Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Sonata Arctica
Album: I Have A Right
Après la sortie "The Days Of Grays" en 2009 et un DVD avec un son de basse qualité sur "Live In Finland" en 2011, Sonata Arctica sort de son silence avec son nouveau simple "I Have A Right"....
Groupe: Fyrnask
Album: Bluostar
Projet solo du multi-instrumentiste Fyrnd, un solitaire qui fait ses affaires seul. Influencé par la nature européenne, froide et arboricole, la sonorité de ce premier album est...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Rhapsody
 Album: Live In Canada 2005 – The Dark Secret (2006)
Note:
9.0/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Magic Circle Music

Format : Album Live

Liste des pistes :

01. The Dark Secret 02. Unholy Warcry 03. Wisdom Of The Kings 04. The Village Of Dwarves 05. Erian's Mystical Rhymes 06. Dawn Of Victory 07. Lamento Eroico 08. Nightfall On The Grey Mountains 09. The March Of The Swordmaster 10. Emerald Sword 11. Gran Finale
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Andrew Gagné
 
Rhapsody, figure emblématique du power metal, arrive pour la première fois de leur carrière avec un album « live » intitulé : « Live in Canada 2005 – The Dark Secret ». Pour être plus précis, l’album contient l’enregistrement du spectacle de Montréal au Métropolis, et non celui de Québec comme il avait été prévu au départ. Sur ce point, il y a eu plusieurs confusions dû à des publications qui affirmaient que c’était le spectacle de Québec qu’on retrouvait sur l’album mais lors de l’écoute on entend clairement le chanteur Fabio Lione dire « Montréal » à plusieurs reprises. N’étant pas le plus grand amateur de Rhapsody, je n’avais pas de grande attente face à cet album et j’avais un certain scepticisme concernant à savoir si le groupe était capable de bien reproduire leurs pièces en « live » par rapport aux versions studios. Est-ce que le groupe a su livrer la marchandise c’est ce qu’on va découvrir.



À la première écoute, ce qu’on remarque le plus rapidement, c’est la qualité de la production. Le son de l’enregistrement est de très haute qualité, le tout sonne comme une tonne de brique et on entent vraiment tous les instruments et le vocal à merveille ce qui va plaire aux amateurs. À vrai dire, on croirait pratiquement avoir un album studio. Le seul bémol de la production est que parfois la transition entre les pièces se fait sentir et n’est pas vraiment fluide ce qui vient ternir un peu l’impression d’écouter un spectacle en son entier.




Le choix des pièces devraient plaire à tout amateur du groupe. L’album commence en force avec la pièce « The Dark Secret » qui sert d’introduction et est suivi de la pièce énergique « Unholy Warcry » qui sont très bien interprétées. On remarque également que le groupe a intégré à son spectacle des sons pré-enregistrés, pour compléter l'interprétation des musiciens, et amener un rendu fidèle aux versions studios des pièces. De toutes évidences, ils étaient impossibles que le groupe soit accompagné par un orchestre pour toutes leurs prestations et je trouve qu’ils ont résolus le problème d’une très belle manière avec les sons pré-enregistrés. On enchaîne avec « Wisdom Of The Kings et The Village of Dwarves » qui démontrent la belle complexitée qu’ont les musiciens sur scène. Avec la pièce épique « Erian’s Mystical Rhymes », le groupe fait preuve d’une exécution sans faille en reproduisant à la perfection la pièce, en plus d’avoir droit à un solo à la batterie de la part d’Alex Holzwarth qui n’a rien d’extraordinaire mais qui est tout même efficace et plaisant à entendre. On revient avec un rythme plus rapide et énergique sur « Dawn of Victory ». Le chanteur Fabio Lione démontre qu’il maîtrise très bien sont instruments, sa voix est vraiment belle sur l’album et est fidèle par rapport aux versions studios. De plus, il fait de nombreuses interactions avec la foule et beaucoup se font en français, à ma grande surprise, et je dois dire qu’il maîtrise bien le français. De plus, il dédit la pièce « Lamento Eroico » à la foule qui est chanté dans la langue natale de Fabio Lione. On continue avec deux chansons mid-tempo en « Nightfall On The Grey Mountains et The March Of The Swordmaster » qui démontrent une fois de plus que les sons pré-enregistrés sont d’une grande utilité pour recréer l’atmosphère grandiose des deux pièces en « live ». La dernière pièce et non la moindre est la pièce classique « Emerald Sword » qui avec sa vitesse, son intensité et ses mélodies accrocheuses viennent terminé ce « live » de façon mémorable et majestueuses qui redonne juste le goût de réécouter l’album.



Bref, pour un premier album « live » Rhapsody frappe fort avec une qualité de production d’enfer et un très bon choix de pièces. Le groupe démontre aussi qu’il sait offrir une performance de qualité et ceci est une belle carte de visite pour nous donner le goût de les voir en spectacle. Les amateurs du groupe et de power metal devraient adoré cet album. Je le conseille même à ceux qui ne sont pas plus les grands amateurs du groupe, comme moi, parce qu’ils pourraient se surprendre à bien aimé l’album. Une belle réussite sur toute la ligne pour Rhapsody!


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
RHAPSODY a suscité beaucoup de réactions ces dernières années de la part de ses millions d'admirateurs et bien plus. Les détracteurs ont aussi été très nombreux à tenter de créer une fort mauvaise réputation à ce groupe. La plupart des commentaires négatifs émis concernaient les spectacles donnés ces dernières années par RHAPSODY. La plupart du temps, le groupe semblait incapable de reproduire l'intégral de ce qui était produit en studio. Vous comprendrez qu'il aurait bien fallu un orchestre complet pour espérer se rapprocher du contenu de chacun des albums. Je ne peux affirmer si ces commentaires pouvaient s'avérer justes car les téléchargements de spectacles étaient très peu disponibles et RHAPSODY n'était pas encore venu en sol canadien depuis sa création. La troupe de Luca Turilli se devait de répondre à ces allégations de façon convaincante. La parution de cet album Live in Canada 2005 - The Dark Secret est sûrement l'outil qui permettra d'en faire son propre constat.


Premièrement, nous allons régler la problématique qui a été créée suite aux nouvelles contradictoires parus sur les sites de Magic Circle Music et de Rhapsody. À l'origine, les sites de "Magic Circle" et de "Rhapsody" faisaient la même mention de l'enregistrement de la prestation de Québec (Salle Albert-Rousseau) pour le CD. Le site officiel de RHAPSODY a été par la suite mis à jour pour apporter la précision sur l'endroit officiel de l'enregistrement commercialisé. Réglons la question un fois pour toute, le CD contient l'enregistrement de la prestation de MONTRÉAL au Métropolis (Merci à Yves Gagnon pour ces informations)!!! Les amateurs qui avaient déjà écouté l'album avant sa parution entendaient réellement Fabio Lione parler à la foule de Montréal de façon régulière. Ceci dit je me permets d'émettre deux hypothèses qui pourraient aider à résoudre l'énigme. Il est très possible que les deux spectacles aient été enregistrés et que l'intention réelle du groupe était de produire le CD avec l'enregistrement de Québec. S'il s'est avéré que l'enregistrement de Québec n'était pas à la hauteur et que la qualité de la copie de sécurité de Montréal était de beaucoup supérieure à celle de Québec, le choix se serait donc arrêté sur la qualité de production. Il reste que la première nouvelle parue officiellement a fait mention de l'enregistrement de Québec. Ma deuxième hypothèse réside dans le fait que la ville de Montréal est très connue internationalement. Les gens des autres nations connaissent bien l'existence de la Province de Québec dans le Canada mais la ville de Québec en soi reste assez méconnue. Ceci pourrait aussi expliquer le choix de l'enregistrement de Montréal. Le titre de l'album reste plus vague en ce sens et je pense que c'est très bien comme ça. Je reste assez déçu comme bien des amateurs car ce CD aurait eu une valeur sentimentale inestimable avec notre ville associée à un groupe prestigieux.


Ce qui m'a impressionné à la première écoute a été la qualité de l'enregistrement. Le son est au rendez-vous et ce n'est pas ce qui va déplaire à beaucoup d'entre nous. Le dernier album de RHAPSODY est mis en vedette dès le début du spectacle avec l'introduction "The Dark Secret" suivi de la pièce vedette "Unholy Warcry", choix dans la logique de l'album et du concept. À première vue, aucun problème avec l'interprétation de cette première. Je pense que les sons préenregistrés seront des alliéa très importants pour l'avenir du groupe. Le résultat semble bon à ce sujet. Il était impossible de passer sous silence certaines pièces de l'album Symphony Of The Enchanted Lands. "Wisdom Of The Kings" et "Emerald Sword" en sont les choix évidents. Les amateurs du Québec ont eu droit à quelques discours en français de Fabio Lione qui, soi dit en passant, maîtrise très bien cette langue. J'ai fortement l'impression qu'il peut parler quelques langues (français, anglais, italien, allemand) d'après l'enregistrement des multiples versions de The Magic Of The Wizard's Dream. Les amateurs ont beaucoup apprécié ces passages et les témoignages l'ont prouvé. L'album Dawn Of Victory nous a amené la pièce titre et "The Village Of Dwarves". Je comprends que certains auraient voulu entendre "Holy Thunderforce" mais il semble que le groupe ne préconise pas celle-ci en spectacle. C'est un peu décevant en effet. M. Lione nous a dédié durant cette soirée, une pièce dans sa langue natale. Il s'agit de "Lamento Eroico" extrait de l'album Power Of The Dragonflame". Cette langue étant la sienne, il est très facile de comprendre pourquoi elle est si charmeuse. Je peux tout simplement vous dire que sa voix ajoute beaucoup à cette impression. Pour les gens qui espèrent toujours que les voix studios soient le reflet de la réelle performance d'un chanteur, ils ne seront pas déçus. Fabio Lione maîtrise très bien sa voix et son talent ne fait aucun doute. Je suis sûr que sa discipline au travail est un élément qui l'aide énormément. Je pense que les sceptiques seront confondus lors de cette écoute. "The March Of The Swordmaster" est l'autre choix de l'album Power Of The Dragonflame. Plusieurs auraient bien aimé entendre la pièce titre. Peut-être lors d'une prochaine tournée qui est très probable. La réaction des québécois sera un facteur incitatif. Vous aurez aussi l'occasion d'entendre le solo de "Drum" de Alex Holzwarth qui nous présente un solo somme toute standard. Erian's Mystical Rhymes" a aussi été présentée et cette excellente pièce démontre toute la force de la voix du chanteur. Sûrement très difficile à chanter. Elle est accompagnée d'un solo de guitare basse au milieu de celle-ci. Un ajout qui se marie très bien avec la séquence choisie. Le dernier choix qui complète le spectacle est "Nightfall On The Grey Mountains", pas nécessairement un choix populaire. Le CD se termine avec une finale basée sur l'introduction "The Dark Secret" et qui complète bien le tout.


Ce premier album "LIVE" est autant une réussite pour les grands admirateurs qu'une parution très ordinaire pour les détracteurs. Chacun de ces groupes de personnes pourra se satisfaire de façon certaine, l'un en achetant ce CD sans même se poser la question et l'autre en s'assurant d'exercer son droit de critique négative auprès de confrères qui ont la même ligne de pensée. Je me permets d'être du côté des admirateurs. J'avais moi aussi énormément d'appréhensions d'après ce que je lisais sur l'Internet (Mauvaise performance musicale). Je me permets aussi de croire que cette réputation n'était probablement pas fausse mais que RHAPSODY s'est assuré de corriger le tir en nous présentant ce CD qui démontre que nous pouvons tous être rassurés pour l'avenir. J'en suis heureux.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau