayé en répétition et les harmonies de guitares ne sonnaient pas comme elles le devaient. Ça avait l’air vide. Notre premier choix était Jeff, nous avons joué souvent avec son groupe et il a appris les tounes en très peu de temps.

    Oscar: Je crois que si nous pouvions avoir Jeff dans le groupe sur une base permanente, on le garderait. La chimie est là! On ne cherche pas juste un musicien, mais quelqu’un avec qui on va pouvoir tripper et bien s’entendre. On fait souvent des 4-5 heures de route dans une vanne, tous empilés, alors c’est juste normal de vouloir le faire avec des gens avec qui on s’entend bien. C’est certain qu’il y a des virtuoses, mais je n’en veux pas, je veux un bon chum! Quelqu’un qui va amener une idée et qui va être ouvert à la travailler en équipe.

    MU: Les paroles sur le nouvel album sont-elles principalement en anglais ou en français?

    Oscar: Les paroles sont pour la plupart en anglais, il y en a deux en français et une en espagnol. Comme je ne chante pas en italien et bien… C’est donc sept tounes en anglais, deux en français et une seule en espagnol.

    MU: Après 17 ans de carrière, l’inspiration vient-elle plus difficilement?

    Oscar: Je dirais que ce n’est pas plus difficile. Mais c’est certain que quand tu es jeune et que tu écris de la musique, tout est bon et tu as toujours l’impression d’avoir sorti le meilleur riff au monde. À un moment donné, tu acquiers de l’expérience et tu te rends compte que ce que tu faisais à 17 ans, ce n’est plus vraiment cela. En fait, ce que nous avons réellement besoin, c’est un ‘deadline’. Nous avons besoin d’une date limite pour nous botter les fesses parce que sinon, on remet tout à demain. On a toujours été comme cela. C’est d’ailleurs pour cela que Stress s’appelle ainsi parce que c’était la première fois que nous étions confrontés à un deadline de compagnie de disque.

    MU: Donc Anonymus fonctionne sous la pression?

    Oscar: …d’où Sous Pression! C’est certain qu’il y en a des chansons qui viennent tout seul, mais nous avons besoin de cela pour performer, de la pression. Sinon on prend trop notre temps et on veut trop améliorer les choses. Avec un deadline, on doit se grouiller et assumer ce que l’on fait.

    MU Marc: Parlez nous du concept autour de l’album, le contenu lyrique. Aviez-vous les paroles déjà écrites depuis un bout ou est-ce que ça vient plus tard dans le processus d’écriture?

    Oscar: Si tu parles des paroles, elles sont définitivement plus personnelles. En fait il y a une chanson, celle en espagnol que Dan a écrite, qui parle d’un individu assez brutal, mais pour le reste c’est définitivement personnel. J’ai vécu des moments difficiles depuis Janvier dernier et il fallait que ça sorte.

    MU Fred: Donc tu écris en quelques sortes pour exorciser tes démons?

    Oscar: Toujours! Il y a une chanson qui s’appelle « Fonce ou crève », qui contient probablement les paroles les plus frustrées que j’ai écrites. J’avais juste le goût d’écrire de quoi de vraiment frustré! Il faut dire qu’on a perdu un membre alors cette chanson représente bien notre situation! On fonce! Ou on crève. Notre histoire avec Marco a amené beaucoup de sujets et Chapter Chaos Begins porte carrément là-dessus. Il n’y a rien de direct, rien d’indirect, c’est juste le cas.

    MU: Quand on écoute du Anonymus, on remarque la grande variété des vocaux. Étant le seul chanteur sur Chapter Chaos Begins, quel approche as-tu employé pour les vocaux?

    Oscar: En fait sur l’album, je chante, je crie, je grogne… Je grogne un peu plus qu’avant. Pour l’album, on a essayé différentes approches et on s’arrêtait sur ce qui semblait le mieux. Vais-je être capable de les reproduire en show? Probablement que oui mais peu importe, je me suis réellement défoncé en studio et je l’assumerai sur la scène!

    MU: Une collaboration avec Mononc' Serge viens de prendre fin en l’Académie Du Massacre, vu le succès du projet, verrons-nous une autre telle collaboration?

    Oscar: Qui sait? Disons que ça duré quand même déjà longtemps ce projet. Nous avons fait une tournée et voulions arrêter après cela, mais les demandes de shows n’arrêtaient plus. Je crois que tout le monde a grandit de ce projet, mais pour le moment il n’y a pas de projets. Bien entendu, la porte n’est pas fermée, mais pour le moment nous avons chacun besoin de retourner à nos amours!

    MU: As-tu l’impression que l’Académie de Massacre ait ralentit Anonymus dans son évolution?

    Oscar: En fait, quand on a fait l’album, on s’est dit qu’on ferait cela pour le fun et que bon, ce serait ça. Jamais nous n’aurions cru que ça deviendrait aussi gros. Les demandes de shows rentraient et nous n’en refusions aucune. Alors oui, Anonymus a été mis sur la glace pendant presque deux ans.

    MU: La réputation en spectacle d’Anonymus n’est plus à faire, pourrons-nous entendre un album live un jour?

    Oscar: Nous y avons pensé oui. Mais c’est certain que nous allons attendre le bon moment. Je me dis que nous allons sortir cet album et après on verra. J’ai toujours l’impression qu’un album live est une affaire de compagnie de disques qui veut sortir un album à tout prix! Je suis rarement satisfait quand j’écoute un album live alors si nous en faisons un, ce sera le bon moment pour le faire. Je veux avoir un album live que je vais être capable de dire : ‘Voilà! Ce que nous avons enregistré sur l’album, c’est ce que nous avons fait ce soir! Avec l’ambiance et tout!

    MU: Un DVD peut-être?

    Dan: J’ai commencé à regarder du vieux footage que nous avons accumulé, mais c’est un processus très long. C’est vraiment quelque chose pour lequel nous devons nous asseoir et regarder tout ce qu’on a pour être en mesure d’offrir un produit de qualité.

    MU Marc : Pensez vous tenter de percer sur le marcher international? Peut-être en Europe?

    Oscar: Bien sur qu’on aimerait cela tourner en Europe, mais c’est quelque chose qui demande beaucoup d’argent et de temps. Il ne faut pas oublier que, quand un groupe va en Europe, il doit y retourner pour garder le contact avec les fans. Pour nous, c’est très difficile de partir sur un trip en Europe parce que nous ne sommes pas sur des gros labels qui peuvent financer des tournées.

    MU Marc : Pour la distribution de l’album?

    Oscar: Nous seront bien distribués partout au Canada et un peu aux États-Unis. Pour ce qui est de l’Europe, nous ne pouvons rien dire pour le moment, mais nous regardons la situation.

    MU: Des tournées de grande envergure comme Sound Of The Undergroud, Gigantour ou encore le Ozzfest, est-ce que ça intéresse Anonymus?

    Oscar: HAHA! Est-ce une question?? Évidement que oui! On n’attend rien que cela nous, ouvrir pour Slayer ou Metallica ou Megadeth! Mais ces tournées sont des évènements qui sont énormément axés sur le marketing, alors avant de prendre Anonymus en tournée, les gros groupes vont choisir un des 40 000 autre groupes déjà signés, qui peuvent être financés par une compagnie de disque!

    MU: Comment expliques-tu la difficulté des groupes québécois à percer au niveau international?

    Oscar: Ce n’est définitivement pas une question de talent c’est certain! Les musiciens du Québec sont plus que compétents, mais on dirait que nous avons de la misère à exporter notre musique. Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait qu’on n’a pas le don au Québec d’exporter notre musique! Je ne sais pas c’est quoi exactement qui nous fait tirer de l’arrière comme cela parce qu’il y a des bien meilleurs groupes au Québec qu’on en trouve sur des labels internationaux! Je ne sais pas sérieusement!

    MU: Si il y avait une chanson que tu es fier d’avoir composé et que tu ne te tanneras jamais de jouer, laquelle serait-elle?

    Oscar: Un pied dans la tombe! Je suis vraiment fier d’avoir écris cette chanson et j’adore la jouer en show. C’est de voir l’expression sur le visage des gens quand nous la commençons, cette chanson est magique pour moi. On la décolle souvent tout de suite après une autre chanson en laissant sonner une note et quand le riff embarque et qu’on voit l’expression sur le visage des fans, c’est vraiment là qu’on comprend qu’on a composé une bonne toune…

    MU: Inversement, y-a-t’il une chanson que vous êtes tannés de jouer en show ou de vous faire demander?

    Oscar: Prosternez-Vous! Tout le monde la demande et tout le monde l’aime mais disons que nous en avons fait le tour!

    MU: Si Anonymus partait en tournée Canadienne en tête d’affiche, quel groupe partirait avec eux?

    Oscar: Ouf… je crois que ce serait des groupes comme ceux de ce soir! Ghoulunatics et Martyr, ils donnent tous les deux un excellent show et ils roulent depuis aussi longtemps que nous autres. En plus, c’est très facile de faire la fête avec les Ghouls!

    MU: Allez-vous faire un party de lancement pour le nouvel album?

    Oscar: On devrait faire le lancement le 24 Octobre au Café Campus à Montréal. Ce sera un petit show pour les médias durant lequel nous n’allons jouer que 3 chansons. Pour LE gros show, ce sera le 16 Décembre au Spectrum à Montréal. Pour le reste, les détails seront relâchés un peu plus tard.

    MU: Vous êtes à la tête d’affiche d’un des soirs du Trois-Rivières Metalfest. À quoi on peu s’attendre de cela?

    Oscar: Ben du Metal!!! Haha! Nos spectacles, ce n’est pas compliquer, c’est nous qui donne tout ce qu’on a sur la scène. Nous arrivons sur la scène et nous donnons de l’adrénaline, en retour, la foule nous en donne et finalement, nous en donnons encore plus!!! On trippe à jouer en show et je crois que les fans le sentent!

    MU: Merci beaucoup pour cette entrevue.

    Oscar: Merci à vous et à bientôt!

    Partager cette entrevue
    Informations
    Anonymus
    Entrevue avec Oscar et Daniel Souto.
    Posté par
    Frédéric Laroche
    le 08 septembre 2006
    Traduit par
    Aucun
    Anonymus
    Début: 1989
    Pays: Canada
    Style: Thrash Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Après treize années de loyales sévices, plus de 350 concerts dans de nombreux pays et une discographie irréprochable, l'ardeur peut décliner. Le zèle créateur d'Anonymus semble néanmoins...
    Dernière critique
    Anonymus
    Envers Et Contre Tous (2015)
    9/10
    Est-ce que la formation thrash metal québécoise Anonymus a encore réellement besoin de présentation ? Depuis plus de deux...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2015) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau