Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Corrosion of Conformity
Album: Corrosion of Conformity
Retour aux sources pour le groupe Corrosion of Conformity. Pourquoi ? Il semble que Woody Weatherman à la guitare et Mike Dean à la basse en avaient...
Groupe: Cans
Album: Beyond The Gates
Voici la carrière solo du chanteur de Hammerfall. Si vous pensez que ça sonne comme du Hammerfall, détrompez vous, c'est pas du tout ça. Premièrement, ce n'est même pas du power metal, la plupart des...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Stratovarius
 Album: Elements Pt.1 (2003)
Note:
8.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

1- Eagleheart 
2- Soul of a vagabond 
3- Find your own voice 
4- Fantasia 
5- Learning to fly 
6- Papillon 
7- Stratofortress 
8- Elements 
9- A drop in the ocean

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marie-Eve Crépeau
 
Je sais que, par les temps qui cours, Stratovarius a une réputation un peu à la baisse (je n’ai pas suivit ça de trop près), mais je ne peux dire que leur musique n’est pas de qualité pour autant puisque c’est tout à fait le contraire!






‘Element Part 1’ est un album très symphonique, qui je crois, donne un plus à cet album. Par moment, il m’a fait légèrement pensé au style ‘soundtrack’ du dernier de Nightwish, mais je dois avoué qu’ici, ça m’a totalement accroché! C’est certains que certaines pièces sont moins appréciés, mais quand même, la plupart sont très intéressantes et nous donne le goût de l’écouter sans arrêt. Il ne comporte que 9 pièces (ah, ça passe beaucoup trop vite!) hihi, probablement seulement le fait qu’aujourd’hui, on est habitué à avoir des albums de métal comportant 10 pièces et plus.






Enfin, analysons ce petit album que j’aimerais bien vous faire découvrir!






Eagleheart : L’album commence immédiatement avec cette pièce qui, ma foi, m’a totalement rendu accroc de cet album. Le début est très accrocheur (même peut-être trop!). On entend seulement que de la musique, au départ, et c’est assez pour dire qu’on aime déjà la pièce! Ensuite, le chanteur se lance et on a droit à une pièce très bien concocté! Le refrain est tout simplement frissonnant! Je l’adore! On sent la puissance et c’est tellement bon. Le choix de mettre cette pièce sur la première piste de l’album est une idée excellente, puisqu’on ne veut plus en sortir!






Soul of a Vagabond : La pièce commence avec une ‘intro’ à la guitare. Le son donne quelque chose de très ‘hard’ comparativement à ce que l’on entend, normalement, dans les pièces de power. Ça donne une impression de différent, mais loin d’être mauvais. On embarque ensuite avec le drum, puis le clavier. Le tout devient très musicale, très instrumental (comme j’ai dit plus haut, un peu comme dans l’album ‘Once’ de Nightwish). J’y retrouve beaucoup de similitudes. La pièce n’est pas trop rapide, mais trop pour en être une ballade. Pour ce qui est du refrain (comment passé à côté?) il est tout simplement excellent! Un refrain qui ferait partit de mes top 10 hihi. On ressent la force, la puissance, la façon dont il est chanté, j’aime trop. Je ne peux pas me retenir de taper du pied lorsque je l’écoute.






Find your own voice: Cette pièce prend encore un tournant différent à l’entrée. On a eu droit à une intro ‘power’, à une intro plus ‘hard’ et maintenant, en vocales avec des sons d’orgue. C’est très lent, très relax, mais bon, on est rendu habitué à ce ‘décalage de vitesse’ hihi, alors on met fin à toute cette douceur pour plonger dans la pièce, en nous mettant un gros rif de guitare. Le tout devient soudainement beaucoup plus rapide, on brise la petite ‘harmonie’ pour nous replonger dans notre cher métal adoré. La pièce est mélodique et très entraînante, par contre, le refrain et beaucoup moins accrocheur que le reste (pour ceux qui lisent souvent mes critiques, vous savez que le refrain est le gros morceau d’une pièce), mais la pièce reste bonne en général, refrain en moins. Si vous aimez la guitare électrique, elle est extrêmement présente dans cette pièce!






Fantasia: Je dois avoué moins accroché à cette pièce… elle est beaucoup plus douce, mais aussi, elle me semble décroché de tout le reste. On dirait qu’elle n’a pas sa place sur cet album. Elle me fait un peu pensé à ‘Avantasia’ de l’album ‘Metal Opera Part 1’ de ‘Avantasia ‘, mais en beaucoup, beaucoup moins bonne. Tellement qu’au début, j’ai cru entendre ‘Avantasia’ plutôt que ‘Fantasia’ et ça me porte confusion tout au long de la pièce. Bref, je ne l’aime pas trop. J’aime les pièces plus douces lorsqu’elles sont bien faites, mais celle-ci ne m’accroche pas du tout. La pièce commence avec des sons qui ressemblent à des cloches et du violon (encore quelque chose de différent hihi, vive la diversité).






Learning to fly : Quand j’écoute cette pièce, j’ai l’impression que mes pieds se soulèvent légèrement du sol, comme si j’étais emporté par la grandeur de la musique. La pièce est très rapide, on se sent entraîné dans cette pièce merveilleuse. Je ne trouve pas le vocabulaire correct pour une critique, mais je vais le dire quand même : pour me donner encore plus l’impression d’être au 7e ciel, cette pièce là a un refrain de fou!!!! Vraiment, à écouter absolument! On a un effet de chorale qui fait chaud au cœur.






Papillon: Vraiment, cette pièce est mon ‘coup de cœur’ de l’album. La pièce commence avec un petit air joué au clavier (je me trompe peut-être, ça sonne tellement banjo hihi), mais ça reste quand même très bon, pour ensuite, être accompagné d’une voix merveilleuse, celle d’une jeune femme. Elle a vraiment une belle voix. Par la suite, le chanteur entre en ‘scène’ et continue la chanson. C’est très doux, avec des moments plus ‘brusques’. Le refrain n’a rien de spécial, mais il me touche quand même. Si vous pouvez vous attardez aux paroles, elle semble toutefois assez répétitives, mais elles donnent une grande envie de liberté, une envie de voler, d’être un papillon.






Stratofortress : Encore une pièce qui commence avec la guitare qui nous montre son petit aspect violent. On commence à apprécier, quand, tout à coup, la batterie se met à se déchaîner, et… non, ce n’est pas fini! Le clavier aussi a décidé de montrer de quoi il était capable! La guitare aussi! Bref, c’est une bonne pièce instrumentale, qui vous fera apprécier les musiciens du groupe. Ils arrivent vraiment à donner une ambiance et un atmosphère très particulière.






Element : Une pièce qui fait extrêmement ‘soundtrack’. Je l’aime beaucoup. Elle commence avec des chorales qui me font penser aux chorales qu’on retrouve dans des jeux vidéos, tel Zelda Ocarina of Time, Final Fantasy 8... Sur le coup, j’en ais eu des frissons dans le dos (parce que j’ADORE ce genre de chorale). Le tout commence très doux, pour (encore une fois) s’accélérer avec l’ajout des instruments, dit : métal. C’est plutôt long avant qu’on laisse le chanteur se prononcer (environ 2 minutes et demi), mais c’est tellement bon, ça ne paraît pas aussi long. Lorsque le chanteur fait son entrée, bien on tombe plutôt dans la ballade, mais pas pour longtemps. J’aime beaucoup l’air de la pièce à partir du moment où tout redevient plus rapide. La chorale revient plus tard. Une excellente pièce selon moi!






A drop in the ocean : Enfin, la dernière pièce de l’album. C’est une ballade, et c’est la deuxième pièce que j’aime moins de l’album (2 sur 9 c’est quand même très bien). Elle commence avec la guitare acoustique, accompagné du chanteur. Disons que c’est le genre de pièce où on peut vraiment prendre le temps d’apprécier la voix du chanteur. Le ‘hic’, c’est le refrain… je ne sais pas vous, mais moi, lorsque je l’écoute, je trouve que ça fait tellement trop ‘maison en pain d’épice, ballons de milles et unes couleurs, soleil avec un gros sourire, arc-en-ciel, etc’, bref, je trouve que, comparé au reste de la pièce, le refrain fait trop ‘joyeux’, mais quand je dis trop, c’est vraiment trop! Ce qui fait que j’accroche moins.






Pour terminer, je trouve que c’est un très bon album à se procurer, principalement pour ceux qui aimeraient découvrir ce groupe. Quelques pièces moins intéressantes, mais en général, un bon album très agréable à écouter.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau