Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Mastery
Album: Lethal Legacy
Mastery est un groupe ontarien qui pratique l'art du Thrash Metal avec précision, agression et rapidité. Comme tous les groupes de thrash, les membres de Mastery composent un musique accrocheuse,...
Groupe: Soothsayer
Album: To Be A Real Terrorist
Le groupe thrash metal québécois Soothsayer a fait un retour en 2007 lors du festival des 25 ans du metal québécois, il s'était séparé en 1990. Pour l'occasion, Galy Records a remis en vente la démo...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Dream Theater
 Album: Systematic Chaos (2007)
Note:
7.4/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Roadrunner Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. In The Presence Of Enemies - Part I 02. Forsaken 03. Constant Motion 04. The Dark Eternal Night 05. Repentance 06. Prophets Of War 07. The Ministry Of Lost Souls 08. In The Presence Of Enemies - Part II
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Sébastien Léonard
 
Sébastien Léonard
Il est toujours ardu de faire la critique d’un album d’un groupe quand on est un fan absolu de celui-ci et de garder le plus d’objectivité possible. Dream Theater , avec ‘Images And Words’, a mis en place les fondations d’un genre qui a malheureusement de la difficulté à se renouveler tant trop de groupes ne font qu’imiter ceux-ci. Ils avaient réussi jusqu'à l’album ‘Train Of Tought’ à ne pas tomber dans le piège de se copier eux même. Une certaine impression de déjà entendu avait commencé à ce faire sentir avec leur précédant effort ‘Octavarium’ sans que ce soit mauvais pour autant.



Ce ‘Systematic Chaos’ possède relativement le même défaut, sans s’enfoncer plus loin, mais possède le net avantage pour ceux qui trouvait que le groupe avait pris une t’engante trop ‘‘catchy’’, de résolument revenir à des racines plus métal. Exit le surplus de ballades. La Disque s’ouvre sur une riff métal progressif à souhait avant de ralentir le tempo que temporairement pour repartir de plus belle. Ce premier titre est vraiment du théâtre du rêve classique et plaisant mais manque cruellement d’originalité. ‘Forsaken’ suis avec son intro de clavier qui pourrait facilement nous faire penser à une ballade genre ‘Wait For Sleep’ mais se transforme rapidement en une pièce hard rock au refrain rassembleur et efficace. ‘Constant Motion’, première chanson heavy de l’album, est légèrement gâché par des couplets avec des riffs rappelant trop celles de ‘The Glass Prison’ du génial ‘Six Degrees Of Inner Turbulence’. Après une autre bonne pièce, bien métal rempli de démonstrations techniques, perpétuant l’impression de ne rien amener de nouveaux, c’est avec plaisir qu’une mélodie que l’on connaît déjà nous annonce que ‘Repentance’ contient les parties VIII et IX de l’histoire commencé sur l’album cité précédemment et qui ce continue depuis sur chaque parution.



Plaisir renouvelé avec ‘Prophets Of War’ qui possède vraiment son identité propre et qui, sans être très progressive, nous amènes un crescendo d’intensité. Le tout ce fini évidement sur deux morceaux de plus de 15 minutes, tantôt émotif, tantôt lourd et pesant, remplis comme ils ce doit de segments plus complexes les uns que les autres comme nos comparses ne peuvent nous priver. Ce n’est sûrement pas avec ce disque que le groupe convaincra ceux qui n’on jamais embarqué dans leur univers musicale, mais je prédis facilement au vrai fan que, aussi fondé les critiques de la première écoute peuvent être, comme moi, ils ne pourront s’empêcher de réécouter cette nouvelle offrande jusqu'à la connaître par cœur. Tout les éléments qui nous on charmé au départ, à défaut d’avoir évolués, étant belle et bien présent.



Note sur l'album:



J’ai volontairement décidé de donner une note sur les qualités de l’album pour lui-même, sans le comparé à la parfaite suite de chef d’œuvres qu’est ‘Scene Of Memories’, ‘Six Degrees Of Inner Turbulence’ et ‘Train Of Tought’ et les révolutionnaires ‘Images And Words’ et ‘Awake’, car elle avoisinerait sûrement plus les 5/10.


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
DREAM THEATER nous revient en 2007 avec un tout nouvel album du nom de 'Systematic Chaos'. Depuis 'Octavarium' en 2005, seul le CD+DVD 'The Score' avait été lancé par la formation de 'Métal progressif', ce qui paraissait étonnant vu la quantité de produits lancés par ces derniers dans les dernières années. Depuis 1997, aucune année n'avait été laissé de côté, il fallait publier quelque chose. Après l'essai plutôt 'métal' de Train Of Thought et celui de 'progressif commercial' avec Octavarium, rien ne pouvait laisser deviner le style que le groupe adopterait cette fois-ci. Le nouvel album de DREAM THEATER vous est offert en deux versions: édition spéciale avec DVD sur le 'Making of' de l'album et édition standard. Ce qui va vous paraître le plus surprenant est que l'édition spéciale vous est vendue moins chère. Je ne me poserais pas de question à votre place, un dilemme qui ne serait pas difficile à régler s'il y en avait vraiment un.


S'il n'en tient qu'aux quatres premières pièces, il aurait été possible d'affirmer que DREAM THEATER était de retour sur la voie plus 'metal', ce qui pourrait assurément plaire aux amateurs qui ont découvert le groupe dans les années de 'Images & Words' et 'Awake' et qui sont devenus de grands amateurs dû à cette période très faste pour le groupe. Mais détrompez-vous, ce passage de 'Systematic Chaos' n'est pas un prélude de qui suit par la suite. Un retour au progressif plus prononcé nous est présenté avec la pièce "Repentance" qui est étroitement liée avec "The Root Of All Evil" de l'album précédent, qui elle-même était déjà liée à "This Dying Soul" de l'album 'Train of Thought'. Certaines séquences sont reprises telles quelles dans le but de sonner quelques cloches, écouter les pièces précédentes en plus d'en lire les paroles. La pièce suivante 'Prophets of War' nous permet de revoir le côté exploratoire du groupe et s'apercevoir que les essais musicaux sont encore bien présents dans ces nouvelles compositions. L'album 'Systematic Chaos' se termine par deux très longues pièces (plus de dix minutes) qui nous rappellent le fort côté progressif de DREAM THEATER. "In the Presence of Enemies - Part II" est bien sûr la suite de la première pièce du même nom de l'album. S'il n'y a qu'une chose que l'on pourrait affirmer pour toutes les productions de ce groupe depuis le début des années '90, je dirais simplement le mot 'progressif', qu'il soit 'metal' ou simplement pur.


'Systematic Chaos' est encore une fois un ouvrage complexe qui démontre encore une fois que DREAM THEATER a de nombreuses sources d'inspiration. Les musiciens possèdent une ouverture et une connaissance musicale élevées, qui ne garantit en aucun temps que cette façon de composer rejoindra tous les amateurs de ce groupe. Son style multiplie les directions musicales. Chaque pièce nous mène quelque part mais avant de s'y aventurer, nous n'avons absolument aucune idée de la destination. Ces affirmations me mènent à un constat, quelle clientèle est visée par cet album? Vous me direz sûrement que tous amateurs réguliers le sont et vous aurez raison. Cependant, lea raisons qui ont amené les gens à s'intéresser à ce groupe au début des années '90 ne sont probablement plus les mêmes que les amateurs qui ont adhéré à DREAM THEATER plus récemment. Il reste un fait, beaucoup de fidèles sont restés depuis. Pour ma part, j'apprécie encore le style de ce groupe sauf que s'il m'avait été donné d'écouter seulement la musique récente, je ne serais probablement et n'aurais jamais été un amateur régulier. Ceux qui ont vu évoluer le groupe devraient faire la part des choses avec 'Systematic Chaos'. Pour ce qui est des moins maniaques, il est peut-être sage de s'abstenir.


  Note de MU : 7.3/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau