Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Rage
Album: Secrets in a Weird World
Après le succès de l’album précédent « Perfect Man », le trio Allemand nous revient avec un son plus agressif mais, encore mélodique. Rage connaît la recette de son succès précédent et l’utilise à...
Groupe: Horna
Album: Pimeyden Hehku
Pimeyden Hehku, le dernier EP de la formation finlandaise black metal Horna, se compose de quatre titres d'une durée chacune équivalente à 5 minutes. Dès le premier morceau, « Nostalgiaa », le ton...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Icon and The Black Roses
 Album: Icon and The Black Roses (2004)
Note:
8.2/10
Style : Gothic Metal

Compagnie : Dark Wings Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Black Rose  
02. Endless 
03. Crucify Your Love 
04. Dreams And Silver Tears 
05. Angel 
06. Remember 
07. Sweetest Emptiness of Love 
08. Black Cage 
09. Who do You Hurt Now? 
10. Running up That Hill (reprise de Kate Bush) 
11. Set Me on Fire 
12. Diamond Baby 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Icon & The Black Roses a été créé en 1999 sous le nom Blue Obsession par le chanteur Joao Da Silva (aka Johnny Icon) et par le batteur Miguel Da Silva Casais. Par la suite, la formation s'est complétée avec le claviériste Claudio De Pina, le bassiste José Da Silva Sales et le guitariste Bruno Raimundo. Après quelques sorties, ils ont changé leur nom pour Icon & The Black Roses. Ce premier album, éponyme, qui sera le seul puisque le groupe s'est séparé, a été mis en vente en 2004 par la très petite compagnie gothique allemande Dark Wings. Ce groupe du Portugal a décidé de s'inspirer du metal gothique finlandais, celui qui mélange gothique et rock. En fait, le manque d'originalité est la grande faiblesse du groupe, mais le tout n'enlève rien à la qualité du produit présenté qui est très solide. La grande majorité des amateurs de H.I.M vont adorer Icon & The Black Roses. Que ce soit au niveau de l'allure vestimentaires, du vocal, de l'instrumentation ou des paroles, les ressembles sont frappantes, nous pourrions même parler de plagiat jusqu'à un certain point.





Cependant, il faut le mentionner, le résultat est très positif et en toute logique, H.I.M ne possède pas le droit exclusif de ce type de musique. De plus, dans plusieurs pièces, Icon présente une partie aux refrains plus énergiques, avec l'effet du vocal et des guitares, qui a souvent plus de mordant que le travail général de H.I.M. Nous pourrions dire qu'il s'agit d'un mélange entre H.I.M et Sentenced dans l'ensemble. Pour certaines pièces, il y a des ajouts de "back vocaux" féminins, réalisés par Ana Miranda et Nathalie, qui va chercher un autre aspect mélodique très intéressant. Malheureusement, il aurait été bénéfique d'utiliser cet aspect un peu plus pour apporter une dose plus authentique.





Outre les comparaisons avec H.I.M, Icon & The Black Roses proposent essentiellement une musique gothique rock avec beaucoup d'émotions, mais également des passages énergiques aux guitares accompagnés de refrains accrocheurs. Étrangement, peut-être une hallucination, mais le début de la pièce "Black Rose" me fait penser à du Our Lady Peace. Peu importe, elle présente bien ce que sera le reste du disque, puisque le refrain donne l'allure générale de la recette de la formation. Cependant, ils sont capables tout de même d'apporter une varitété dans leur son. "Crucify Your Love" est mid-tempo et se rapproche un peu plus de certaines pièces de Sentenced, évidemment ils sont loin de s'approcher des maîtres. Avec "Angel", nous sommes au milieu de l'album, est-ce que le tout va manquer de force pour terminer en beauté? Heureusement ce n'est pas le cas, cette dernière dans l'esprit générale de Icon est très accrocheuse. Des petits "riffs" simples, mais qui attirent notre attention mélangé à la très belle voix de Johnny Icon nous donne quelque chose de très révélation sur les capacités du groupe.





"Remember", la superbe "Black Cage" et "Sweetest Emptiness of Love" continuent de belle façon l'album. Nous avons également une reprise de "Running up that Hill" de Kate Bush, qui est très bien. Pour finir en force, ils nous offrent "Set Me on Fire", beaucoup plus énergique et à saveur rock, il s'agit de la base du disque. Tout semble très positif, mais outre le manque d'originalité, il n'y a pas réellement de grande faille, même la production est soignée. Ils ont tendance à utiliser à outrance la formule du passage plus lent qui revient avec le refrain énergique, mais le résultat n'en est pas vraiment désiquilibré.





Avec ce premier opus, Icon & The Black Roses ont su montrer de belles choses. Toutefois, il est évident que si vous détestez H.I.M, vous devriez vous tenir loin de ce disque. Pour les autres qui ont aimé bien H.I.M, Sentenced, Poisonblack, Charon, Lullacry, Misery Inc. et les autres groupes finlandais du même style, vous devriez écouter quelques morceaux de Icon, je vous recommande: "Crucify Your Love", "Remember", "Angel", "Black Cage" et "Set Me on Fire".


  Note de MU : 8.2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau