Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Dionysus
Album: Fairytales And Reality
Parmis les noms du power metal qui ont commencé à se faire une réputation dans la scène, il y a Dionysus. Est-ce que le groupe doit seulement le début de sa popularité au fait que le chanteur Olaf...
Groupe: Firewind
Album: Between Heaven and Hell
Firewind est un groupe originaire de Suède que j'ai connu en Janvier 2004 et avec lequel je suis littéralement tombé amoureux. "Between Heaven And Hell" est le premier de leurs deux...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Rumpelstiltskin Grinder
 Album: Buried In The Front Yard (2005)
Note:
8.2/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Relapse Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Stealing E.T.  
02. Orange And Black Attack 
03. Grab A Shovel (We Have Got Bodies To Bury) 
04. The Day Merman Met Todd The Harpoon Wilson 
05. Unleash The Troll 
06. Grinder 
07. Let The Fools Cheer 
08. Ode To Tanks

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Emmanuel Bergeron
 
Rumpelstiltskin Grinder est un groupe thrash/hardcore américain ou plus précisément de Philadelphie. Le groupe existe depuis 2002 et à seulement sortit un album live limité à 100 copies et un split avec Jumbo’s Kill Crane. Rumpelstiltskin Grinder est formé de Ryan Moll et Matt Moore aux guitares, Shawn Riley à la basse, Patrick Battaglia à la batterie et de leur nouveau chanteur Eli Shaika. Voici finalement leur premier album « Buried In The Front Yard » sur Relapse Records.




Le groupe est en quelque sorte un groupe à saveur humoristique qui raconte les activités criminelles qu’ils doivent accomplir pour la société RsG (Rumpelstiltskin Grinder). Dès les premières notes de « Stealing E.T. », on peut voir le mélange entre le thrash et le hardcore. On passe par de bon rythme thrash à des « blast beat » jusqu’à des « breakdown » dans leur musique. La voix d’Eli Shaika est très polyvalente passant d’un hardcore bien gueulé à une voix clean des plus agressive. Une certaine similarité dans la construction des pièces est facilement notable mais chacune d’elles ont leur petit quelque chose bien à elle. Malgré le style agressif du groupe, une bonne dose de mélodie y sont incluse et les solos sont très intéressant à entendre.




Je vais maintenant m’arrêter sur les quelques points négatifs de. Au niveau de la production le travail est excellent et l’agressivité y est mais je trouve que les guitares manquent de punch. La basse surpasse quelque peu le son des guitares malheureusement. L’autre point que je dois nommer c’est la courte duré de l’album qui est de 34 minutes. Malgré tout, on s’entend pour dire que ce n’est pas la fin du monde et que la qualité n’en est pas fortement atteinte. Mes suggestions de pièces vont à « Orange and Black Attack », « Grab A Shovel (We have got Bodies to Bury) » et « Unleash the Troll ».




Dans leur genre, Rumpelstiltskin Grinder sont en quelque sorte un groupe thrash mais dans l’ère moderne. Dans son ensemble, « Buried In The Front Yard » malgré quelques points négatifs, est un album original et très accrocheur. Le groupe commence en force avec ce premier album et j’espère les voir continuer longtemps. Les fans de Slayer ou Kreator y retrouveront une certaine influence fusionnée à un son hardcore qui devrait leur plaire.


  Note de MU : 8.2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau