Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Municipal Waste
Album: Waste 'Em All
Voici le tout premier album du groupe de thrash metal américain Municipal Waste intitulé « Waste 'Em All ». Municipal Waste est en quelque sorte un regroupement de vieux hardcore ainsi que de...
Groupe: King Diamond
Album: Deadly Lullabyes
Plusieurs rumeurs avaient déjà été avancées concernant la possible parution d'un album de King Diamond en spectacle. Il a fallu attendre le onzième album (The Puppet Master) pour finalement pouvoir...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Apocalyptica
 Album: Cult (2001)
Note:
9.8/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

Disque 1: 
01. Path 
02. Struggle
 03. Romance 
04. Pray! 
05. In Memoriam 
06. Hyperventilation 
07. Beyond Time 
08. Hope 
09. Kaamos 
10. Coma 
11. Hall of Mountain King 
12. Until it Sleeps 
13. Fight fire with fire  
Disque 2: 
01. Path Vol. 2 
02. Hope Vol. 2 
03. Harmageddon 
04. Nothing else matters 
05. Inquisition symphony 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marie-Eve Crépeau
 
Laissez moi vous présenter ce groupe que je classe dans le 'métal symphonique'. C'est assez difficile de les classés, eux-même disent sur leur site: ”We created a new musical style, cello-rock.”. Ce qui veut dire qu'il ont créé eux-même leur propre style musical. On les classes principalement dans le métal puisqu'ils ont commencer en reprennant des pièces de Metallica. Peu original me direz-vous? La grosse différence se trouve dans la façon de jouer les pièces: le groupe d'apocalyptica est composé, maintenant, de 3 violoncellistes, qui réussissent à recréé les pièces, tel quelles, mais de façon beaucoup plus symphonique et instrumentale (puisqu'ils ne chantent jamais). Un groupe qui me rend tellement bien lorsque je les écoutes, et si vous adorez le son du violoncelle, vous serez charmer. Soit dit en passant, si vous croyez que leur musique sera dans le style 'classique', eh bien je vous suggère fortement d'y apporter une attention particulière: vous risquez d'être fort surpris!



Voilà donc la critique de l'édition spéciale, très difficile à trouver, mais oh combien bon! Pour une trentaine de dollars, vous pouvez mettre la main sur ce petit chef d'oeuvre, qui est, selon moi, le meilleur album du groupe, jusqu'à aujourd'hui.



Path: J'adore tout simplement cette pièce! Elle est très courte, mais on peut facilement passé une après-midi en la fesant jouer à répétition hihi. Le tout commence très doux, puis on sent déjà le petit côté 'rock/metal' que le groupe veut nous faire profiter. J'en ais des frissons partout dans le dos! Vraiment, à écouter absolument. Très entraînante, vous ne pourrez vous empêcher de fermer les yeux et d'y voir plusieurs images, plusieurs pensés, c'est ce qu'apporte Apocalyptica, un univers rêveur. Une de mes pièces préférés. On ressent toujours comme une présence de chanteur, pas 'chanté', mais seulement parce qu'un des violoncelle prend la place du chanteur, et fait la mélodie qu'un chanteur aurait emprunté. C'est vraiment spécial.



Struggle: Ici, ça commence très 'stridant'. On se sent mal à l'aise. Un début à la 'film d'horreur', puis on embarque dans des violoncelles plus 'sombres', plus bas. Au départ, la pièce n'est pas très mélodique, mais vers la moitié, ce sera tout le contraire. On a des sons plus graves, d'autres plus doux, qui font une différence plus qu'excellente. On a aucune percussion, mais on a facilement le gout de frapper partout pour suivre le tempo! C'est loin d'être ennuyeux, même si nous avons 3 instruments identiques pour jouer les différentes pièces de l'album!



Romance: Une pièce beaucoup plus douce maintenant. Elle fait rêvé aux belles choses (ou aux choses plus tristes). Peu importe comment on se sent, on trouvera toujours l'équilibre dans leur musique. On s'y laisse emporter facilement. Très beau à l'oreille, puis toute cette harmony semble se briser, les sons deviennent plus graves, ça ne semble plus aussi 'doux'. Enfin, j'adore cette pièce. Tellement agréable à l'oreille. Elle revient, par la suite, plus douce, pour un petit instant. Très bonne pièce, très mélodique. Un des violoncelliste arrive a faire un petit son merveilleux tout au long de la pièce, un son qui apporte gros à la pièce. À vous de l'écouter, je ne saurais le décrire hihi.



Pray!: Cette pièce commence aussi très basse, mais très entraînante. On y ressent un peu le voyage (sable, désert). Ici, on a l'ajout de grosses percussions à quelques instants, mais les violoncelles prennent le plus de place possible. C'est étonnant à quel point ils arrivent à faire plusieurs sons différents avec les cordes de leurs instruments! Merveilleuse pièce. On a même parfois l'impression qu'il y a une guitare électrique, mais non, ce n'est qu'un violoncelle hihi.



In Memoriam: Une autre petite pièce très douce qui pourrait presque vous endormir, tellement que c'est beau. Tout change après une minute et demi de douceur. On retombe dans l'aspect 'metal', mais je dois avoué que j'aimais un peu plus la première partie qu'à la deuxième. Ça devient très rapide et très puissant, même quelque peu violent. Enfin, la troisième partie, qui a lieu vers les 3 minutes, redevient tout aussi doux et beau que le début de la pièce! Charmant.



Hyperventilation: Tout commence avec un violoncelle qui joue très bas, on dirait que le son augmente légèrement, jusqu'à ce que les autres musiciens arrivent en revenant dans cette 'ronde du métal'. J'aime beaucoup le fait qu'ils jouent avec le 'son grave et très peu élevé' et le 'son plus aigu et très élevé'. Plus tard, ça devient vraiment une folie (un peu comme le titre de la chanson le dit, on tombe dans la crise!). C'est extrêmement rapide, j'imagine pas de quoi ils doivent avoir l'air en jouant cette partie là (disons qu'il doit faire chaud!). Vraiment très bonne pièce.



Beyond time: La troisième ballade fait son entrée (je n'adore pas les ballades normalement, mais apocalyptica ont le don de me faire adorer leurs pièces plus douces). Encore une petite mélodie qui fait rêvé, parsemée de sons plus rapides et plus fort, qui donnent un peu de puissance et de force à la pièce. Très bon contraste. On ressent tellement d'émotions de la part des musiciens, sans vraiment savoir ce qu'ils ressentent vraiment. Une personne pourrait être heureuse et y voir plein de bonheur, une personne pourrait être triste et y voir de la tristesse, mais en même temps, on y ressent un genre d'espoir, quelque chose qui se relève. J'adore!



Hope: Oh! Petit coup de coeur! C'est cette pièce qui m'a faite connaître le groupe, et depuis, elle est resté ma favorite. On y perçoit tant de choses. Ça commence très 'dark', une envie de sortir de tout ceci. Les musiciens sont à leur meilleur. J'aime trop lorsqu'on se sent ressortir de cette noirceur, et qu'on dirait que tout va mieux. On se sent comme lorsqu'on est triste et qu'on garde espoir, et qu'on imagine ce qui pourrait arriver de bien, on a vraiment l'impression de sortir de cette vague de mauvaise humeur. Plus tard, c'est tout le contraire, on a l'impression de retomber dans les problèmes, la musique redevient plus sombre, plus grave, mais l'espoir revient toujours gagné, avec les mélodies plus belles, plus heureuses, plus 'pure'. Je vous recommande fortement d'écouter!



Kaamos: Tout commence très doux encore, c'est très beau. On a l'impression d'être ailleur, dans les étoiles. C'est très rêveur encore une fois. Par contre, on retombe sur Terre (et pas à peu près) après les premières minutes. Tout repart de plus belle, vers quelque chose de beaucoup plus 'exprimant'. Avec plus de force et de tempo, on retrouve ce que j'adore du groupe. Des émotions qui se lisent différemment pour qui que ce soit. Très bonne pièce encore une fois. Attention par contre, je déteste la fin, puisque le son ne semble cesser d'augmenter (surtout si on écoute avec des écouteurs) et à la finale, tout semble exploser tellement ça devient fort, et c'est pas trop plaisant pour les oreilles.



Coma: Il faut pas s'attendre à quelque chose qui 'bouge' en lisant le titre. C'est plutôt très... comateux. Je trouve la pièce un peu longue. Le tout prend du sens vers les 2 minutes et demi. Une petite mélodie (tout aussi douce) prend place. J'aime beaucoup le sentiment qu'on y retrouve. Par contre, 7 minutes pour une pièce comme celle-ci, je trouve ça légèrement long.



Hall of the mountain king: Bon, on se réveille maintenant. On retrouve de la puissance et de l'entrainement. Vous retrouverez une petite mélodie qu'on a l'habitude d'entendre dans la musique classique (ou parfois dans les films, lorsque ça tourne mal!), mais ici, ça vire vraiment au violent et presqu'à l'épouvante hihi. Très rapide encore une fois. Je trouve la finale plutôt réussie, surtout qu'on croirait que les musiciens vont devenir fou hihi. Vraiment bon.



Until it sleeps: C'est ma ballade préféré de l'album. Elle me met la boule à la gorge à chaque fois tellement c'est beau. Très belle pièce, tout est beau, tout est parfait. C'est magique. Le 'refrain' est tellement bon!



Fight fire with fire: Je n'aime vraiment pas le début de cette pièce. Ça fait un peu trop 'vieille époque', avec les grandes robes et tout, lors d'un bal. Par contre, comme on en a l'habitude, tout change après quelques secondes, pour revenir en force (ils vont bien finir par briser les cordes de leur violoncelle!). La mélodie est plus lente, mais c'est surtout le violoncelliste qu'on entend derrière qui rend le tout tellement plus rapide.



Enfin, continuons avec le 2eme disque. Ce disque est celui qui est rajouter dans l'édition spéciale, on y retrouve 2 pièces où on a l'apparition de chanteurs, puis 3 pièces 'live'. Il est moins bon que l'autre disque, mais reste toujours très agréable à écouter (surtout si on a envie de chanter!). Tout grand fan du groupe se doit de le posséder.



Path vol2: Ici, on reprend la première pièce de 'Cult'. Ça tombe bien, une de mes pièces préférés. Ici, c'est Sandra Nasic qui chante. Ça donne un petit style à la chanson, mais je préfère la chanson originale, mais je ne peux pas dire que je ne l'apprécie pas, loin de là! Comme j'ai dit, ça emmene un petit quelque chose.



Hope vol2: Encore une fois, une autre de mes pièces préférés reprises avec un chanteur cette fois. Matthias Sayer prête sa voix à cette merveilleuse mélodie. La pièce est meilleure que 'Path vol2' niveau 'voix et violoncelles', mais elle reste aussi moins bonne que son originale. Par contre, les musiciens et le chanteur arrive vraiment à faire quelque chose de bon ensemble. On a pas l'impression que le chanteur a écrit une chanson pour la mettre par dessus après (comme certaines autres chansons du groupe). Pour ceux que ça pourrait intéressés, j'ai connu le groupe grâce à cette pièce là. J'ai trouvé le vidéoclip sur le dvd du film 'Vicocq' et je ne peux m'empêché de l'écouté régulièrement! Très bon résultat, mais qui négalise pas le maître: l'originale.



Harmageddon: La première pièce 'live' de l'album. On peut retrouver l'originale sur l'album 'Inquisition Symphony' et c'est une pièce que j'apprécie grandement. Très rapide et très entraînante. La version 'live' est très bien enregristré pour les 3 pièces, on entend pas trop la foule (même presque pas). La pièce commence très douce, pour ensuite nous entraîner dans une folie extrême, accompagné d'une mélodie dont on ne peut plus se passer! Les 'clap - clap' de mains des spectateurs rend à la pièce quelque chose de bien agréable. On se sent là. Très bonne pièce.



Nothing else matters: C'est une des pièces qu'ils ont reprit de Metallica. Je n'ai jamais entendu l'originale (celle de Metallica), mais celle d'Apocalyptica se retrouve aussi sur 'Inquisition Symphony'. C'est extrêmement doux et extrêmement beau! Ça donne des frissons dans le dos lorsqu'on entend la foule chanter tout bas 'nothing else matters'. Vraiment fantastique. Elle fait balancer la tête, doucement, que d'émotions hihi.



Inquisition Symphony: Bon, vous devinerez qu'elle vient aussi de l'album du même nom hihi. Je n'aime pas beaucoup cette pièce, alors vous devinerez que je n'aime pas bien bien plus cette pièce en 'live'. C'est surtout qu'elle prend du temps à partir, mais bon, une fois que c'est fait, ça devient plus rapide, mais il manque de mélodie selon moi. C'est très différent de ce qu'ils font aujourd'hui. Enfin.



Bref, c'est un album à posséder. Il est vraiment bon. Apocalyptica arrivent à me surprendre à chacune des pièces! Par contre, si vous n'êtes pas un super fan du groupe, peut-être seulement vous procurer le premier disque (cult), sans l'édition spéciale, mais c'est toujours amusant d'avoir le 2e disque, qui est très bon aussi. Ce qui est bien, c'est que chaque personne peut y ressentir l'émotion qu'elle veut. On peut s'imaginer des centaines et des centaines de scénarios en écoutant leurs pièces. Le violoncelle est un instrument parfait pour émettre un sentiment bien spécial et on en a un fabuleux exemple juste ici! Pour en savoir plus sur le groupe, leur site web est très bien rempli et vous pourrez y trouver plusieurs clips (certains en valent vraiment la peine!): www.apocalyptica.com.


  Note de MU : 9.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau