Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Pictorial Wand
Album: A Sleeper's Awakening
Pictorial Wand est un projet de Rock / Progressif mit sur pieds en 2003 par Mattis Sörum, musicien provenant de la Norvège. A sleeper’s Awakening est le tout premier album composé par ce dernier. Il...
Groupe: Exodus
Album: Exhibit B: The Human Condition
Trois ans après la parution de l’album ‘The Atrocity Exhibition... Exhibit A’, le groupe Thrash de San Francisco nous offre une suite logique intitulée ‘Exhibit B : The Human Condition’. L’album...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Freedom Call
 Album: Stairway To Fairyland (1999)
Note:
9.2/10
Style : Power Metal

Compagnie : SPV Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Over The Rainbow 
02. Tears Falling 
03. Fairyland 
04. Shine On 
05. We Are One 
06. Hymn To The Brave 
07. Tears Of Taragon 
08. Graceland 
09. Holy Knight 
10. Another Day  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Nexorak
 
L’année 1999, c’est probablement l’une des meilleures années dans le Power Metal à mon humble avis. Beaucoup de sorties d’albums de groupes déjà bien implantés ainsi que plusieurs nouveautés. Voilà Freedom Call qui nous provient directement du pays du speed métal mélodique, c'est-à-dire l’Allemagne. Ce quatuor, composé de Dan Zimmerman qui est aussi le drummeur de Gamma Ray, nous propose une première approche avec cet album très accrochante du style Power Metal déjà bien défini. J’ai déjà dit précédemment que le Power Metal est une musique qui prône la liberté, une perception plus positive de la vie. C’est l’antithèse des clichés métal violents que la population en générale et les médias nous associent trop souvent. Une musique qu’ils nous disent violente et qui reflète la frustration des jeunes adolescents ? Hum! Détrompez-vous, le Power Metal est bel et bien la lumière au bout du tunnel. Et Freedom Call est sans aucun doute le summum du positivisme du mouvement Power Metal. Il représente à leur façon la fierté de cette musique, la liberté face aux anciens préjugés du heavy metal et cie.


Ici, le groupe Allemand ne réinvente pas la roue du style Power Metal popularisée par des groupes tels que Helloween ou Gamma Ray. Au contraire, Freedom Call en extrait les meilleurs passages ( les clichés du beat à doublebass drums, guitares au picking rapide, mélodies accrocheuses, les refrains en harmonie, etc. ) et ce, afin de créer des hymnes solonels et grandioses qui sont faciles à retenir. Autrement dit, les chansons vous accrochent dès la première écoute. Je crois que sur cet album les musiciens se sont penchés beaucoup plus sur l’aspect mélodique que les autres groupes du même style. Et cela n’est pas pour me déplaire du tout. Les musiciens n’essaient pas de vous impressionner par des prouesses musicales. Ils demeurent simples mais efficaces. Pour certaines personnes un peu plus puristes du style Power Metal, ils reprocheront à Freedom Call de ne pas être tout à fait original des groupes prédécesseurs. Cependant, il est de mon avis qu’il demeure les seuls à le faire aussi intelligeamment.


Je vous avoue aussi que j’ai accroché sur le vocal de Chris Bay assez rapidement. Il est évident qu’il s’agit ici d’une voix haute et claire « high pitch » que l’on entend en général sur les albums de groupes Power Metal, mais je crois qu’il possède un timbre de voix qui est propre à lui malgré tout. Vous avez le choix; vous aimerez ou pas du tout. De plus, au risque de me tromper, je soupçonne nos amis Allemands d’être aussi de fervents croyants. Okay, ici il ne s’agit pas de prôner la Bonne Nouvelle comme ce fut le cas du groupe heavy metal « Stryper » dans les années 80 mais lorsque je lis les paroles comme celles de « Shine On », on fait facilement le rapprochement entre l’étoile de Bethléem et la naissance du Christ. Bon. Ce sont des paroles à double sens, bien sûr. C’est peut-être aussi l’une des raisons pourquoi elles sont si positives. Qui sait ? Admettons que le paradis revient pas mal souvent dans leurs lyrics. Personnellement, je préfère mieux cela que des paroles de mort, de chiâlage contre la société, de peine d’amour, etc. Je veux dire on a déjà tout cela dans la vie. Inutile de se le faire chanter en plus! Hahaha!


Concernant la production sonore de l’album, elle a été réalisée par nul autre que Charlie Bauerfiend qui a travaillé avec d’autres groupes Power Metal dans le passé. Donc, c’est une bonne réalisation en soi. Mes chansons préférées : « Over the Raibow », « Tears are falling », l’incontournable « Shine On » qui est une perfection sur cet album, ensuite, la rapide « We are one » et l’hymne à la gloire « Hymn to the Brave ». Chaque fois que je l’entends, j’ai tout simplement envie de la chanter. Je recommande cet album sans hésitation aux fans de speed métal mélodique.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Mathieu Grenon
 
Le 2 janvier 1999, le groupe Freedom Call commençait à enregistrer leur tout premier album, Stairway to Fairyland. L'enregistrement était terminés quelques mois plus tard. Depuis ce temps, Freedom Call a produit plusieurs autres albums. Ma critique parlera du premier opus mentionné plus haut, Stairway to FairyLand.





Tout d'abord, je trouve que Freedom Call n'a vraiment pas raté leur coup avec cet album. C'est l'un de ces albums qui est bon a écouter d'un bout à l'autre et qui nous accroche dès la première écoute (en tout cas pour ma part!!!). Freedom Call possède un excellent chanteur, qui est devenu une de mes voix favorites dans le Power Metal. L'instrumental tant qu'à lui, nous offres des chansons bien rythmées et rapides et parfois plus lentes et melodiques, sans l'être excessivement.




Le disque contient les 10 premières compositions de Freedom Call. Il a une durée de 55 minutes et quelques secondes.




Over the rainbow commence avec une petite introduction pouvant rappeller une musique d'église. Heureusement, l'intro laisse rapidement place a une bonne pièce rapide. Le solo, qui est précédé par un petit interlude au clavier est très bien, le genre de solo ou le guitariste ne joue pas à 100 milles à l'heure, mais plutôt un solo melodique qui colle bien à la chanson. Donc définitivement pas le genre de solo que l'on peut retrouver dans des Bands comme Slayer, Metallica et compagnie, bien que ces derniers n'ont absolument aucuns liens avec Freedom Call. Refrain accrocheur y est aussi au rendez-vous, comme dans la plus part des titres présents sur ce disque.




Tears Falling commence sur un petit solo de Drum suivi d'un intro guitare et keyboard. Peut-être légérement moins bonne que le titre précedent, mais elle est très loin d'être mauvaise! Encore une fois le refrain est accrocheur et la chanson est bien rythmée.




FairyLand, commence sur un début plus lent. Avec une chorale de "oooooh" en arrière plan jusqu'à l'arrivé du drum et de la guitare. Une des chansons que j'ai le plus écouté sur l'album. Peut-être pas celle qui est la plus rapide, mais jai vraiment aimé la voix et les paroles.




La 4e pièce Shine On poursuit la tradition du disque jusqu'à maintenant, donc début mélodique qui est de loin mon préféré de Stairway to Fairyland. La suite en est de même. Une autre de mes favorites de l'album mélodique et plus rapide à la fois!
Il en est de même pour We are on qui est tout simplement extraordinaire !




Hymn to the Brave est la ballade que chaques disques de Power Metal possède. Le titre peut nous rappeller l'excellente chanson Glory to the Brave du groupe Hammerfall, mais la comparaison s'arrête là. Encore une fois, Freedom Call ne me déçois pas!




Tears of Taragon, Graceland et Holy Knight sont également de belles pièces. Je les ai tout simplement adorées.
Et pour finir, la chanson Another Day termine stairway to fairyland d'une façon superbe.




Donc en résumé, Stairway to FairyLand est un excellent album ! Je ne me tanne vraiment pas de l'entendre et on voit que la qualité est présent sur l'album. Vraiment aucunes chansons ne laissent a désirer. Un travail remarquable! Je lui accorde donc la note de 9.8 sur 10!




Et finalment, pour conclure, Freedom Call est vraiment un excellent groupe de Power, je me demande même comment j'ai pu passé à côté pendant ces dernières années ! J'ai donc bien hâte d'avoir l'occasion d'entendre les albums un peu plus récents. Je vous conseille vraiment cet album, il ne devrait pas vous déplaire (du moins sa m'étonnerais!). Avec un vocal et un instrumental très réussi et des refrains et melodies accrocheuses, je vous conseille donc de vous le procurez ou du moins lui jeter un coup d'oeil car il en vaut vraiment le détour!




Recommandations :



Je recommande d'écouter l'album au complet !



  Note de MU : 9.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau