Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Global Metal
Album: Global Metal (Documentaire: DVD/CD)
En 2005, l’anthropologue Sam Dunn et son copain Scott McFayden produisirent un documentaire sur le Métal se prénommant «Metal : A Headbanger’s Journey» qui décrivait grossièrement l’histoire et les...
Groupe: Running Wild
Album: The First Years of Piracy
Hé oui, les flibustiers du heavy metal célèbrent presque leur dixième année d’existence. Et pour souligner cela, ils sortent un album contenant leurs vieux succès remasterisés. Une compilation. Je...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Compilation
 Album: Trois-Rivières Metalfest V (2005)
Note:
9.0/10
Style : Compilation Mixte

Compagnie : Galy Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Neuraxis – Clarity  
02. Despised Icon - The Sunset Will Never Charm Us  
03. Beneath The Massacre - Comforting Prejudice  
04. Martyr – Havoc  
05. Coprofago - The Inborn Mechanics  
06. Horfixion - Self Inflicted Hell  
07. Insan3 – Khaos  
08. Ancestral Curse - Self Hatred Process  
09. Revulva - Swallowing Death  
10. Shiverdown - Blue Screens  
11. Dook - Get Away  
12. Vortex - Imminence of Death  
13. Tears From The Sky - Under The Mask  
14. Soulforge - Another D3AD 3ND  
15. Shades of Dusk - Shaped to Symbolize  
16. Brief Respite - Last War  
17. Rostrum - The Lust of Raping Your God  
18. Cryptik Howling - Eternal Moon of Disgrace  
19. Lacrimae Mortalium – Tenebre  
20. Urban Aliens - Filles Mortes  

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Ce disque compilation a été remis gratuitement par Galy Records à l'entrée du Trois-Rivières Metalfest V qui avait lieu en 2005. Près de 1h20 minutes de brutalité et de metal puissant qui est fièrement représenté par une grande quantité de groupes québécois. En terme de metal extrême, nous en trouvons pour tous les goûts, que ce soit de passer du défoulement totalement jusqu'à certaines sonorités plus mélodiques de quelques groupes.





En fait, je vais tenter de d'écrire très brièvement les pièces de l'album, surtout pour vous indiquez qu'elle est le style de chacun, pour au moins vous donnez des suggestions et les coups de coeur de cette superbe compilation. Tout d'abord, nous avons Neuraxis, qui oeuvre dans le metal extrême pûre. Despised Icon oeuvre dans un mélange de death metal/grind par moment et de metalcore, un groupe qui est devenu de plus en plus connu. Ces deux premiers groupes nous viennent de Montréal. Une autre formation de Montréal, Beneath The Massacre, il continue le rythme déchaîné avec du death metal brutal et technique. C'était le cas avec le groupe précédent, et ce l'est évidemment avec Martyr, un batterie rapide mais qui capte notre attention rapidement. Il s'agit d'une bonne pièce de Martyr avec des petites variations dans le son, à écouter. Par la suite, nous avons Coprofago, qui agit un peu comme une sorte de révélation avec leur de death/thrash et quelques éléments plus progressifs. Sincèrement, je vous recommande fortement l'écoute de cette formation, c'est surprenant et vraiment accrocheur.





Le disque se continue avec l'excellent morceau death/thrash de Horfixion, la violente et accrocheuse pièce de Insan3, le death metal et les cris de Ancestral Curse, le thrash/heavy/vocal agressif de Revulva, l'énergie de Shiverdown, le brutal death de Dook et le mélodique death metal/metalcore de Vortex. En plus de Vortex, nous avons encore un petit côté death mélodique avec Tears From The Sky. J'avoue que cette dernière m'a accrochée beaucoup, une belle surprise. Nous semblons être sur une vague mélodique, puisque Soulforge apporte cette touche et c'est le cas de Shades Of Dusk également, deux groupes qui nous offrent d'excellentes pièces qui saura plaire aux amateurs de Hypocrisy ou de In Flames, surtout en ce qui concerne Shades Of Dusk.





Ensuite, nous sommes dans la dernière partie de cette compilation. Brief Respite offre une ambiance vraiment intriguante au début de leur morceau, on ne s'attends pas à ça. Dans les groupes à découvrir absolument sur cette compilation, nous avons Rostrum. Ils oeuvrent dans un black/death metal et ils utilisent un violon qui apporte un petit quelque chose vraiment particulier à la formation. Une sorte de mélange entre le côté classique et la brutalité. Cryptik Howling s'occupe d'apporter la facette black metal qui était plus rare sur ce disque, nous avons par la suite le black/doom metal de Lacrimae Mortalium et finalement, quoi de mieux que de terminer une compilation que de le faire avec les très particuliers et vulgaires, mais oh combien charismatique, Urban Aliens.





Dans l'ensemble, la compilation du Trois-Rivières Metalfest V est vraiment excellente. Elle permet de faire découvrir plusieurs groupes d'ici qui n'ont généralement pas vraiment de visibilité. Je crois qu'en écoutant ce disque, vous allez voir à quel point la scène metal et les groupes de Galy Records sont très solides et avec avec beaucoup de talent. Évidemment, il y a des coups de coeur, et dans ce cas-ci, je vous conseille d'écouter avec attention le matériel de Despised Icon, Martyr, Coprofago, Tears From The Sky, Shades of Dusk, Rostrum et Urban Aliens. En fait, la presque totalité des groupes vaut la peine d'être écouter et il fait aucun doute que vous aurez de belles surprises.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau