Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2359
Nouvelles: 25329
Entrevues: 95
  • Raintime
    Entrevue avec le chanteur et claviériste Claudio Coassin.
    Sujet principal: Entrevue avec le chanteur et claviériste Claudio Coassin au sujet du premier album de Raintime, "Tales From Sadness"

    Un premier album aux multiples styles pour Raintime, l'une des découvertes de l'année. Nous avons donc décidé de faire une entrevue avec le chanteur de ce groupe italien.

    MU: Pouvez-vous introduire Raintime, et pouvez-vous présenter les membres du groupe à nos lecteurs?

    Claudio: Raintime est apparu en 1999, né d'une idée de Matteo Di Bon (guitariste), Michele Colussi (bassiste) et moi-même, Claudio Coassin (chanteur et claviériste). Nous venons tous de Maniago, une petite ville dans le nord-est de l'Italie (Friuli) dans les collines au pied des Alpes, et nous sommes amis depuis très longtemps. Nous avons décidé de joindre nos forces pour un projet Heavy. Au tout début, nous étions un groupe totalement instrumental avec une très forte influence de metal progressif. Après plusieurs changements variés de formation, nous sommes arrivés au présent et complet "line-up" dans lequel, en plus des trois membres nommés ci-haut, se retrouvent Enrico Fabris (batterie) et notre dernier arrivé de 18ans, Michael Martina (guitariste). Nos spectacles sur scène sont supportés par la présence de Andrea Corona (claviériste de Revoltons). Le groupe Raintime d'aujourd'hui est complètement différent de celui de 1999, autant au niveau du son que du style.



    MU: Qui a choisi le nom de ce nouvel album, "Tales From Sadness", et pourquoi?

    Claudio: Nous l'avons choisi ensembles tout de suite après l'enregistrement. Ce titre résume le thème principal traité dans les paroles. En fait, chaque chanson est une histoire qui mène chacun à réfléchir sur des thèmes comme la solitude, l'anxiété et la tristesse de tous.



    MU: Quelle fut votre inspiration quand vous avez commencé l'enregistrement de "Tales From Sadness"?

    Claudio: Même si j'avais un peu d'expérience en studio, j'admet que quand nous sommes arrivés au New Sin Studio j'étais terrifié! Alors nous avons rencontré Luigi Stefanini qui s'est avéré très professionnel, créatif et aimable. De plus, il est un excellent musicien et bon dans la arrangements, donc quelques petits changements subtiles ont dérivés de ses conseils. En général, ce fut une très bonne expérience qui nous servira certainement pour le prochain enregistrement.



    MU: Vous mixez plusieurs styles sur cet album, un genre de power/prog/heavy mélodique avec quelques parties vocales death/black. Le résultat est suprenant, quel était votre but quand vous avez décidé de tous les mixer?

    Claudio: Quand nous avons formé le groupe, nous faisions du progressif, mais ce que vous pouvez entrendre maintenant dans notre musque, selon notre opinion, est l'influence de sortes de musique plus modernes comme le death mélodique. Nous avions l'intention d'écrire des chansons qui étaient plus directes... qui rendait l'auditeur plus actif... (Vous savez..."Head-banging"!!) et c'est ce sur quoi nous misons présentement et miserons pour toujours dans le futur! Notre musique doit exprimer de l'énergie! C'est ce que nous voulons! Nous avons essayé de mixer ensembles des éléments de metal classique comme dans "Maiden" avec ces éléments plus aggressifs comme dans des groupes tels In Flames ou Children Of Bodom. Le résultat est "Tales From Sadness".



    MU: Les claviers ont une place essentielles sur ce CD, plusieurs variations dans le son. Je crois que cela donne une excellent atmosphère avec plusieurs effets.

    Claudio: Comme j'ai toujours joué du clavier depuis des années, c'est indubitable que je le considère comme un instrument très important. Comme je joue aussi de la guitare, j'ai essayé de fusionner le son du clavier avec la guitare de façon à ce qu'aucun n'ait le dessus sur l'autre. Nous avons essayé d'amalgamer mélodie, atmosphère symphonique et "riffs" de guitare heavy.



    MU: Quel genre de message voulez-vous livrer dans votre musique? Quelle est la princpale inspiration pour les paroles?

    Claudio: Dans les chansons, nous avons décrit plusieurs situations variées dans lesquelles la tristesse et le principale sujet. Les histoires qui sont racontées sont toutes différentes les unes des autres et elles ne sont pas reliées par une intrigue, toutefois nous avons décidé de regrouper ensembles tous les sujets traités sous l'aspect de "Tristesse" et de la solitude de chaque être individuel. Le message que nous voulons lancer toutefois est un message optimiste, presque religieux, et la chanson qui le révère est "Using The Light Forever" dans laquelle tout les ennuis et toute la souffrance doivent nécessairement, à un certain point, être surmontés... cependant, chacun peut interpréter ces mots comme il le veut.



    MU: La pochette de "Tales From Sadness" est très sombre (mais très belle), plusieurs personnes pourraient pense que c'est un CD gothique ou quelque chose du genre, mais votre musique démontre beaucoup d'énergie et est très puissante. Pourquoi avez-vous choisi ce type de pochette?

    Claudio: À travers notre entente avec Intromental Management, nous avons été mis en contat avec Mattias Norén, un important dessinateur graphique de renommée. Il nous a montré quelques oeuvres complétées et nous avons simplement choisi celle qui représentait le mieux le message dans notre musique et l'atmosphère qu'il crée, selon notre opinion. Si vous remarquez les papillons lumineux qui sortent de la poche de la petite fille sur la pochette: cette image représente pour nous l'espoir qui doit triompher sur les ténèbres. Les papillons étaient parfaits aussi parce que la neuvième chanson de l'album, qui est seulement disponible sur l'édition limitée japonaise, comme piste bonus, entièrement instrumentale, est intitulée "Butterfly".



    MU: Quelle est votre chanson favorite ou celle dont vous êtes les plus fiers sur cet album, et pourquoi? Mes préréfées sont "The Experiment" et "Denied Recollection".

    Claudio: Notre chanson favorite est "Moot-lie" parce qu'elle est la plus directe, simple et aggressive du CD. Elle représente aussi la direction dans laquelle Raintime va se diriger dans notre matériel à venir.



    MU: L'écriture des chansons et l'enregistrement étaient-ils un processus difficile pour ce nouvel opus?

    Claudio: C'était assez exigeant considérant que pendant la composition nous nous concentrions un peu sur les dynamiques et sur les bons moments où reprendre son souffle. Une autre chose qui fut très difficile fut d'amalgamer les claviers avec le reste des instruments. Pendant l'enregistrement, il s'est avéré assez ardu de chanter huit heures par jour, trois jours en ligne. Vers la fin de la journée pendant cette période, il était difficile de maintenir notre concentration. Mais, aussi loin que le reste peut aller, la seule difficulté sérieuse et générale fut le stress... spécialement dans la phase initiale.



    MU: Pour vous, quelle est la force qui rend votre groupe unique, ou la particularité quelconque que vous avez dans votre musique?

    Claudio: Je crois que la présence de deux guitares à sept cordes et la technique de double-voix rend notre musique plus intéressante et particulière et ce sont ces caractéristiques que nous allons maintenir dans notre travail futur.



    MU: Qui sont vos chanteurs favoris, et pourquoi? Avez-vous un truc spécial pour votre voix et pour les claviers? Vous utilisez différentes habiletés de votre vois dans ce premier album, cela donne beaucoup de puissance aux chansons.

    Claudio: Milles merci! Je crois que l'un des meilleurs chanteurs au monde fut le légendaire Freddy Mercury... Je crois que sa voix demeurera l'une des plus expressive dans l'histoire de la musique. Michael Kiske est un autre chanteur pour qui j'ai une très haute estime, avec sa voix si ronde et exquise. Je n'utilise pas de stratagème particulier pour ma voix... seulement un peu de réchauffement avant de chanter aussi parce que je n'ai jamais pris de leçons de chant. En ce qui concerne les claviers, le truc est seulement d'en jouer le plus souvent possible.. ça sert à maintenir la technique... Je n'utilise pas non plus d'exercice spécifique pour améliorer ma technique. J'ai utilisé différents styles de vocal sur l'album pour lui donner une touche d'originalité et d'aggressivité au matériel. J'ai adopté cette méthode comme un moyen de différencier les différents passages... pour les rendre plus ou moins aggressifs dépendant quels mots je suis en train de chanter.



    MU: Pouvez-vous résumer la signification des chansons? La vision du groupe à propos de ces dernières?

    Claudio: Les paroles de chaques chansons ont leur propre message. Nous avons laissés la possibilité à chaque personne qui écoute nos chansons d'en interpréter la signification de différentes façons. Chaque chanson essait de reproduire l'atmosphère créée par les mots. Le message le plus profond, toutefois, est contenu dans "Using The Light Forever", dans laquelle l'optimisme doit triompher en prenant le dessus même dans les situations les plus ténébreuses... en fait, c'est la seule chanson qui est moins sombre que les autres, presque joyeuse!



    MU: Depuis la création du groupe, quelle a été la plus grande difficulté?

    Claudio: Au tout début, la difficulté majeure fut de trouver un chanteur... heureusement j'ai découvert que je pouvais prendre avantage de ma propre voix. Donc, je vais passer l'attention de cette question aux guitaristes! Sauf pour le cas de Matteo, nous avons changé quatre guitaristes dans le cours de six ans... pas mal je dirais! Ce fait a pénalisé et ralenti de beaucoup le travail du groupe.



    MU: Quelle est votre opinion sur le téléchargement de musique?

    Claudio: Parlant d'un point de vue égoïste, je peux te dire que je ne suis pas en faveur de cette réalité, parce qu'elle compromet les ventes des nouveaux groupes comme le nôtre. Cependant, je dois admettre que le téléchargement est la réponse au marché de la musique à un prix de fou, reconnaissant cependant que ces deux choses sont le résultat de l'interaction des causes. Cela demeure toutefois un bon moyen de publicité.



    MU: En ce moment, quel est votre album favoris et pourquoi?

    Claudio: J'espère que les fans passionés des deux premiers albums de Children Of Bodom ne seront pas fâchés, mais "Hate Crew Deathroll" est l'un de mes favoris en ce moment, avec "Reroute To Remain" de In Flames. Chacun d'eux exprime une énergie colossale!



    MU: Que pensez-vous de votre scène locale actuelle?

    Claudio: Je dois dire que dans les quelques dernières années dans notre territoire, stérile de metal, le groupes de nos amis comme Revoltons, Slowmotion Apocalypse, Tistnaden et tout en haut, Elvenking, ont attein un certain niveau de notoriété... tous des groupes avec lesquels nous collaborons. Il semblerait, après tout, que quelque chose ici dans le nord-est commence à bouger!



    MU: Que pensez-vous de Arise Records & Intromental Management?

    Claudio: Arise Records fait un très bon travail concernant les entrevues, promotions et etc.... alors nous sommes très heureux du travail accompli jusqu'ici. Nous sommens constamment en contact via e-mail et nous pouvons dire que Javi est très disponible et gentil. Intromental fait aussi du bon travail et nous attendons après quelques bonnes nouvelles concernant des spectacles et des trucs du genre... Il semblerait que quelque chose se prépare pour le meilleur ces temps-ci.



    MU: Dans un futur proche, quels sont vos objectifs, personnels et professionnels?

    Claudio: L'objectif fondamental de Raintime est de nous faire connaître le plus possible tout autour... de jouer le plus possible.. et bien-sûr de vendre un bon nombre de CDs! Je sais, ce que je viens de dire est évident, mais je crois que tout ceux qui se retrouveraient dans notre situation diraient la même chose!

    MU: Merci beaucoup pour cette entrevue, laissez-moi vous souhaiter bonne chance pour votre futur. Maintenant, si vous avez quoi que ce soit à dire à nos lecteurs. C'est votre tour...

    Claudio: Merci beaucoup pour l'entrevue... Qui sait si un jour nous nous verrons dans votre partie du monde... salutations les plus chaleureuses de l'Italie... et, si vous avez la chance, notre conseil, bien-sûr, est de nous rendre heureux en achetant "Tales From Sadness", je sais que vous ne le regretterez pas!
    Comme ils disent ici "Ciao", à Friulano, "Mandi"!!
    Partager cette entrevue
    Informations
    Raintime
    Entrevue avec le chanteur et claviériste Claudio Coassin.
    Marc Desgagné
    Posté par
    Marc Desgagné
    le 23 juin 2005
    Traduit par
    Stéphane Genest
    Raintime
    Début: 1999
    Pays: Italie
    Style: Power Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: ...
    L'histoire de Raintime a débutée lors de l'été 1999 par l'idée de Claudio Coassin (clavier), Matteo Di Bon (guitare) et de Matteo Barzan (batterie). Ils ont commencé à jouer ensemble et à...
    Dernière critique
    Raintime
    Tales From Sadness (2005)
    9/10
    Raintime est un nouveau groupe italien qui a mis en vente leur premier album, "Tales From Sadness", en 2005. Il a été enregistré au studio New Sin (Labyrinth, Dark Moor), donc nous devions...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2015) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau