Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Jon Oliva's Pain
Album: Festival
Depuis sa création, le groupe écrit un album tous les deux ans. Régulière comme une horloge, la formation floridienne nous offre donc en 2010 leur quatrième album ayant pour titre ‘Festival’. Nous...
Groupe: Marilyn Manson
Album: Eat Me, Drink Me
Marilyn Manson est sans aucun doute l'un des artistes les plus controversés de son époque, puisque si nous faisons abstraction de sa musique, il est capable d'attirer autant d'amateurs que de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Fallujah
 Album: Undying Light (CD)
Note:
8.4/10
Style : Death Metal Melodic Progressif

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. Glass House
02. Last Light
03. Ultraviolet
04. Dopamine
05. The Ocean Above
06. Hollow
07. Sanctuary
08. Eyes Like the Sun
09. Distant and Cold
10. Departure
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Samuel Bédard
 
Samuel Bédard

Fallujah font partie de ces jeunes groupes à la mode dont le style se trouvait originalement à mi-chemin entre le technical death metal et le deathcore et qui sont de plus en plus fascinés par les approches du métal progressif moderne. Je les ai connus en 2014, à la sortie de leur album qui demeure mon préféré : The Flesh Prevails. Depuis, le côté technique s’est un peu estompé pour évoluer dans une facette plus moderne et rafraîchissante du métal de l’école de la bonne production.«

La première chose qui frappe sur Undying Light est la voix. En fait, ce n’est plus le même gars; on entend désormais les hurlements d’un dénommé Antonio Palermo, et c’est la première source du vent de renouveau qui s’en vient. Sans ne rien enlever à Alex Hoffman, la voix de Palermo se prête excessivement bien au jeu de la formation, surtout dans l’approche expérimentée sur son nouvel opus.

C’est en fait une approche musicale un peu plus raw et bâclée, si l’on peut dire ainsi, qui est mise en œuvre sur les compositions de cet album. Donnant tantôt dans le deathcore, tantôt dans le technical death metal, tantôt dans le thrash metal et tantôt même un soupçon dans le black metal, l’amalgame d’influences disparates me rappelle un peu le style de Revocation. C’est dur à décrire, mais ça rentre au poste. Tout est à sa place et ça donne naissance à un ensemble assez homogène du début à la fin.

Avec Fallujah, le côté technique s’est toujours fait sentir davantage dans la succession d’accords et ses dissonances ainsi que dans ses rythmiques parfois peu communes que dans la rapidité d’exécution de passages mitraillés, comme la plupart des groupes du genre. C’est encore plus le cas sur Undying Light, où le fameux procédé de dissonance mise en évidence au-dessus d’une guitare bien basse et bien lourde est utilisé plus qu’une fois. Mais mis à part l’attitude du groupe face à la complexité de sa musique, on sent chez lui de plus en plus de fascination pour la création d’atmosphères, et ce, d’album en album. C’est quelque chose qui m’avait particulièrement frappé sur Dreamless, l’album précédent. Visiblement, cette exploration stylistique évolue grandement et ça semble concluant. 

https://www.facebook.com/fallujahofficial/

 



  Note de MU : 8.4/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau