Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2466
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Infernal Legion
Album: Your Prayers Mean Nothing
Infernal Legion est une formation de Death Metal en provenance du nord-ouest des Etats-Unis. Le groupe est formé par Eric Armstrong à la guitare, Rick Powell à la basse, Josh Smith au vocal, Doug...
Groupe: Charlotte Gainsbourg
Album: IRM
Lorsque l’on regarde la pochette d’un CD, on y voit généralement le nom de l’album et celui de l’artiste. Ici, IRM et Charlotte Gainsbourg. Sauf que selon toutes vraisemblances, Charlotte Gainsbourg...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Manowar
 Album: Kings of Metal (1988)
Note:
8.5/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Atlantic Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Wheels of Fire  
02. Kings of Metal  
03. Heart of Steel  
04. Sting of the Bumblebee  
05. The Crown and the Ring (Lament of the Kings)  
06. Kingdom Come  
07. Pleasure Slave  
08. Hail and Kill  
09. The Warriors Prayer  
10. Blood of the Kings  

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Manowar, un des groupes qui a inspiré plusieurs formations lors des années 80 et 90, mettait en vente en 1988 leur sixième album, "Kings of Metal". Encore une fois, un titre très subtil et sans aucune allusion. Avec des titres comme "Wheels of Fire" et "Heart of Steel", on peut s'attendre à tout. Sur ce disque, le groupe est composé de Eric Adams (Vocal), Ross Funicello (Guitare), Joey DeMaio (Basse/Guitare) et de Scott Colombus (Batterie). "Kings of Metal" est tout simplement du Manowar à l'état pûre, donc des morceaux accrocheurs et qui sont surtout crées pour être entendu et vu en spectacle, avec le doigt qui pointe le ciel.





On peut passer des pièces glorieuses heavy metal "Wheels of Fire" ou "Kings of Metal" à du mid-tempo à la "Heart of Steel". Sur "Kings of Metal", nous avons même droit dans les paroles à un "Other bands play - Manowar kill". Par contre, je ne veux pas parler de l'interminable "Sting of the Bumblebee", elle est d'une durée de 2 minutes 49 secondes, mais il y a tellement peu de variation et elle provoque tellement peu d'attention qu'elle semble durer 5 minutes. Au début, nous avons une sonorité se rapprochant de l'orgue avec "The Crown and the Ring (Lament of the Kings)", très théâtrale. Il est amusant de constater sur celle-ci l'évidence de l'inspiration que Rhapsody ont pris de ceux-ci pour l'ajout des "back vocal" dans les pièces. Il s'agit d'une belle ballade, ils parviennent à insérer le mot "sky" encore une fois, et les "back vocals" apportent une profondeur intéressante.





On retrouve nos vrais guerriers avec "Kingdom Come", heavy metal et puissante. Évidemment, ils y mettent leur touche personnelle qui la rend, comme la majorité du disque, très accrocheuse, autant au niveau des paroles que de la musique. Plusieurs rient de Manowar, mais il faut avouer qu'ils ont le tour pour trouver des arrangements qui vont nous accrocher et capter notre attention. Lorsqu'on parle d'attirer l'attention, c'est peut-être ce qu'ils ont voulu faire avec "Pleasure Slave". En général, la pièce parle de l'esclavage sexuel de l'homme sur la femme, avec des paroles directes et qui ne laissent de place à aucune interprétation, sans oublier les cris de jouissance tout au long de la pièce. Il ne doit pas s'agir de la pièce la plus populaire en spectacle, vu ses propos très préjoratifs envers les femmes.





Après cette pose érotique, les épées reviennent en force avec "Hail and Kill". Tout d'abord sous forme de ballade, elle reprend son rythme heavy metal. Elle est également très dynamique. L'album se termine avec une histoire sur "The Warriors Prayer" et le morceau heavy "Blood of the Kings", qui contient des "back vocals" qu'on croirait provenu tout droit d'un album de Rhapsody.





En conclusion, Manowar,avec le disque "Kings of Metal", reste fidèle à eux-mêmes, des pièces majoritairement heavy metal, glorieuses et très accrocheuses. Ils n'ont peut-être pas réinventer leur son, mais ça demeure un très bon disque dans le genre, malgré tous les clichés que l'on peut imaginer et les paroles qui reviennent souvent au même. Si vous désirez acheter un album de Manowar, celui-ci est un très bon achat pour la grande majorité des pièces; "Wheels of Fire", "Kings of Metal", "The Crown and the Ring (Lament of the Kings)", "Kingdom Come" et "Hail and Kill".


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau