Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Sinister Realm
Album: The Crystal Eye
On dirait que depuis 5 ou 6 ans certains groupes qui se déversent dans le métal de la très vieille école pullulent d’un peu partout. Le métal qui était considéré comme dépassé et quétaine peut se...
Groupe: Symbiontic
Album: BioConstruct
Créé en Allemagne en 2000, Symbiontic produit son second album deux ans plus tard, mais c'est la compagnie québécoise Disconcert Music qui s'occupe de le remettre en vente en 2004. Le groupe nous...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Vanishing Point
 Album: In Thought (1997)
Note:
8.5/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Angular Records/Metal Warriors

Format : CD

Liste des pistes :

01. The Only One 
02. Vanishing Point 
03. Wind (Instrumentale) 
04. In Company of Darkness 
05. Dream Maker 
06. Sunlit Windows 
07. Blind 
08. Forgotten Self 
09. A Memory 
10. Inner Peace (Bonus)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Sylvain Bujold
 
Melodic Metal, Progressive Metal, Melodic Progressive Metal, Progressive and Melodic Power Metal.... ahah Voici seulement quelques-uns des styles que j'ai vus en lisant sur ce groupe. Le groupe est dur à classer, tous ces styles sont un peu vrais puisque la musique de VANISHING POINT est en effet très mélodique avec plusieurs éléments du metal progressif.



Le groupe apparaît en 1997 avec 3 ex-membres du groupe EYE. Ce premier album, In Thought apparaît donc la même année (mais obtiens une meilleure distribution en 1999 par Metal Warriors et Angular Records) et le succès fût énorme à travers la scène metal Australienne. Il fût même nommé "Album Metal Australien de l'année" par Demon Night Radio et le groupe proclamé "Groupe de Metal Progressif Australien #1" par le plus important show de radio Prog/Power du pays, Screaming Symphony. On parle donc ici d'un premier album d'impact puisque le groupe a tout de suite sût se tailler une place de premier plan dans la scène Australienne en plus d'avoir beaucoup de visibilité en Europe.



La première chose qui risque de vous frapper en écoutant cet album, c'est la voix particulière du chanteur Silvio Massaro. Une belle voix bien balancée (ni trop haute, ni trop basse). Son 'range' n'est pas le plus large que j'ai entendu, mais il maîtrise à la perfection ses capacités et même lorsqu'il chante à pleine puissance il continue de chanter juste. Il est également très émotif, un des meilleurs chanteurs que j'ai entendus pour agencer l'émotions des paroles et les mélodies vocales, donnant un mélange très puissant qui ne peut pas vous laisser indifférent. C'est donc un bon départ lorsque tout de suite en écoutant ce groupe pour la première fois on se dit "Mmm, intéressant ce vocal!". Après tout, combien de fois est-ce qu'on entend "C'est bien mais je n'aime pas du tout la voix du chanteur!".



Évidemment, le vocal ne fais pas foi de tout. La plupart des chansons sont des mid-tempos mais il y a plusieurs changement de rythme. Tous les riffs sont très accrocheurs et chaque chanson est remplie de mélodies qui vous font fermer les yeux et suivre le rythme. On y retrouve des éléments progressifs comme des chansons de 6, 7 et 8 minutes, plusieurs changements de rythme, des structures élaborées et les paroles typiquement philosophiques/psychologiques. Et je suis certains qu'en lisant ceci, plusieurs se disent "Bon, une autre pâle imitation de Dream Theater!" J'ai même lu ça sur d'autres critiques du groupe et je dois dire que je ne suis pas du tout d'accord. Ce qui fais la véritable force de se groupe, c'est l'originalité des compositions et des mélodies. Ils ont travaillés très fort pour créer leur propre son et ils ont merveilleusement réussis et ce sur un premier album!!



D'un point de vue technique, ce ne sont pas des musiciens très impressionnant, au du moins, pas de ce qu'on peut entendre sur cet album. Cependant, ils sont en pleine maîtrise de ce qu'ils font et ça se ressent dans l'impression générale que vous aurez en écoutant cet album. Et l'originalité de ces refrains si accrocheurs et des mélodies aussi solides tout en n'étant pas trop cheesy montre que le groupe ne faisait pas n'importe quoi en composant ces chansons, ce sont des professionnels qui savent écrire, performer et qui sont passionnés.


Mes chansons préférées sur l'album sont "In Company Of Darkness" avec son beat entraînant, ses riffs qui me font vibrer et "Forgotten Self" qui regorge d'émotion et me donne envi de crier les paroles au point de m'ouvrir la gorge en deux. La merveilleuse ballade "A Memory" dont les paroles me touchent profondément à chaque écoute et son solo de guitare ultra mélodique vers la fin!! Tout simplement génial!



Il devient de plus en plus difficile de se procurer cet album, alors ceux qui seraient intéressés, n'attendez pas trop!! Je recommande cet album aux fans de Prog/Power mélodique comme Evergrey, Angra, Symphony X, etc. Et je vous conseille fortement de lire les paroles pour tirer le maximum d'émotions de cet album. Un premier album qui promet vraiment beaucoup!!!


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau