Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2464
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: 3 Inches of Blood
Album: Advance and Vanquish
Que les boucliers soient fracassés, que la peau des faibles soit transpercée. Le village en flamme et la terreur dans l’âme, les paysans fuient pour se terrer. Mais non, frères et sœurs du métal, je...
Groupe: Gothërfall
Album: Blacksphere Architecture
Oubliez la comparaison, Gotherfall s'en exempte. Ce qu'il nous offre, c'est tout simplement un black metal agrémenté de saveurs industrielles et symphoniques avec une brutalité sans compromis. Dès...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Bloodflowerz
 Album: Dark Love Poems (2006)
Note:
8.9/10
Style : Gothic Metal

Compagnie : Silverdust Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Sajidas' Song 
02. Damaged Promises 
03. The Last Dance 
04. Healing Hearts 
05. Illusionary Fields 
06. Anthem For A Stranger 
07. Violent Voices 
08. The Fool And The King 
09. Dark Angel 
10. Queen Of The Freakshow 
11. Cruel Game 
12. Dead Love (A Necrology)  

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Paolo Ouellet
 
Paolo Ouellet
"Dark Love Poems" est déjà le troisième album pour la formation allemande Bloodflowerz. A vrai dire, je ne connaissais absolument pas cette formation qui, prime à bord, préconise divers éléments musicaux. En fait, toute la réalisation de "Dark Love Poems" repose sur la diversité musicale qu’emprunte Bloodflowerz, grâce à ses nombreuses mélodies mélancholiques et aussi, de la voix charismatique de Kristen Zahn.



L’album débute en rafale avec la pièce "Sajidas’ Song". Le rythme effréné des guitares, la présence remarqué de la basse qui résonne et le chant gothique de Kristen nous introduit à l’intérieur de leur monde. Le titre suivant démontre une autre facette utilisée par le groupe, un son et une ambiance qui se qualifie de néo-metal, "Damaged Promised" possède de nombreuses partitions au rythme varié, au refrain plus rythmé et à un chant très mélancolique. La suite de cet album renferme de belles surprises car les influences musicales sont nombreuse; passant du rock’n’roll au son plus pop. L’interprétation de chacun des titres démontre que le groupe n’a pas peur de sortir des sentiers battus de la musique gothique et qu’ils ont maintenant atteint un seuil de maturité, autant sur le plan des compositions, avec des idées originales.



En somme, le résultat de "Dark Love Poems" est que tout ses titres sont différents de l’un à l’autre et que dire de la pièce "Anthem for a Stranger" et de l’ajout d’une cornemuse! Superbe pièce dont le style musical est un mélange de folklore et de metal néo-gothique. Autre pièce à surveiller; "The Fool and The King" qui introduit un violon ou encore "Illusionary Fields" avec ses chœurs en background et son rythme lourd et plus dark. Il ne faut pas passer à côté de la conclusion de "Dark Love Poems" et de sa ballade intitulée "Dead Love" (A Necrology) dont la voix de Kristen est remplie de mélancolie et d’émotion.



Avec cet album, Bloodflowerz se veut innovateur et inclassable. Le mélange de divers styles musicaux, la voix remarquable de Kristen Zahn, une production d’une grande qualité, voilà tous les ingrédients pour une reconnaissance totale. En résumé, BloodFlowerz fait de lui un groupe unique, destiné à devenir culte.


Bloodflowerz


  Note de MU : 8.9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau