Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: King Diamond
Album: Abigail II - The Revenge
Bien des amateurs de KING DIAMOND espéraient depuis longtemps la suite de l'horrifiante histoire de Abigail. Beaucoup de rumeurs à ce sujet avaient été lancées mais peu ne s'étaient avérées fondées....
Groupe: Cage
Album: Darker Than Black
Les bornes d’écoute dans les magasins sont de véritables aubaines pour moi, au même titre que les morceaux en téléchargement libre sur les sites des groupes ( pour ma part, je ne pratique pas le...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Ghost Machinery
 Album: Haunting Remains (2004)
Note:
8.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Sound Riot Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. World Of Unbelievers  
02. Blinded Eyes  
03. Temples Of Gold  
04. Evil Within Us  
05. Down In Flames  
06. Dreamworld  
07. From The Edge Of The World  
08. Darkest Hour  
09. Fallen Angels  
10. Heaven Or Hell  
11. In Your (Evil) Dreams  
12. Out In The Fields  
13. Shadows  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Ghost Machinery est un jeune groupe de la Finlande, qui a été créé en 2003. Il s'agit d'un projet du chanteur de Burning Point, Pete Ahonen. Dans cette aventure, il est accompagné de Jussi Ontero (Batterie/Clavier) et de Tapsa Pelkonen (Basse). En 2004, ils ont mis en vente leur premier album, "Haunting Remains", via Sound Riot Records. Il contient 13 morceaux pour une durée de plus d'une heure de power metal intensif. Toutefois, il ne faut pas s'attendre à du power metal à la Freedom Call, Edguy ou autres groupes du genre, nous avons affaire à un groupe touchant un peu plus une variante speed metal; un son rapide, dynamique et sans compromis. L'album a été enregistré et mixé au Tonebox Studios en Finlande. Il a été masterisé au Bazement Musik Studios (SYMPHONY X, VANDEN PLAS, METALIUM) en Allemagne. La pochette a été réalisée par Mattias Norén (EVERGREY, KOTIPELTO, DEREK SHERINIAN) et le livret créé par C.A. Interactive (MORIFADE, AXENSTAR, SUPREME MAJESTY).





Pete Ahonen avait écrit quelques nouvelles pièces, mais elles n'allaient pas être retenues pour le prochain album de Burning Point, alors il a trouvé un autre moyen de faire connaître ces nouveaux titres. Il faut donc comprendre qu'à l'origine, ces morceaux étaient destinés pour Burning Point. Dans l'ensemble, il s'agit d'un album très bien travaillé à tous les niveaux. Il y a plusieurs influences, même quelques unes des années 80. Par exemple, "Down In Flames" me rappelle étrangement des airs aux claviers à la "Final Countdown" du groupe rock Europe. Malgré que le style soit en pleine expension, donc de plus en plus de groupes commencent à se faire connaître sur la scène, Ghost Machinery sont parvenus à créer des airs accrocheurs et ils ont pu nous surprendre à quelques occasions. "Temples Of Gold" est très entraînante avec un superbe solo de Pete Ahonen à la guitare.





Quels sont les autres moments marquants ? Nous ne pouvons pas passer à côté, nous avons la fameuse ballade que nous retrouvons sur tous les albums power metal, ou presque, avec "Dreamworld". Très délicate, elle nous transporte tranquillement vers "From The Edge Of The World". "Darkest Hour" est d'une grande qualité et une des meilleures pièces de "Haunting Remains". Elle projette un bon refrain entraînant, très mélodique et un très beau travail au clavier de Jussi Ontero. Le tout est suivit de la mid-tempo "Fallen Angels".





"Haunting Remains" contient une sorte de mélange power metal néo-classique, avec quelques touches semblant sortir des années 80, le disque est tellement bien produit et avec plusieurs passages techniques, il serait difficile de repousser cet album. Définitivement, il possède plusieurs éléments que les amateurs de power metal vont adorer. Il faut noter la présence comme chanteur invité de Ville Lathiala du groupe gothique Sentenced pour la pièce "Out In The Fields", une reprise de Gary Moore. En conclusion, il s'agit du genre d'album que tous les amateurs de power metal devrait avoir dans leur collection. Les pièces sont toutes excellentes, peut-être quelques unes auraient pu ressortir un peu plus, mais comme je l'ai déjà mentionné, une production géniale et un disque très intéressant.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau