Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2466
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Tankard
Album: A Girl Called Cerveza
Oh… les vieux de la vieille. Pour les connaisseurs de thrash métal européen, ce groupe doit vous dire quelque chose. Tankard, qui possède encore deux membres originaux soient le...
Groupe: Compilation
Album: Progression In Balance Vol.2
Unicorn Records ont mis en vente dernièrement une compilation de métal progressif nommée « Progression in balance vol.2 » En fait, cette compagnie de distribution ne signe principalement que des...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Zero Hour
 Album: Specs Of Pictures Burnt Beyond (2006)
Note:
6.0/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Sensory Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Face The Fear 
02. The Falcon's Cry 
03. Embrace 
04. Specs Of Pictures Burnt Beyond 
05. Zero Hour 
06. I Am Here 
07. Evidence Of The Unseen  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Zero Hour, un groupe qui m'était complètement inconnu avant l'écoute de "Specs of Pictures Burnt Beyond". Avec les grands élans progressifs surprenants dès le début de "Face The Fear", qu'est-ce que le reste pourrait bien nous offrir?




Avec un aspect heavy metal progressif et un vocal très clair, l'agressivité des guitares parviennent à nous sur "The Falcon's Cry". Sur cette dernière, cette caractéristique est mélangée à un vocal pratiquement crié et différents ajouts d'effets vocaux particuliers en arrière plan. Globalement, c'est un metal progressif assez difficile à assimiler totalement à la première écoute. Au fils des pièces, nous pouvons ressentir quelques inspirations Evergreyesque, mais avec l'addition d'un vocal aïgu plutôt agressant qui a autant de clarté qu'un bûcheron qui vient se faire échapper une brique sur les pieds. Pourquoi inclure un vocal aussi aïgu quand il y avait déjà la présence de celui mélodique? Pour cette raison, la pièce titre m'a fait détester le reste de l'album. Le vocal à la King Diamond ne m'a pas inspiré.




C'est avec une forte irritation que je continue l'écoute en attendant que le disque puisse se terminer. Les guitares sur "Zero Hour" apportent encore une fois le côté progressif et la rapidité heavy augmente. Ma pièce préférée est la touchante ballade clichée "I Am Here". C'est inévitablement le moment de caresser une pêche, mais c'est vraiment le meilleur moment de l'album.




En général, le progressif de Zero Hour est vraiment présent, mais il manque clairement un petit quelque chose dans la fluidité. Sérieusement, je ne suis pas capable de supporter très longtemps l'écoute du disque. Mais dans le fond, peut-être que je n'ai tout simplement pas accroché à cette approche, alors vous devriez tenter de vous faire votre propre idée. Plusieurs critiques le considèrent comme un bon album, alors c'est peut-être seulement moi qui n'a pas été comblé avec ce nouvel opus de Zero Hour.



MySpace: http://www.myspace.com/zerohourband


  Note de MU : 6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau