Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Draconian
Album: A Rose for the Apocalypse
Combinaison enivrante de gothique métallique et de doom tonitruant, Draconian m’épate encore. Pas la figure la plus connue en Amérique, plutôt européen...
Groupe: Belphegor
Album: Bondage Goat Zombie
Belphegor est un groupe qui oeuvre depuis longtemps dans la scène du metal extrême et leur son avec le temps s’est extrêmement développé, sans cesser d’être pour autant brutal et original. Ils en...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Dreamtale
 Album: Ocean's Heart (2003)
Note:
7.5/10
Style : Power Metal

Compagnie : Spinefarm Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Ocean's Heart  
02. Chosen One  
03. Angel Eyes  
04. Fool's Gold  
05. Two Hundred Men  
06. The Awakening  
07. Tears  
08. Garden of Eternity  
09. My Only Wish  
10. If You Will Go  
11. Rising Wind  
12. Return to the Sea  
13. Whisper  
14. Wasteland (Bonus: Japon)  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Ce qui est difficile avec Dreamtale, ce n'est pas de trouver dans quel style qu'ils se situent, mais plutôt c'est de savoir qui chantait sur l'album que l'on écoute; un changement de chanteur sur tous les albums. Sur le premier disque, le guitariste Rami Keränen faisait la partie vocale. Pour "Ocean's Heart", nous avons pu entendre Tomi Viiltola. Récemment, cette tendance a continuée avec le départ de Jarkko Kalevi Ahola, qui a chanté seulement sur "Difference" en 2005. Pour revenir à "Ocean's Heart", nous avons un power metal bien typique combinant le son et la rapidité de Stratovarius et de Sonata Arctica. Donc, nous demeurons dans le power metal à sa plus simple expression.





Malgré cet aspect, le résultat global est concluant. Il faut avouer que l'introduction de la pièce éponyme est superbe, "Ocean's Heart". Très douce et remplie de narration, elle prépare tranquillement le défoulement de clavier et de double caisse de "Chosen One". Malheureusement, la production n'est pas à son meilleur, on sent qu'il y a un manque comparativement à leur premier disque. Dreamtale, comme la majorité des groupes power metal, mettent l'accent sur les refrains, le bombardement en règle du clavier, les guitares lourdes mais mélodiques et sur le vocal puissant. Tomi Viiltola, le chanteur, possède une voix intéressante, mais qui souffre par son manque de force par moment.





Nous comprenons rapidement la formule du groupe lorsque nous arrivons à "Angel Eyes", très classique et mélodique à souhait avec son début mid-tempo, elle propose également un refrain et un rythme intéresant. Les pièces se succèdent, "Fool's Gold" et "Two Hundred Men", nous remarquons qu'ils utilisent souvent le même mélange, une pièce qui commence lentement pour finir en toute puissance mélodique à la Sonata Arctica/Stratovarius. On sent que le groupe se cherche une identité sur l'album, mais je crois que les amateurs qui cherchent cette similarité seront amplement comblés. Après tout, même si certains voudraient dénigrer le manque d'originalité, on s'entend pour dire que la majorité des amateurs ne s'en préoccupent pas et qu'ils adorent souvent lorsqu'ils découvrent un groupe similaire à leur goût. De ce côté, Dreamtale leur propose cette solution, un power metal accrocheur avec ce petit côté sentimental.





L'exploitation du clavier, "Tears", est l'une de leur marque de commerce. Toutefois, l'ajout de vocal féminin pour cette pièce apporte une nouvelle dimension à celle-ci. D'ailleurs, celle qui réalise les parties vocales féminines se nomme Sanna Natunen. Elle a fait quelques "back vocals" avec des groupes Nightwish et Celesty. De plus, la pièce comporte une partie "growl" chantée par Rainer Nygard. Rainer ajoute également sa touche sur "The Awakening". "Tears" est la meilleure pièce de "Ocean's Heart", et c'est avec laquelle ils ont fait le plus d'expérimentation.





Un disque qui contient une quantité incroyable de clichés, mais qui est en même temps très efficace. On y retrouve de tout, même la petite ballade typique, pas nécessairement utile, avec "If You Will Go". "Ocean's Heart" est sans aucun doute un album que je recommande aux grands amateurs de power metal, ceux qui aiment les claviers explosifs à la Sonata Arctica et le vocal à la Stratovarius. Un bon album, mais qui déçoit un peu en raison de la qualité du premier opus. "Ocean's Heart" n'est pas un incourtournable, mais il s'écoute très bien et offre une sonorité intéressante. À écouter absolument, "Tears".


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau