Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: ShadowDivine
Album: ShadowDivine
Dernièrement, j’ai eu le plaisir de recevoir un démo d’un nouveau groupe inconnu, d’origine suédoise. Il s’agit du groupe ShadowDivine, formé par trois membres : Anders Gustafsson au vocal et...
Groupe: Breed 77
Album: In My Blood (En Mi Sangre)
Plusieurs choses rendent la formation Breed 77 très particulière. Premièrement, "In My Blood (En Mi Sangre)" est leur troisième album et il a été produit par Ron Saint-Germain (Tool et...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Syrens Call
 Album: Against Wind And Tide (2006)
Note:
7.5/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Brennus Music

Format : CD

Liste des pistes :

01. Run And Fall 
02. Your Soul Is Mine 
03. Cold Embers 
04. Aquatic Coma (version 2006) 
05. Enjoy The Silence (reprise Depeche Mode) 
06. Medley Against Wind And Tide 

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Signé par la compagnie française Brennus Music, Syrens Call nous présente leur album "Against Wind And Tide" en 2006. Armé d'un clavier et de la voix féminine de Soraya, le groupe progressif à influences heavy/power metal nous offre une petite sonorité plus rock au vocal.




Premièrement, c'est sûrement la chose que j'ai remarqué le plus rapidement, le style vocal mélodique et plus rock de la chanteuse, ainsi que l'ajout de parties délicates sur "Run And Fall" et "Your Soul Is Mine". Cette dernière est une ballade, nous ne pouvions pas passer à côté. Comment ne pas imaginer un être déchiré cherchant dans ses larmes un dernier souffle de vie? Bref, c'est le moment caresse de pêche. À certains endroits, le clavier à saveur électro fait son apparition, mais l'idée n'est pas abuser au cours de l'album. "Cold Embers" continue sur l'élan calme et devient légèrement mid-tempo.




Chers visiteurs, la mer vient à nous au début de "Aquatic Coma", suivit par un clavier à la Stratovarius, mais la ressemblance avec ces derniers s'arrêtent là. La touche progressive et la projection des guitares/claviers deviennent de plus en plus dévastatrice. Un peu dommage qu'elle soit instrumentale, puisque c'est probablement la meilleure du disque. L'ajout du vocal féminin aurait pu amener une autre dimension. Quelques secondes après le début de "Enjoy The Silence", on remarque leur reprise rock/metal progressive du classique de Depeche Mode. Cette pièce est reprise par tellement de groupes, c'est assez incroyable. La version de Syrens Call est très différente, ils ont vraiment tenter de l'adapter à leur son.




En général, "Against Wind And Tide" de Syrens Call est vraiment bien travaillé. Il aurait été intéressant d'y incorporer plus de riffs rock et rapide pour exploiter encore plus le type de vocal de Soraya. Leur sonorité, bien à eux lors de nombreux passages, est un point très positif. Une reprise d'une pièce moins souvent utilisée aurait pu être encore plus surprenante, malgré la saveur qu'ils ont lui donné. Ils ont une bonne base et avec ce disque, vous serez sans aucun doute en mesure de découvrir qui sont vraiment Syrens Call. "Run And Fall" est celle que vous devez écouter en premier.


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau