Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe:
Album:
Groupe: Plan B
Album: Monte Cristo
Plan B est un groupe heavy metal québécois, qui est toutefois inspiré par plusieurs autres styles. "Monte Cristo" (2004) est leur troisième démo. Au son très énergique qui se dégage de ce démo, nous...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Forgotten Tales
 Album: All the Sinners (2004)
Note:
8.7/10
Style : Power Metal

Compagnie : Union Metal International

Format : CD

Liste des pistes :

01. Part 1 - The Hideaway (Intro)  
02. Part 2 - Lady Of The Forest  
03. Part 3 - All The Sinners  
04. Part 4 - Wind Oh Wind  
05. Part 5 - The Message  
06. Part 6 - March For Freedom  
07. Three wishes  
08. Fairytales  
09. Magic Fountain  
10. My Soul  
11. Jeux D'enfants (Bonus: Japon) 
+ Word Of Truth (Bonus Japon: live video) 
+ Cold Heart (Bonus Japon: live video) 
+ Deadly Grasp (Bonus Japon: live video)  

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marie-Eve Crépeau
 
Tout dernièrement, je me suis aventuré dans mon cher magasin de musique. À la recherche d'un prochain album de power à critiquer, je suis tomber sur le fameux groupe québécois qu'est Forgotten tales. Leur nouvel album se retrouvait dans la pile de cd, et il a vite fait de se retrouver dans mes mains. Ayant entendu de bonnes critiques par rapport à cet album, je n'ai pas hésité à me rendre à la caisse, surtout que 15$, c'est vraiment pas cher.






Dès ma sortie de la boutique, je met le cd dans mon lecteur et je plonge dans l'univers de Forgotten tales, cet univers magique et enchanteur qui nous fait rêver. L'album nous surprend tant au niveau des paroles qu'au niveau de la qualité de l'album. Tout y semble parfait, on part dans un nuage sans avoir la moindre envie d'en revenir.






The hideaway (Intro): La première pièce est très douce, c'est une pièce d'intro instrumentale. Je trouve que c'est une excellente façon de nous faire entrer (une fois de plus, puisque c'est la suite du premier album) dans ce monde fantastique. On se croirait presque dans un film. Tout est très bien orchestré, on entre vraiment dans leur univers. Rare sont les introductions qui m'ont accrochés à ce point. On a des frissons dans le dos lorsque la chanteuse dit quelques mots, puis la vitesse de la musique augmente pour nous plonger dans ce livre d'histoires!






Lady of the forest: La seconde pièce est en fait une suite directe (comme je les aimes) de l'intro. On ne nous lâche pas et on nous tient très bien pour continuer d'aimer tout ce qu'on nous fait entendre. Difficile de rester indifférent, on fond presque à l'écoute de toute cette merveilleuse musique. Tout est à sa place et la voix de la chanteuse est juste parfaite! Le refrain est vraiment bon, j'adore, principalement lorsqu'elle dit "I am just the lady of the forest...". Chapeau!






All the sinners: Cette pièce est vraiment une de mes préférés de l'album. Le contraste de la voix masculine et féminine est vraiment excellent, même si il n'est pas énorme, j'aime beaucoup, ça apporte quelque chose d'encore meilleur. On sent la puissance de la chanson dès le début. Le refrain est juste... écoeurant. C'est une pièce très rapide, composé de quelques petits "arrêts" d'instruments bien placés qui rendent le tout féérique. Bref, j'adore!






Wind oh wind: Voici la première ballade de l'album. J'ai toujours eu de la misère avec les pièces plus douces, mais celle-ci, malgré son début qui m'accroche moins, réussie tout de même à venir me cherché. Plus la pièce avance et plus on sent qu'elle reprent des forces et devient de mieux en mieux.






The message: Tout d'abord, cette pièce est une longue pièce instrumentale, mais oh combien bonne! Elle commence avec un son de pluie et de tonnerre. On entre dans cette ambiance, la mélodie joué est excellente, la rapidité nous fait vibrer. Pour les amoureux de la guitare électrique, vous devriez être servit. Vraiment une très bonne pièce.






March for freedom: Encore un début assez rapide. Une mélodie entraînante, qui nous soulève! Le petit duo de voix fait ressentir une puissance phénoménale. J'adore le refrain (encore une fois). Très bonne pièce.






Three wishes: Voilà une pièce qui sonne beaucoup plus "power metal" que le reste de l'album. Elle est très agréable à écouter et étonnament très rapide. La chanteuse nous démontre encore son excellent talent, ainsi que les musiciens. C'est vraiment pas une pièce endormante. À un moment, on entend un son de flute, et tout devient encore plus merveilleux, puis ça continue toujours vers le meilleur. J'en veux plus!








Fairytales: Quand la pièce a commencé, j'ai tout de suite pensé à "legend of the steel" de Luca Turilli, pourtant ca change après la première micro seconde, mais ça m'a frappé (mais ça ne me dérange pas du tout). Enfin, la batterie embarque, suivie de la guitare et tout... et WOW! J'ai rarement entendu un moment instrumental aussi bon! Mon coup de coeur de l'album! C'est une pièce très rapide qui nous laisse pas le temps de respirer!






Magic fountain: L'autre ballade de l'album. Je n'embarque pas énormément dans celle-ci. Elle se démarque quelque peu du lot de l'album, mais je n'arrive pas à trouver le pourquoi. Je la trouve légèrement différente. Le refrain est toutefois excellent, je ne peux le renier.






My soul: Pièce assez rapide, elle garde la même allure que le reste de l'album. Elle est quand même un peu moins rapide que la majorité, mais pas moins bonne! Les chants sont excellents, la pièce est excellente, j'aime vraiment beaucoup.






En gros, Forgotten tales m'a vraiment surpris. Une telle qualité, on a de quoi être fier de nos groupes québécois. De plus, l'album est a un prix vraiment raisonnable et il vous enlève la possibilité de dire "mais c'est trop cher...". Aller, sauter dessus, il en vaut vraiment la peine!


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Mathieu Grenon
 
C'est trois ans plus tôt que le groupe Forgotten Tales lançait leur premier album en carrière, The Promise, un excellent album nous faisant découvrir par la même occasion, une formidable formation québécoise. Après avoir attendu une suite au premier album dès la fin de ma première écoute, c'est cette année, un peu plus tôt en septembre, que Forgotten Tales lançaient All The Sinners, un album qui encore une fois, nous démontre l'étendu du talent du groupe.



De retour avec leur power metal aux influences européennes, All The Sinners ne laissera pas les fans et les moins fans du groupe indifférents, puisque les éléments du premier album ont été améliorés tout en gardant la recette de l'opus précédent. On peut donc encore une fois retrouver la merveilleuse voix de Sonia Pineault, Patrick Vir à la basse, d'excellentes prestations à la guitare de Martin Desharnais, Cédric Prévost à la batterie et finalement Frédérick Desroches au clavier. Ce dernier semble se manifester d'avantage sur All The Sinners, ce qui est une très bonne chose. Il faut également souligner la participation de Robyn Roy, qui vient mettre sa touche personnelle sur les back vocals. L'album bénéficie également d'une meilleure présentation que le précédent.



Un album à moitié "concept", les six premières chansons d'All The Sinners nous racontent une histoire. Nous y sommes d'ailleurs introduit avec The Hideaway, une pièce instrumentale au ton médiéval et fantaisiste, histoire de nous mettre dans l'ambiance. La chanson se termine sur les mots suivants :

I just left my house in the old tree

To hide in A place under earth

If they ever reach the entry

They will reach my shelter



Les deux pièces suivantes, Lady Of The Forest et All The Sinners sont toutes les deux d'excellentes pièces très énergiques. La chanson thème de cet opus est tout simplement extraordinaire ; une très belle présence de tous les musiciens en plus des back vocals et des choeurs qui sont présents et qui ajoutent de la puissance à la chanson.



On enchaîne avec la chanson Wind Oh Wind qui est la ballade de l'album. On a encore droit a une bonne ballade à la Forgotten Tales, bien qu'elle m'accroche un peu moins que Lady Of The Forest et All The Sinners.



The Message est une excellente pièce instrumentale qui dure 4 minutes 44 secondes. Excellente du début à la fin, elle nous mène vers la March For Freedom, une chanson dans le style des 2 premiers titres de l'opus. C'est ainsi que se termine la première partie de l'album, "Pagan Chronicles".



Three Wishes, Fairytales, My Soul, Magic Fountain concluront l'album d'une très belle façon. Encore une fois, de belles mélodies sont présentes, surtout dans la chanson FairyTales qui est tout simplement très accrocheuse.



Je terminerai cette critique à peu près de la même façon que The Promise : Forgotten Tales nous offrent encore un excellent album, qui dépasse de loin son prédecesseur. Pour une vingtaine de dollars, vous pouvez vous procurer cet excellent album en plus d'encourager un groupe de chez nous! Encore une fois, l'album nous donne le goût d'une suite, en espérant qu'elle viendra plus vite qu'en trois ans !



Recommandations :



- All The Sinners

- Fairytales

- March For Freedom

- Magic Fountain

- Lady Of The Forest


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Dans les événements qui ne sont pas tâche facile, nous pouvons sans aucun doute incorporer la création du deuxième album d'un groupe. Le premier permet de présenter la formation et, si le public est charmé par celle-ci, ils doivent être en mesure d'améliorer encore un peu plus le produit. C'est une des étapes qui n'est pas facile à franchir puisque le groupe doit identifier différents éléments, les mettre en évidence et savoir retravailler ces derniers. Forgotten Tales ont su accomplir cette tâche de façon superbe pour leur dernier, "All the Sinners". Il s'agit en fait d'une amélioration globale du produit, à tout les niveaux. À l'écoute de cet opus, c'est sans aucun doute le mot "énergie" qui me vient en tête. Au fil des pièces, on remarque qu'il dégage une énergie plus grande que sur "The Promise".




Pour le deuxième album de ce groupe québécois, nous retrouvons la très belle voix de Sonia Pineault, une maîtrise encore supérieure à la guitare de la part de Martin Desharnais, une plus grande présence au clavier de Frédérick Desroches, un excellent son à la batterie de Cédric Prévost et à la basse de Patrick Vir. Ce nouvel opus a été enregistré et mixé au studio Menzo par Pierre Talbot. De plus, il a été masterisé par Mériol Lehmann au studio Molotov à Québec.




Il y a plusieurs belles surprises sur "All The Sinners". Le thème de l'album est "Pagan chronicles". Cette section est divisée en six parties. La deuxième section regroupe quand à elle quatre pièces. Tout d'abord, nous avons droit à "Part 1 - The Hideaway (Intro)". Il s'agit d'une très belle pièce instrumentale fantaisiste, mais qui se termine avec une petite introduction nous présentant l'histoire dont nous serons spectateurs.




La chanson titre de l'album, "All the Sinners" est sans aucun doute une des meilleures de l'opus. Toujours avec l'esprit et des paroles épiques, nous avons droit à une pièce avec beaucoup d'énergie. Un des grands changements est la présence des "choeurs" qui sont vraiment mis en avant plan. On note une très belle présence de la part de Robyn Roy, musicien invité, qui met encore plus d'énergie à l'album à l'aide des "back vocal" qu'il produit. Sans oublier les "choeurs" réalisés par Sonia, Martin, Robyn et René Pineault. Toutefois, les "choeurs" et les "back vocal" semblent quelque peu cachés à certains moments, une présence plus claire aurait sans doute apporté une présentation encore plus frappante. Néanmoins, il s'agit là de quelques éléments qui ont été très bien retravaillés et qui le seront sûrement encore plus dans le futur. Pour ce qui est de "Part 5 - The Message", Forgotten Tales nous ont fait un cadeau que plusieurs groupes oublient généralement, c'est-à-dire une excellente pièce instrumentale de 4min45. Ce genre de pièce met encore plus les musiciens en valeur, dommage que plusieurs groupes négligent cet aspect.




Avec "Part 4 - Wind Oh Wind", nous sommes maintenant rendus à la fameuse ballade qui se retrouve sur la majorité des albums de power metal, il ne fallait pas négliger cette loi non-écrite. Toutefois, ils n'ont pas tenté de reproduire un son "hair metal" des années 80, comme plusieurs tentent de faire avec leurs ballades. Nous avons donc droit à une petite ballade avec l'esprit Forgotten Tales en tête. "Part 5 - The Message" et "Part 6 - March For Freedom" mettent une conclusion à la première section de l'opus. Nous retrouvons le son typique de ce deuxième album, avec le même genre d'énergie et de rapidité que plus haut dans la critique.




Nous voilà arrivés à "Fairytales", une des excellentes chansons de l'album. Plusieurs arrangements, pour ceux qui ont entendu la première version démo, ont amélioré en tout point cette pièce. L'introduction à la guitare est très efficace et les accompagnements lors des refrains aussi, sans oublier l'air de la mélodie qui est, encore une fois sur cet album, très bien travaillé et très accrocheur.




"Magic Fountain", bonne pièce avec une belle présence du clavier et de la guitare au tout début. Elle fait le travail pour amener tranquillement la dernière pièce de l'album. "All the Sinners" se termine avec "My Soul". Dans le style général de ce deuxième volet de Forgotten Tales, elle termine du même coup cette partie de l'histoire, que vous découvrirez par vous-même en vous procurant l'album. Le concept de celui-ci est très intéressant et je ne vais pas trop en parler, car il faut avouer que cela enlève à la découverte personnelle, qui est habituellement encore plus intéressante.




En conclusion, "All The Sinners" se veut être une suite logique à "The Promise". Il y aura eu trois ans d'attente, mais il faut avouer que le tout aura donné un excellent résultat. Forgotten Tales ont pu et ont su améliorer encore plus la touche européenne, qu'ils maîtrisent d'une très belle façon. Il y a quelques pièces qui ressortent un peu plus, mais dans l'ensemble nous avons un son et une ambiance nettement plus énergique que jamais. Ils ont pu soulever la qualité globale d'un cran avec une belle présentation de "choeurs" et de "back vocals". Il n'y a qu'une seule chose qui est un peu décevante dans l'ensemble, c'est que le Québec, terre natale du groupe, n'a droit à aucun bonus, mais que le Japon, lui, a le plaisir d'avoir la piste française "Jeux d'enfants". C'est un petit pincement au coeur, mais ça n'enlève en rien l'amélioration au niveau des instruments, des paroles, de l'atmosphère et de l'énergie que dégage ce nouvel album, "All the Sinners". C'est donc un produit 100% québécois dont nous pouvons être fiers.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau