Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Dearsuperstar
Album: Confessions Of A Twisted Mind
Est-ce vous croyez que le rock n roll est mort et enterré? Dearsuperstar tente de nous convaincre du contraire avec la sortie de "Confesssions Of A Twisted Mind" via Casket Music/Copro Records. Au...
Groupe: WWE
Album: Voices: WWE The Music, Vol. 9
Ce n'est pas le genre de critiques que nous retrouvons habituellement sur le site, mais quelques pièces rock sont bien présentes sur cette sortie de la WWE. D'ailleurs, cette fédération de lutte...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Manowar
 Album: The Sons Of Odin (2006)
Note:
7.0/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Magic Circle Music

Format : EP

Liste des pistes :

01. The Ascension (live) 
02. King Of Kings (live) 
03. Odin (Immortal version) 
04. Gods Of War (Immortal version) 
05. The Sons Of Odin (Immortal version)  
- Fan Convention documentary (short version) - 32 mins - Stereo 
- Band rehearsal of "Heart of Steel" in Czech Republic with full orchestra and
choir - 6 mins - Stereo camera audio 
- DVD Trailer for "Live at Earthshaker Fest 2005" - 6 mins. 
- 2 DVD menus: 1 motion, 1 static 
- Slide show of exclusive Manowar live shots /photos submitted by fans.
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
À ma grande surprise, un guerrier canadien du nom de Fusion 3 est venu me porter la nouvelle offrande des incontournables Manowar, "The Sons Of Odin". Pour ces guerriers, il aurait été bien trop modeste d'offrir une Special Edition du EP, ils ont opté pour quelque chose de plus puissant, de plus significatif, IMMORTAL EDITION. Et oui, il y a une version Immortal Edition du EP, il contient un DVD supplémentaire. Non, il n'y a pas un back vocal du leader de Immortal, quoique ça aurait pu être cocasse. Comme si ce n'était pas assez, le groupe nous bombarde de "immortal version".





Avant de vous arrachez la tête de questionnement à propos du Immortal version, vous devez savoir que ça n'a rien de particulier. Une partie de l'album est live et l'autre partie contient des pièces généralement très axées sur le côté orchestral et symphonique. "The Ascension" est live et propose, comme toutes les autres du EP ou presque, un rythme symphonique médiéval. La seule exception à cette règle est la glorieuse "King Of Kings", la version studio aura un bon succès. Elle propose un Eric Adams vocalement colérique et une rapiditié qui a fait la marque de commerce de Manowar.





"The Sons Of Odin" débute avec les choeurs et un vocal qui s'ajoute progressivement. Une mid-tempo plus retenue que "King Of Kings", mais avec une énegrie et ces petits riffs accrocheurs aux guitares. Pour ce qui de "Gods Of War", je dirais seulement qu'il s'agit d'une pièce de bâteau naviguant au large et cherchant à conquérir la terre légendaire.





Honnêtement, le EP "The Sons Of Odin" ne passera pas à l'histoire. J'avais hâte au nouveau matériel de Manowar, mais selon moi, il n'est pas à la hauteur du groupe. Si, au moins, nous aurions eu une version studio de "King Of Kings", mais ce n'est pas le cas. Cependant, ils parviennent à hausser un peu leur note grâce au DVD bonus. Un EP de Manowar musicalement bien présenté avec une bonne production, mais qui manque réellement de puissance globale.


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau