Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Dysfunctional By Choice
Album: Travelling In Travel
Créé en France lors de l'année 1996, il faut attendre en 2008 pour mettre la main sur le premier album de Dysfunctional By Choice, "Travelling In Travel". Les influences sont multiples et...
Groupe: Vintersorg
Album: Orkan
En plus de son temps avec Borknagar, Sieur Vintersorg trouve du temps pour s’occuper de son propre groupe. Et moins d’un an après Jordpuls, l’album...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Marilyn Manson
 Album: Long Hard Road Out Of Hell (Mémoires de l'Enfer) (2000)
Note:
9.0/10
Style : Industrial Metal

Compagnie : Éditions Denöel

Format : Livre: Autobiographie

Liste des pistes :

Livre: Autobiographie
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
En 2000, Marilyn Manson met sur le marché son autobiographie, Long Hard Road Out Of Hell (Mémoires de l'Enfer). Est-ce que l'individu est seulement un personnage "commercial" ou il a vécu quelques passages étranges dans sa jeunesse? Ce livre permet aux amateurs de Manson et ceux qui sont seulement curieux d'en découvrir un peu plus sur lui. À la base, malgré que j'aimais bien sa musique, je me posais certaines questions face à la sincèrité de tout ce que Manson nous montre. Même lors de la lecture de ce livre, c'est à se demander à quel moment s'arrête le personnage et à quel moment arrive l'homme.





Physiquement, son maquillage et ses costumes ne sont peut-être pas le fruit du hasard. Dès son jeune âge, Manson, Brian Warner de son vrai nom, a connu quelques événements qui sortaient de l'ordinaire. En fait, la cave de son grand-père a débuté les moments de débauche qu'il a pu connaître au fil de sa jeunesse, de son adolescence et de sa carrière. Qui ne serait pas étonné de voir son grand-père avec des vêtements féminins, des dildos et se masturber devant lui? Mémoires de l'Enfer nous transporte dès ces premiers gestes jusqu'à l'école où il a connu le rock et le metal lorsque des religieuses tentaient de montrer à la classe des passages sataniquesdans certaines pièces. Son goût pour la musique a débuté, mais également son goût pour la violence gratuite contre des animaux, sans oublier celui pour le sexe et les différentes sortes de drogues. Il nous fait mention de la majorité de ses premières expériences et nous voyons rapidement que ça forme un tout.





Il nous démontre à quel point il a aimé provoqué au cours de sa vie personnelle et dans sa vie professionnelle. Les personnes qui l'ont entouré (amis, membres du groupe ou autour du groupe) ont sans aucun doute jouer un rôle important dans ce qui a mené à tous les excès qu'il a pu faire. Il nous parle de son penchant pour la coke et de toutes les séquences "fuckés" de sa vie avec Trent Reznor (membre de Nine Inch Nails) en studio. Les enregistrements de disques qui étaient surtout des moments pour boire et prendre de la drogue. Manson fait également mention de certaines anecdotes que le groupe a fait subir à certaines fans. Le fait de provoquer était pour lui une sorte de jouissance, mais il nous explique que plusieurs n'ont jamais été capable de saisir le message qu'il voulait laisser véhiculer.





En fait, plusieurs personnes s'amusent à le catégoriser, de le réduire à un centre de foires et qu'il n'y a rien de sincère se dégageant de lui. Je dois avouer que cette autobiographie m'a convaincu du contraire. Prônant son message comme étant celui non pas de l'antéchrist voulant tuer des enfants, mais plutôt en faisant référence à l'individu-même. Au cours du livre, il semble détester tout ce qui tente d'être limiter et isoler dans une seule zone. La jeunesse de Warner, son adolescence avec abus de drogues et les histoires s'y relatant, ses débuts assez foudroyants avec Marilyn Manson and the Spooky Kids et les premiers albums de Manson couvrent très bien l'individu et la carrère. Dommage, le livre se termine lors de la sortie de "Antichrist Superstar".





En général, "Mémoires de l'Enfer" est un excellent livre que j'ai lu en seulement quelques jours, puisque je cherchais toujours à en savoir plus sur la continuité de sa vie. Au menu, des histoires détaillés de sa jeunesse perturbée de pornographie sortant de l'ordinaire, les détails de ses "trip" de drogues et les débuts musicaux de Marilyn Manson. Il se permet même de dévoiler certaines fausses rumeurs et de faux témoignages en court à son sujet. Cette autobiographie de Brian Warner m'en a réellement fait apprendre sur lui et il s'agit vraiment d'une bonne lecture pour ceux qui adorent les histoires tordues. Marilyn Manson sera parvenu a me faire réaliser qu'on ne peut dire qu'Il est seulement un élément marketing, il a une histoire particulière qui mérite d'être connue pour comprendre davantage tout ce qu'il représente. Je crois fortement que tant que nous avons pas lu ce livre, on ne connait tout simplement pas le personnage et l'être humain derrière Manson. Une valeur sûre pour un achat si vous aimez Manson ou si vous voulez en connaître plus sur lui.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau