Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Adorned Brood
Album: Noor
Pour un groupe actif depuis 1993, qui de plus a à son actif six albums, Adorned Brood est relativement peu connu, du moins pour ce qui est du Québec. Comment se fait-il, dira-t-on? Un seul moyen de...
Groupe: Dark Funeral
Album: Angelus Exuro pro Eternus
‘’Anges qui brûlent pour l’éternité’’. Un seul groupe peut baptiser un disque avec un nom aussi évocateur. En effet, depuis plus de quinze ans. Dark Funeral répand sa musique violente remplie de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Lacrimosa
 Album: Lichtgestalt (2005)
Note:
9.2/10
Style : Gothic Metal

Compagnie : Hall of Sermon Records

Format :

Liste des pistes :

1 Sapphire 2 Kelch der Liebe
 3 Lichtgestalt 4 Nachtschatten
 5 My Last Goodbye 6 The Party Is Over
 7 Letzte Ausfahrt 8 Hohelied der Liebe
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Paolo Ouellet
 
Paolo Ouellet
C'est en novembre 1990 que Tilo Wolff créa son projet musical qui portera le nom de Lacrimosa.D'une musique mélancolique, théatrale, aux nombreuses influences classiques, Lacrimosa en a impressionné plusieurs et leur fan-club ne fait que s'agrandir.

Lacrimosa est reconnu en Allemagne, comme les pionniers de la musique gothique. Le groupe se compose de Tilo Wolff, créateur musical au chant et clavier, Anne Nurmi au chant et clavier, Manne Uhlig à la batterie, Jay P. à la basse et guitare. À noter qu'après le mini-album "Angst", soit en 1991, Tilo Wolff créa sa propre Maison de Disque: "HALL OF SERMON" ce qui a donné à
Lacrimosa, toute la liberté dans sa création musicale; ce que bien d'autres Maison de Disque n'auraient pu leur offrir.

Fort d'une très grande expérience musicale, Lacrimosa en est déjà à son neuvième album studio. Et je ne compte pas, les nombreux Ep et un album double en spectacle, en 1998. De préférence, si vous n'êtes pas un adepte du gothique dans son état pur, il se peut qu'à l'écoute de se style très particulier, vous ayez un peu de difficulté mais avec du temps et bien des écoutes, vous ferez comme moi et adorez Lacrimosa. "Lichtgestalt" est le nom du nouveau-né. Il cadre très bien dans toute leur discographie; très classique et théatrale, parfois même un peu burlesque, parsemé de temps à autres,de poésie, de rythmes très "heavy" aux guitares.

Comme introduction à cet album, "Saphire" débute par un rhytme très lent et planant aux ambiances ancestrales, accompagné de temps à autres par une guitare classique "très coloré". À la mi-chanson, le ryhtme augmente par l'ajout de guitares très "heavy" et le chant de Wolf est plus "ground". "My Last Goodbye"; pièce au rythme techno, est chanté par Anne Nurmi dans la langue de Shakespeare et son timbre de voix ressemble considérablement à celui d'Enya. La pièce maitresse de "Lichtgestalt" est "Hohelied der Liebe". Plusieurs des paroles de cette pièce proviennent de la Bible. L'introduction se fait aux cordes avec violons et violoncelle sous un rythme très classique et symphonique qui donne tout son intensité à cette composition. C'est ici que l'on peut constater tout le talent de créateur de Wolff. Un classique "à la Mozart".


Certes que pour les amateurs de Lacrimosa vous ne serez pas décu; pour les autres, tentez l'expérience; vous y trouverez un gothique unique dans son genre.


  Note de MU : 9.2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau