Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Heidevolk
Album: Walhalla Wacht
La première chose qui m'a intriguée avec le nouvel album de Heidevolk était le titre de leur premier album : Walhalla Wacht. Était-ce une regrettable faute d'anglais pour « Walhalla...
Groupe: Pitbulls in the Nursery
Album: Lunatic
À quoi avons-nous le droit de s’attendre quand on écoute un groupe qui se nomme Pitbulls in the Nursery ? Si vous répondez du ska, bien vous allez pleurez du sang après 30 secondes de la deuxième...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Dream Theater
 Album: Score (2006)
Note:
8.4/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Rhino

Format : DVD

Liste des pistes :

CD1 
01. The Root Of All Evil 
02. I Walk Beside You 
03. Another Won 
04. Afterlife 
05. Under A Glass Moon 
06. Innocence Faded 
07. Raise The Knife 
08. The Spirit Carries On 
09. Six Degrees Od Inner Turbulence 
10. Vacant 
11. The Answer Lies Within 
12. Sacrificed Sons 
13. Octavarium 
14. Metropolis  
CD2 
01. The Score So Far (20th Anniversary Documentary) 
02. Octavarium Animation 
03. Another Day (Tokyo, 1993) 
04. The Great Debate (Bucharest, 2002) 
05. Honor Thy Father (Chicago, 2005) 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
Est-ce vous seriez surpris d'apprendre que DREAM THEATER nous arrive pour 2006 avec un nouveau DVD de la dernière tournée du groupe qui célébrait son 20e anniversaire? Votre réponse est certainement la même que la mienne, 'NON'. Ce groupe maintenant bien établi et reconnu dans le monde du Métal progressif nous a habitué à une production quasi annuelle de DVD, tous enregistrés lors de tournées qui s'avèrent également presque annuelles. La dernière parution du groupe soulignant son 20e anniversaire nous laissait présager quelque chose de particulier. Un orchestre symphonique accompagnait le groupe pour la présentation de ce spectacle enregistré le 1er avril 2006 au célèbre 'Radio City Music Hall' de New York. Cette édition comprend deux disques d'une durée de plus 4 heures.


La première partie du spectacle ne comprend pas l'orchestre et DREAM THEATER s'applique de nouveau à nous présenter une recette totalement différente des éditions précédentes. Ce souci d'éviter les répétitions est très apprécié des amateurs qui peuvent s'attendre à de réelles surprises. Une fois de plus, il s'agit d'une réussite à ce niveau car le choix des pièces est encore totalement nouveau. Les deux premières pièces sont tirées du récent 'Octavarium' et nous servent d'introduction. Deux surprises de taille suivent celles-ci. 'Another Won' est tirée du premier démo du groupe quand il portait le nom de MAJESTY (1986) tandis que 'Afterlife' est quant à elle extraite du premier album de DREAM THEATER (When Dream & Day Unite). Vous avez là des ingrédients de taille qui permettent à ce DVD de se démarquer de belle façon. Des pièces des albums 'Images & Words', 'Awake' et 'Metropolis' sont également au menu pour agrémenter la première partie du spectacle. Une troisième surprise nous arrive vers la fin de cette première partie. Une pièce non retenue lors des sessions d'enregistrement de l'album 'Falling Into Infinity' nous est présenté et c'est à se demander pourquoi elle n'a pas été choisie pour figurer sur l'album.


La deuxième partie du spectacle est présentée avec l'orchestre 'Octavarium' et comprend 6 morceaux. Vous devinerez comme moi que cette fois-ci, le choix des pièces n'a pas été fait en fonction de la diversité mais plutôt des arrangements orchestrales possibles et naturels. Les grands classiques et les longues pièces à saveur très progressives sont à l'honneur. La présence de l'orchestre est très significative dans les morceaux tels 'Six Degrees Of Inner Turbulence', 'Vacant' et 'Octavarium' qui se prêtent naturellement et logiquement à la présence des symphonies. Les autres pièces sont également accompagnées de l'orchestre mais sa présence se fait plus discrète et de façon plus sélective. Je crois que l'équilibre entre les deux volets est adéquat car il faut éviter de remplir simplement pour remplir. Cette 2e partie est nouvelle pour le groupe et nouvelle pour les amateurs, ce qui rend cette écoute assez agréable. Par contre, vous vous direz probablement après réflexion que cette recette (groupe rock avec orchestre) est probablement trop répandue et qu'il n'y a plus aucune surprise à en tirer. Je dirai pour ma part que je suis partiellement en accord avec celle-ci mais que la surprise peut encore être au rendez-vous. DREAM THEATER est un groupe dont le niveau de composition est très relevé et le fait qu'un orchestre se joigne au groupe pour compléter son ingéniosité est parfaitement logique. Si vous comparez à ce que METALLICA a fait dans ce contexte, la comparaison serait d'une nature très boiteuse.


Le 2e disque est généralement associé au matériel inédit en plus de certaines pièces ajoutées en prime. Celui-ci ne fait aucune exception et vous aurez droit à un documentaire très instructif sur les 20 années du groupe fondé dans les couloirs de la célèbre Université de Berklee. Certaines photos vous feront bien rire et rappelleront à certains les belles années '80. Le concept de 'Octavarium' vous est également présenté et le tout est complété par trois pièces enregistrées lors de différents spectacles (Tokyo, Bucharest et Chicago) à travers différentes années (1993, 2002 et 2005).


Ce nouveau DVD est une fois de plus très original quant au matériel et au concept présentés mais on peut quand même affirmer que le rythme pris par DREAM THEATER dans sa production de DVD nous amènera peut-être à faire des choix quand une autre option d'achat se présentera lors d'une prochaine visite chez notre vendeur préféré. Les grands amateurs de ce groupe ne feront pas ce choix et sachant qu'ils sont très nombreux, je ne suis pas inquiet pour l'avenir de cette formation. Je dois vous dire en terminant que la production est encore une fois de plus sans faille et que DREAM THEATER, malgré son côté statique et machinal, reste encore la référence en matière de 'Métal progressif'. Les musiciens seront encore bien servis par une autre démonstration magistrale de ces grands virtuoses.


  Note de MU : 8.4/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau