Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: The Dying Seed
Album: Tsuba
The Dying Seed est une formation française, s’exprimant en anglais, qui propose un métal aux accents stoner et quelques insufflations doom, un peu comme le vieux...
Groupe: Judas Priest
Album: Unleashed in the East
Permettez que je m’incline devant le maitre avant de commencer cette chronique ( ceci dit, je ne me prosterne pas si souvent, eu égard à mon grand âge et au manque de souplesse de mes lombaires, les...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Arsebreed
 Album: Munching The Rotten (2005)
Note:
5.0/10
Style : Death Metal

Compagnie : Neurotic Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Fistfit stretched third eye  
02. Vaginal butchery 
03. Bloody posttraumatic ejaculation 
04. Impregnated while giving birth 
05. Munching the rotten 
06. Ripping chainsaw orgasm 
07. Stabbed in the arse 
08. Rectal vomit 
09. Anal cum 
10. Vomit heaps of flesh 
11. Chopped in excrements 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yannick Langlois
 
Imaginez que vous êtes entrain de faire du pop corn. Un coup que ce dernier a bien éclaté. Comme le disait RBO, vous découvrez que vous avez fait éclater un pop corn « sans sel, sans beurre et sans goût ». Bien c’est l’impression qu’Arsebreed me donne. Ça tape fort mais sans faveur. Ce groupe qui se dit dans la ligné des Deeds of Flesh et Deicide, selon n’arrive pas à la cheville des groupes cités. Sans me justifier, ce cd de Arsebreed m’a laissé qu’une seule saveur…vous saurez plus tard laquelle.





À première vue quand nous lisons les titres des chansons sur l’album on se dit : Tiens, on dirait un mixe entre Carcass et Cannibal Corpses. Commençons par ce doux titre de chanson un tantinet loufoque, Bloody Posttraumatic Ejaculation, une pièce qui rentre, pour rentrer ça rentre. Ça écorche par où ça passe. Sans vous le cacher, Arsebreed ne se veut pas dans la dentelle. C’est un death metal dans la ligné du death metal. Là où j’ai un problème, c’est qu’il n’y a rien d’innovateur. Blast beat, grind et call gras. On continu dans cet veine avec la chansonette, Ripping chainsaw orgasm. D’ailleurs, parfois je me suis dit crime est longue la chanson. J’avais écouté trois chansons sans m’en rendre compte.





Cet album est parfais pour ceux qui aiment le grind pas trop complexe qui ferait pleurer du sang la princesse dans Mario Bros. D’ailleurs, la pièce Rectal Vomit en dit long sur mon état d’esprit. Je suis certain que cet album saura plaire à plusieurs d’entre vous. Un call très gras et aggressif voilà à quoi ressemble le vocal de ce band. Cet album est sans contre dit un album pour ceux qui aiment les groupes que j’ai nommé, mais n’attendez pas à la même qualité de composition. Clin d’œil et léger sourire facial à la pièce Anal Cum. Quel goût culinaire qu’Arsebreed m’a laissé ? Un arrière goût de vieux french d'une jeune fille morte...


  Note de MU : 5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau