Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Helloween
Album: Metal Jukebox
L’album « Metal Jukebox » n’est pas un album officiel d’Helloween parce que ce ne sont que des chansons appartenant à d’autres groupes heavy métal se situant entre les années 70 et 90 reprises à la...
Groupe: uneXpect
Album: _We, Invaders
C'est en 2003 que nous assistons à l'explosion d'Unexpect avec leur EP _We,Invaders distribué par Galy Records. Sur ce EP de quatre pièces, Unexpect nous font découvrir leur univers musical très...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Spasme
 Album: Deep Inside (2000)
Note:
8.0/10
Style : Death Metal

Compagnie : Neoblast Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Deep Inside (part 1) 
02. The attack (part 2) 
03. Buried Alive 
04. Traumatized 
05. Earth, War and Fire 
06. The Corner of my Ceiling 
07. Casuals of Brutality 
08. Living Terror  
09. Outro (Bonus)

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Emmanuel Bergeron
 
Spasme est un groupe de death metal technique de Val D’or formé en 1994 et établi à Montréal en 1997. Le groupe est composé de Mathieu Marcotte (maintenant dans Augury) à la guitare, Yan-Andre Chenier à la guitare, J-S Ouellette (maintenant dans Rostrum) à la basse, Damien Helie à la batterie et Martin Lacroix (ex-Cryptopsy et ex-Covenance) au vocal. Le groupe n’existe plus depuis 2001 mais je me devais d’en faire la critique vu l’excellent album qu’est « Deep Inside ».




Bien que l’album soit technique, le côté facilité d’écoute y est. Les riffs sont bien recherché, complexe tout en gardant une certaine dose accrocheuse avec de bons passages mélodiques. Les pièces se succèdent parfaitement en gardant une certaine suite logique. Pour ceux qui ont aimé le travail de Martin Lacroix avec Cryptopsy, vous ne serez pas déçu. Son vocal est gras et vraiment solide bien que très peu varié mais dans ce cas-ci, le genre de vocal est idéal. Même si l’album est plutôt court (32 minutes), l’ambiance est tellement bonne que vous aurez seulement envie de le réécouter en boucle. Avec des pièces « Earth, War and Fire » et les deux parties au début, le groupe fait fort même si l’on n’est pas dans le style le plus original qui soit.




Au niveau de la production, la qualité y est. Pierre Rémillard à fait un travail impeccable comme à son habitude. L’ambiance recréée sur « Deep Inside » est réellement sublime passant au travers de toute sorte de sensation. Mes pièces favorites de l’album sont « Deep Inside (part 1) », « The attack (part 2) » et « Living Terror » mais je vous le dit tout de suite, « Deep Inside » fait partie de ses albums qui forme un tout comme s’il contenait une seule grosse pièce. Vous n’aurez pas envie de sauter une seule chanson.




« Deep Inside » est un album de très bonne qualité à tout point de vue. La qualité d’enregistrement et d’écriture est sans reproche selon mes goûts personnel. Le vocal de Martin Lacroix est vraiment un gros plus pour Spasme. Je conseil fortement cet album de ce défunt groupe à tout amateur de death technique, vous ne serez pas déçu. L’album est maintenant discontinué mais si vous avez la chance de le trouver, sauté sur l’occasion.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau