Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2349
Nouvelles: 24900
Entrevues: 95
  • Icewind
    Entrevue avec le guitariste Jay Ménard.
    Sujet principal: Entrevue avec le guitariste Jay Menard du groupe Icewind

    Dans cette entrevue, vous allez connaître un peu plus Icewind, si ce n'est pas déjà le cas, et vous en connaîtrez un peu plus également sur le guitariste Jay Menard. - Merci à ce dernier pour l'entrevue.


    MU: Tout d'abord, bonjour. Pourrais-tu décrire un peu le groupe Icewind pour ceux qui ne le connaissent pas, les inspirations musicales et l'origine de celui-ci?

    Jay: Icewind est un groupe de power métal mélodique qui a vu le jour dans le coin de l’hiver 2001. Par contre le « lineup » présent est tout récent, avec l’arrivée de notre claviériste Steve à l’hiver 2004. Notre arrivée sur la scène métal est donc toute fraiche.

    Icewind a beaucoup d’influences puisque chaque membre ou presque écoute un style différent de musique. Par exemple, moi je suis environ 98% power metal tandis que Félix, le bassiste, est au contraire 98% Black Métal… on a des trippeux de prog, de death mélodique, etc. C’est ce que je crois qui fait un peu l’originalité du band. Cependant, l’ensemble des tounes est composée par Vinni et moi, donc vous retrouverez en grande partie nos influences personnelles au travers des pièces d’Icewind. Lorsque ces pièces sont composées, chacun y met sa touche personnelle, ce qui donne encore plus une originalité au son!!!

    Pour ce qui est des paroles, Gab a des influences comme Edguy, Sonata Arctica, X Japan, Virgin Steele, Lost Horizon, etc. Icewind traite beaucoup d’espoir, de la vie en générale, je crois que notre message peut être interprété de bien des façons, c’est-à-dire, que chaque auditeur peut imager nos paroles à sa propre façon!!! Nos paroles, à première vue, peuvent sembler « cheesy », mais il faut lire entre les lignes et quand on les comprend, on se rend vite compte qu’il en est tout autre.

    Bref, si je pouvais décrire Icewind en quelques mots : Power Mélodique « catchy » et très « feelé ».


    MU: En tant que guitariste dans Icewind, quels sont les musiciens qui t'ont marqués et dont ils ont pu devenir en quelque sorte tes modèles?

    Jay: Au tout début j’avais un penchant vers les guitaristes plus « néo-classiques » comme Luca Turilli, Timo Tolkki, Micheal Romeo, Kiko Loureiro, etc. Cependant, en évoluant, je me suis plus dirigé vers un style plus « feelings », alors mes influences ont donc beaucoup changées. Mes « tops » guitaristes présentement sont Jani Liimatainen, Alexi Laiho (Quand meme néo-classique mais bon… héhé!!!), Kai Hansen… Bref, tous ceux qui ont plus un style qui a découlé des années ’80… C’est sûr que des gars comme Turilli et Tolkki m’influencent encore beaucoup, mais l’ensemble de toutes mes influences est beaucoup plus vaste maintenant. Une autre personne qui m’influence énormément est mon professeur de guitare, Arie Itman (ex-Quo Vadis). Il est entrain de tout remanier ma technique!!! Haaaaaaaaaa!!! :S Héhé


    MU: Quel est le premier et le dernier groupe que tu as découvert dans la scène power metal?

    Jay: Mmmh… bonne question… Haha!!! Eeeeeeeeeh??? Le premier groupe, si je me souviens bien est soit Rhapsody ou soit Blind Guardian, mais ma mémoire fait défaut… Je suis persuadé que c’est un de ces 2 groupes, mais je ne peux pas dire précisément!!! Le dernier groupe est Storm Warrior!!!


    MU: Quel serait ton rêve en tant que musicien? Un duo que tu aimerais faire ou un événement particulier?

    Jay: Mon rêve… je crois que ce serait de vivre de la musique!!! Je crois que c’est le rêve de bien des musiciens, mais c’est une dure réalité. Pour ce qui est des événements… mmmh… jouer à de gros festivals en Europe serait probablement pas loin au haut de la liste. Cependant, faire le première partie pour un band comme Edguy, par exemple, me satisferait énormément!!!


    MU: Icewind existe maintenant depuis 3 ans environ, qu'est-ce que tu as appris de la scène metal québécoise? Plus facile ou difficile que tu le pensais? Et quelles seraient tes attentes pour les prochaines années pour le groupe?

    Jay: Le groupe existe depuis 3 ans, mais Icewind fait officiellement partie de la scène métal seulement depuis quelques mois!!! Il est alors un peu tôt pour porter un jugement sur la scène métal québécoise. Ce que je peux voir c’est que le power métal n’est pas un style très dominant sur la scène québécoise. Il y a d’excellents bands ici, mais on les compte sur une seule main!!! Pour ce qui est d’Icewind plus précisement, la réponse est très bonne… On a déjà une petite « fan base » même si le groupe n’est visible que depuis quelques mois. Des médias s’intéressent déjà à nous. Cela ne pourrait donc pas aller mieux pour l’instant!!!

    Pour ce qui est des attentes du groupe concernant les prochaines années je crois que tous seront en accord pour te dire qu’on aimerait être connu au niveau québécois, ce qui est entrain d’arriver… faire de bons spectacles un peu partout au Québec. À mentionner qu’un gros projet à venir va être l’enregistrement d’un album. Je n’ai malheureusement pas plus d’infos pour l’instant, mais ça va être à envisager!!!


    MU: Depuis tes débuts, quel a été le meilleur et le pire moment de ta carrière?

    Jay: C’est un peu tôt pour le dire… puisque le groupe est présent sur la scène power métal depuis une courte durée. Le meilleur moment je crois que c’est notre spectacle de lancement de cd au Petit Campus. On a eu une bonne réponse des 200 quelques amateurs de métal qui étaient présents et j’ai vraiment « trippé » !!! Le pire moment… il n’y en a pas vraiment à date… Tu me reposeras la question dans 2-3 ans!!! Héhé!!


    MU: Selon toi, quelle est la ou les chose(s) qui donnent un aspect unique à Icewind?

    Jay: Une des choses qui fait qu’Icewind est très spécial, c’est qu’on est avant tout des « chums » que des musiciens. On s’entend tous à merveille et on aime tous tripper ensemble!!! On fait souvent des activités en dehors des heures de pratique. C’est sûr qu’il y a de petits embûches comme les blondes par exemple!!! (Hein les gars?? Haha)

    Une autre chose particulière à Icewind, c’est que chaque membre à une fonction bien spéciale. Donc si on perdait un « bandmate », c’est comme ci on perdait une pièce d’un casse-tete!!!


    MU: Quels sont tes coups de coeur à propos des groupes métal québécois et pour quellles raisons ils le sont? (peu importe le style)

    Jay: J’aime bien Forgotten Tales et Crystal Castle pour leur coté plus technique. Hanker (qui en passant sont très sympathiques) pour leur son « pur » et très « feelé ». J’aime bien également Southern Cross, jeune band sur la scène power métal qui s’écoute vraiment bien!!! Un autre groupe qui m’a accroché est Silent Exile. C’est un band plus relaxe dont les tounes sont très accrocheuses.


    MU: Pour toi, les plus grandes qualités d'un musicien?

    Jay: Être musicien, ce n’est pas seulement de jouer ridiculement vite et être abusivement technique. L’essentiel est de jouer avec le coeur et d’être en mesure de ressentir ce que tu joues!!! C’est évident qu’il ne faut pas négliger l’aspect technique et théorique, au contraire, mais si on ne « feel » pas sa musique, il y a une lacune majeure et je crois que ça parait beaucoup dans une chanson.


    MU: Est-ce que tu es un grand acheteur d'albums de musique? Quels sont tes derniers achats?

    Jay: Il y a eu une période où j’étais un acheteur compulsif d’albums, on parle d’une bonne dizaine d’albums par mois, mais j’ai ralenti un peu!!! Le dernier que j’ai acheté est Hellfire’s Club d’Edguy qui est excellent en passant!!! Comme tous les album d’Edguy d’ailleurs!!!


    MU: Est-ce qu'il y aura une pièce en français sur le premier album de Icewind? Ce pourrait être un ajout intéressant, non?

    Jay: Malheureusement, je ne crois pas que ce soit dans nos projets pour l’instant. La raison est simple, c’est qu’on ne veut pas s’attarder seulement au marché francophone. Comme le 3 / 4 des habitants de la planète comprend ou s’exprime en anglais, on produit en anglais. Peut-être bien une « bonus track » sera en français en temps et lieu, mais pas dans l’immédiat.


    MU: Plusieurs désirent avoir leur propre groupe de metal au Québec, comment pourrais-tu leur décrire le marché actuel? La façon de fonctionner, comme tu as pu le voir jusqu'à présent.

    Jay: C’est un marché très difficile et renfermé… Les gens sont toujours sceptiques face aux nouveaux groupes et c’est un peu normal, mais ca rend vraiment la vie difficile aux nouveaux groupes. Il faut bûcher pour se faire une place!!! Tout ce que je peux dire, c’est d’avoir du matériel « solide » : un bon « press kit » avec de bonnes photos et surtout un cd présentable avec du bon « stock » et bien enregistré. Si vous n’avez pas ces choses, vous avez de fortes chances de rester dans le local de pratique pour un bon bout!!! Il faut également se faire voir le plus possible et l’internet est un excellent moyen!!! Bref, ce n’est vraiment pas facile, c’est un gros cheminement à faire et on n’a pas le choix de passer par là, mais ça en vaut vraiment la peine!!!


    MU: Quels sont tes intérêts ou travail en dehors de Icewind?

    Jay: Je travaille comme testeur de jeux videos chez Ubisoft!!! Haha!!! une job de rêve pour bien des gens!!! Sinon, j’aime bien m’amuser avec ma blonde ou mes amis, écouter des bons films ou de la bonne musique, m’entrainer quand j’ai le temps et gaspiller tout mon argent dans la musique!!! Bref, une vie ben normale héhé!!!


    MU: Le power metal prend de plus en plus de place au Québec, qu'est-ce que tu en penses et quels groupes aimerais-tu voir venir ici?

    Jay: Je ne sais pas quoi dire là-dessus… tu es probablement mieux placé que moi pour élaborer sur ce sujet!!! Personnellement, j’ai l’impression que le power a un effet de vague au Québec, comparativement au Death ou au Black qui sont bien ancrés. C’est vraiment difficile pour les nouveaux groupes de power de se faire connaitre au Québec. La raison est simple, les jeunes sont plus portés a écouter des trucs plus contemporains, plus violents et qui bûchent plus. Le power ne leur apporte pas ce qu’ils veulent, mais bon… il y a quand même des amateurs de power ici, bien qu’ils soient loins d’être majoritaires et j’espère que de plus en plus de gens vont finir par en écouter, ce qui attirerait plus de groupes internationaux au Québec.

    Pour ce qui est des groupes que j’aimerais voir, la liste est beaucoup trop longue haha!!! Mmmmh… Hammerfall, Sonata Arctica, Rhapsody, Lost Horizon et Thunderstone en sont quelques-uns.


    MU: Finalement, une petit idée sur la sortie du premier album ou êtes-vous toujours à la recherche d'un contrat de disque?

    Jay: On pourrait peut-être s’attendre à voir un album d’Icewind sur les tablettes pour l’été 2005, mais je ne veux rien promettre. Les pièces sont pour la plupart prêtes à enregistrer, il faut juste s’assurer que tout soit « top notch ». Nous sommes également à la recherche d’un contrat de disque, ce qui nous donnerait un bon coup de mains!!!


    MU: Un mot de la fin pour les lecteurs?

    Jay: N’oubliez pas d’aller visiter régulierement notre site web, au www.icewind.ca, pour des updates concernant le groupe!!! Vous pouvez également vous commander, à des prix ridicules, le démo Inner Storm ainsi que le t-shirt officiel sur notre site!!! Pour ceux qui ne nous connaissent pas, des samples sont également disponible à la même adresse!!! Sur ce, Icewind à bien hâte de jouer dans votre région et de vous rencontrer!!! Au plaisir!!!

    « Keep banging your head!!! »


    MU: Merci à Jay Menard d'avoir répondu aux questions. Icewind est un jeune groupe que vous allez devoir surveiller au cours des prochaines années. Quand on a du talent, autant de détermination et une telle passion, on peut aller très loin. Bonne continuation au groupe et à leur travail.
    Partager cette entrevue
    Informations
    Icewind
    Entrevue avec le guitariste Jay Ménard.
    Marc Desgagné
    Posté par
    Marc Desgagné
    le 7 juin 2004
    Traduit par
    Aucun
    Icewind
    Début: 2001
    Pays: Canada
    Style: Power Metal
    Site Internet: Visiter
    MySpace: Visiter
    Le tout a débuté durant la saison d'hiver 2001. Jay et Gab Mailloux (ancien bassiste), amis depuis quelques années, avaient décidé de former un groupe. À cette époque, ils jouaient des...
    Dernière critique
    Icewind
    All Is Dust (2006)
    8/10
    La première écoute d'un album de power metal québécois est toujours spéciale. On s'attend généralement à un chanteur manquant de puissance et à des mélodies peu originales parce que trop...
    Toutes les critiques du groupe
    Nouvelles connexes
    Spectacles connexes
    Nos partenaires
    Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2015) Tous droits réservés.
    >>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
    >>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
    Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau