Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Sangre Eterna
Album: Asphyxia
Quand tu as comme invités des membres ou anciens membres de Norther, Finntroll, Nightwish et Eternal Tears of Sorrow, il ne faut pas s’attendre à un disque de ska !...
Groupe: Cradle Of Filth
Album: Darkly, Darkly, Venus Aversa
Contrairement à plusieurs groupes black metal, on a souvent l'impression que Cradle Of Filth ramène Satan à la vie seulement en évoquant le nom du groupe. Que ce soit par les grands amateurs...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Forlax
 Album: Suppose It War (2005)
Note:
6.5/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Indépendant

Format : Demo

Liste des pistes :

01. Suppose It War  
02. Solitaire  
03. Clergé  
04. Quand le reve disparait  
05. Outro
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
"Suppose It War" est le premier album de la formation française Forlax, qui oeuvre dans une sorte de mélange heavy metal des années 80 largement influencé par Iron Maiden et autres groupes heavy français de cette époque. En fait, l'influence est rapidement visible, autant au vocal qu'aux guitares. Le groupe est composé de Nicolas (guitare), Nicolas (batterie), Stéphane (guitare),
Damien (chant) et de Sébastien (basse).





Forlax a été créé en 2002 et il s'agit de leur premier opus, donc il fallait se demander quelle sorte de disque ils allaient nous produire. Seulement cinq morceaux pour 21 minutes de musique. Tout d'abord, la qualité de production est probablement le premier élément que l'on remarque, on voit qu'il y a un grand manque pour la clarté des mélodies et l'intégration de certains instruments, c'est vraiment dommage, puisque les musiciens offrent un produit vraiment intéressant. Que ce soit les guitares ou la batterie, le résultat est concluant et nous avons une sonorité variée et quand même bien appliquée. Cependant, la structure et les influences à la Maiden sont un petit trop visibles, parfois nous semblons trop identifier des éléments à ceux-ci.





La voix de Damien est respectable, mais elle n'est pas à son meilleur sur la pièce éponyme. En fait, nous pouvons juger un peu plus son débit sur le rapide morceau "Solitaire", qui m'a fait penser à un autre groupe français, Manigance. Dès la première écoute, il faut s'ajuster, puisque toutes les paroles sont en français. Cet aspect est plutôt rare et pour certains il faudra une période d'adaptation. Ils mettent beaucoup l'accent sur les mélodies et sur "Solitaire", c'est bien travaillé à ce niveau.





Toutefois lorsque la pièce "Clergé" a débutée, j'ai arrêté l'écoute quelques secondes et j'ai commencé à fouiller dans mes archives musicales. Le début exclusivement cymbale/tambour avec son rythme statique et l'arrivée de la guitare me donnait un impression de déjà-vu. Après quelques minutes, j'ai trouvé d'où cette ressemblance venait. Le début de "Clergé" est identique au début de "Born To Raise Hell" du groupe Motorhead. C'est peut-être un hasard ou un clin d'oeil, mais de toute façon, Motorhead n'ont pas le monopole du début cymbale/tambour, mais ce fut cocasse de voir un lien entre les deux. Pour revenir à "Clergé", elle est plutôt mid-tempo, belle petite originalité au cours de la pièce. Une de mes préférées du disque est "Quand le reve disparait", elle commence bien avec un bon rythme soutenu qui accèlère, le tout accompagné d'un refrain accrocheur. Dans l'ensemble, elle présente le groupe sous une autre forme qui met celui-ci en valeur.





En général, Forlax avec leur premier disque, "Suppose It War", propose un vieux heavy metal avec beaucoup d'influences des années 80. Malheureusement, la qualité de production jouera contre eux, puisqu'en chantant en français, ce n'est déjà pas facile de se faire connaître. Ils ont quelques compositions intéressantes, mais ils devront opter pour un style plus authentique et pouvoir se dissocier de ce lien Maidennesque. Un bon petit album qui fera plaisir aux amateurs de vieux heavy metal, je vous suggère une écoute de "Solitaire" et de "Quand le reve disparait".


  Note de MU : 6.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau