Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Hate Eternal
Album: Phoenix Amongst the Ashes
Erik Rutan peut dormir tranquille maintenant, les problèmes de jadis semblent loin, très loin même. Grâce à une formation plutôt stable, qui comprend le Montréalais Jade...
Groupe: O Linéa
Album: La Bête de L'Homme
Travaillant dans le domaine de la Radio, j'entends à tous les jours des tonnes de groupes de Rock Francophone, dû au quota imposé par le CRTC. La première fois que j'ai entendu ''Le Métronome'' 1er...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Arch Enemy
 Album: Doomsday Machine (2005)
Note:
8.5/10
Style : Death Metal

Compagnie : Century Media

Format : CD

Liste des pistes :

01. Enter The Machine 
02. Taking Back My Soul 
03. Nemesis 
04. My Apocalypse 
05. Carry The Cross 
06. I Am Legend / Out For Blood 
07. Skeleton Dance 
08. Hybrids Of Steel 
09. Mechanic God Creation 
10. Machtkampf 
11. Slaves Of Yesterday
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : François Toutée
 
François Toutée
C’est en 2005 que le pilier du Death Melodic qu’est Arch Enemy nous sort d’outre-tombe un nouvel album intitulé Doomsday Machine, 6ème album de leur carrière. Album bouche-trou ou expérimentation audacieuse ? Aucun des deux.



La principale caractéristique qui différencie Arch Enemy des autres groupes du genre est bien entendu sa chanteuse Angela Gossow, les femmes maitrisant le growl étant assez rares. Elle effectue sur cet album un excellent travail : son chant agressif, dynamique mais contrôlé est un point fort de l’album et du groupe. Même si sa technique n’est pas très variée, elle alterne grosso-modo entre un growl sec et agressif dans des titres comme Nemesis et un grognement plus sinistre et mélancolique dans des pièces comme Carry the Cross.

Au niveau des instruments, pas de surprise, les frères Amott livrent des compositions dignes de leurs talent : multiples changements de tempo, solos effrénés et riffs torturés, on le droit a un album varié et très intéressent, avec même une pièce instrumentale en la présence de Hybrids of Steel. La batterie, technique et très efficace, est aussi fort appréciable tandis que Sharlee D'Angelo (basse) ne sort pas vraiment du lot mais se permet tout de même quelques lignes très appréciables.

Au niveau du set-list, c’est du véritable béton armé qu’on nous propose : variées, agressives, mélodiques et très techniques, les titres qui composent l’album sont tous brillamment composés et interprétés et se complètent très bien. Seul Slaves of Yesterday, qui termine l’album, laisse une impression de déjà-vu. Les meilleures chansons sont à mon sens Taking Back My Soul, Nemesis et Carry The Cross.

Au final, si Doomsday Machine ne révolutionne pas le groupe, c’est un album complet, varié et diablement efficace. Que demander de plus ? Une tournée !


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Mathieu Grenon
 
L'attente a été longue afin de tenir en main ce sixième et plus récent opus d'Arch Enemy. Après la petite déception que m'avait engendré Anthem Of Rebellion, j'avais mit la barre très haute pour Doomsday Machine. Est-ce que les frères Amott, ex-Carcass, nous ont concocté un album à la hauteur de leur réputation cette fois-ci ?





La réponse est oui. Les talentueux guitaristes nous offrent sur Doomsday Machine une véritable mine d'or de riff, qui sont bien souvent simples mais efficaces. Évidemment, le côté technique arrive avec les solos, qui sont toujours soient très rapides ou mélodiques, comme d'habitude. Gus G (Ex-Dream Evil, Firewind, Nightrage) fait même une courte apparition en tant que soliste sur la pièce Taking Back My Soul.





Les compositions sont intéressantes et variés ; on n'a pas l'impression d'avoir entendu tel ou tel passage dans une chanson qu'on a précédemment écouté. Encore une fois Arch Enemy nous offre des pièces instrumentales qui sont toujours très appréciées. Enter The Machine est une excellente intro à l'album et Hybrid Of Steel est ma pièce instrumentale préférée du groupe.





Vocalement, Angela Gossow a toujours une voix aussi agressive que sur les deux disques antérieures. J'aime la façon dont elle interprête les chansons de Doomsday Machine, mais je trouve que son chant pourrait être plus varié ; sa technique n'a pas réellement évolué depuis sa première apparition sur Wages Of Sin, ce qui est un peu dommage.





Les trois chansons qui ressortent le plus sont sans doute Taking Back My Soul, Nemesis et I Am Legend / Out For Blood. C'est donc à ces chansons que je vous conseille de tendre l'oreille si vous voulez vous faire une idée de ce nouvel album.





Doomsday Machine est un excellent album, qui se décrit simplement par un seul et unique mot : efficace. Il ne marque pas une très grande évolution dans le son d'Arch Enemy, mais c'est tout de même un pas en avant dans la carrière du groupe. Les frères Amott nous démontrent encore leur immense talent sur cet album qui est cent fois meilleur que son prédecesseur. Contrairement à Anthems Of Rebellion, aucune chanson ne semble servir de remplissage. Je le place en égalité avec mon album préféré du groupe, l'excellent Wages Of Sin. À écouter absolument si vous êtes un fan de Death mélodique. Les amateurs de guitares déchaînés en auront pour leur compte. J'ai déjà hâte au prochain album !


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau