Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
I Prevail
IHSAHN
Matriax
Dance Laury Dance
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2479
Nouvelles: 27666
Entrevues: 120
Critiques en Vrak
Groupe: Loits
Album: Vere Kutse Kohustab
La scène estonienne n’est pas très connue ici. Cependant, Loits devrait attirer l’attention ailleurs que dans leur pays balte puisque la qualité de la musique qu’ils produisent est excellente. «Vere...
Groupe: Testament
Album: The Legacy
Tous les architechtes ont besoin de plans pour construire, heureusement, le thrash metal américain a eu Metallica, Overkill et Exodus pour mettre sur la table, les ébauches de ce que deviendrait plus...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Quills
 Album: Quills (2006)
Note:
8.0/10
Style : Grind

Compagnie : Galy Records

Format : EP

Liste des pistes :

01. I Sank Your Battleship  
02. Your Own Reality 
03. Flight 19 
04. In The Flickering Light 
05. One Year Under Ten Seconds 
06. Placing The Blame 
07. When I Grow Up, I Want To Be A Robot  
08. Held By A Broken Hand
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Andrew Gagné
 
Quills est nouveau groupe de grindcore/crust nous venant tout droit des États-Unis. Le groupe est composé d'un des producteurs du Maryland Death Fest soit Evan qui est au chant, de Danny (Ruiner) qui est guitariste, de Jason (Misery Index) à la basse et de Chris (ex-Swarm of the Lotus) à la batterie. Le groupe a pour mission de garder la musique courte et très rapide, donc en 2006 il débarque avec un album éponyme qui comprend huit pièces pour une durée totale de 6:56!




Dès les premières notes, Quills respecte très bien son objectif, la musique est très rapide et brutale. La batterie se fait remarquée automatiquement lors de la première écoute avec sa rapidité déroutante. Le «double-bass drum» fonctionne à plein régime tout au long de l'album et certaines passes sont impressionnantes. Le guitariste opte également pour un style très rapide avec les riffs qui nous attaquent de tous les côtés. Ce qui est remarquable, c'est que malgré la vitesse et la violence, il réussit à créer de bons riffs accrocheurs. Le bassiste suit la cadence des autres et ajoute une touche d'agressivité à la musique. Le chanteur y va d'un vocal agressif, rapide et qui projette une émotion de violence dans les pièces. Le vocal se rapproche plus d'un style hardcore et s'accorde très bien avec l'intensité et l'agressivité de la musique. L'album est un pur défoulement d'agressivité et de vitesse, les pièces s'enchaînent à une vitesse incroyable et en moins de deux claquements de doigts on est passé au travers de l'album.




La production de l'album rend justice à la musique brutale de Quills. Les instruments sont bien distincts et aucun ne se fait discret. L'album sonne avec beaucoup de puissance. La production nous fait profiter pleinement du déchaînement total du groupe.




Bref, avec cet album éponyme, Quills ne réinvente pas le style et ne révolutionne en rien la musique, mais ce n'est pas leur but non plus. Ils veulent offrir une musique rapide et courte, et à ce niveau c'est une réussite totale. Les amateurs de musique brutale devraient jeter un coup d'oeil sur cette formation. Mes pièces préférées sont : «I Sank Your Battleship, In The Flickering Light et Placing The Blame.»


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau