Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2442
Nouvelles: 27667
Entrevues: 108
Critiques en Vrak
Groupe: Bloodflowerz
Album: Dark Love Poems
"Dark Love Poems" est déjà le troisième album pour la formation allemande Bloodflowerz. A vrai dire, je ne connaissais absolument pas cette formation qui, prime à bord, préconise divers éléments...
Groupe: Inferno
Album: Black Devotion
Actif sur la scène black metal depuis 1996, le groupe Inferno nous vient de la République Tchèque. En 2009, il lance son cinquième album, "Black Devotion". Il a déjà trois albums live à son...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Parkway Drive
 Album: Reverence (2018)
Note:
7.0/10
Style : MetalCore

Compagnie : Epitaph Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Wishing Wells
02. Prey
03. Absolute Power
04. Cemetery Bloom
05. The Void
06. I Hope You Rot
07. Shadow Boxing
08. In Blood
09. Chronos
10. The Colour of Leaving
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc-André Provost
 
Marc-André Provost
En commençant, nous devons élaborer tout de suite sur l'éléphant blanc dans la pièce. Parkway Drive n'est plus ce qu'il était. Pour certain, l'album "Ire" a été le début de la période Parkway Drive 2.0 et le plus récent album "Reverence" ne fait que continuer leur nouvelle tournure musicale. Il est évident que la période de "Killing With A Smile" et "Horizons" se trouve déjà 10 ans derrière nous, mais il faut savoir passer à autre chose. Je n'enlève rien aux performances de ces deux disques qui sont ma foi, d'une extrême qualité sonore inégalée sur leurs offrandes plus récentes. Mais les cinq musiciens de Parkway Drive ont frappé pour tuer avec leur nouvel album "Reverence". Non, il n'y a plus de "blastbeats" et de rythme rapide très souvent utilisé dans un album typique Metalcore. Non, le chanteur Winston McCall ne fait pas que "screamer" dans les nouvelles chansons. Au contraire, Parkway Drive nous propose un album intelligent qui se laisse bercer, à quelque deux exceptions que nous aborderons plus tard.
 
Alors maintenant, nous pouvons passer au sujet du jour, l'album "Reverence". Un autre média a comparé l'album comme étant un nouveau chapitre dans l'histoire de PD, un peu comme le Black Album avait été pour Metallica. Débutant avec l'excellent "Wishing Well", leur sonorité est influencée par le métal plus commercial qui a été influencé à son tour par des hymnes d'aréna Rock. Ces morceaux, peut-être plus pour grand public, demeurent quand même excellents. Étant un admirateur de la première heure, il est certain que leurs deux premières offrandes demeureront sacrées pour moi jusqu'à la mort. Mais je suis quand même capable d'avouer que le travail sur ce dernier album est remarquable. Généralement, les morceaux de "Reverence" sont prêts à éblouir lors des plus grands festivals de 2018, ce qui permettra à Parkway Drive de forger son chemin au plus haut des sommets de la musique metal. Pour moi, le premier morceau de l'album demeure l'un des moments les plus forts. Les trente dernières secondes de la chanson sont tout simplement glorieuses. En général, ce disque s'écoute très bien. Avec les pièces "Prey" et "The Void", nous avons entre les mains deux morceaux qui seront parfaits pour faire chanter la foule lors de leurs concerts. Certains titres comme "Absolute Power" et "Shadow Boxing" sont également des moments marqués lors de notre écoute de "Reverence". Par contre, ce qui vient affecter notre expérience, ce sont les chansons "Cemetery Bloom" et le morceau final "The Color Of Living". Je ne peux comprendre l'intérêt et l'utilisation que le groupe a voulu fournir à leur disque en intégrant ces pièces qui sont complètement inutiles, même désagréables pour nos oreilles. Si on laisse de côté ces deux déchets, le reste de l'album vaut quand même le détour. Il faut être capable d'écouter ce disque en acceptant le fait que Parkway Drive a changé et que malgré tout cela n'est que pour faciliter le développement du groupe à rang des "Metal Gods".
 
Comparé à "Ire", j'ai trouvé que Parkway Drive a réussi à monter d'un cran leur intensité avec ce nouvel album. "Reverance" est une preuve en soit que le groupe a décidé de laisser derrière une partie d'eux-mêmes en voulant aller chercher le plus d’admirateurs que possible. Une décision qui déplait évidemment aux fans de la première heure. Par contre, à voir la vitesse à laquelle les spectacles du groupe affichent complet, je crois que cette décision n'a été qu'avantageuse pour eux. Parkway Drive a un futur assez éclatant et il sera intéressant de continuer à suivre leur développement. N'oublions pas que plusieurs groupes ont déjà tenté de nouvelles expérimentations, pour simplement revenir plus forts avec leur origine par la suite.


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau