Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2377
Nouvelles: 25920
Entrevues: 95
Critiques en Vrak
Groupe: Ereb Altor
Album: Gastrike
Avais-je mis la barre trop haute face à ce nouvel album d’Ereb Altor ? Le précédent, et deuxième disque du groupe, avait accompagné mes longs hivers en 2010. Finissant dans mon top 5...
Groupe: Ephel Duath
Album: On Death And Cosmos
Même s'il a été créé en 1998 et avec six albums à son actif, les Italiens de Ephel Duath a connu sa part de changement au cours des dernières années. Question de bien préparer la table avec un...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Hundredth
 Album: Rare (2017)
Note:
2.0/10
Style : Rock

Compagnie : Hopeless Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Vertigo (3:27)
02. Neurotic (3:31)
03. White Squall (3:43)
04. Hole (3:52)
05. Suffer (3:49)
06. Disarray (3:35)
07. Down (4:06)
08. Grey (2:59)
09. Shy Vein (3:41)
10. Chandelier (3:39)
11. Youth (3:29)
12. Departure (5:18)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc-André Provost
 
Marc-André Provost
Parfois, à la sortie d'un nouveau disque, il nous arrive d'être surexcité. C'était mon cas quand j'ai appris que la formation punk/hardcore Hundredth allait sortir du nouveau matériel. J'ai alors attendu que le disque soit disponible, je me suis assis avec une paire d'écouteur en étant prêt pour de l’agression à l'état pur! Je démarre le disque et après la première chanson, je me dis : OK, je n'ai pas le bon disque avec moi! Je vais donc faire une vérification pour être certain que j'avais bien le bon CD en main. À ma plus grande surprise, je découvre que Hundredth, cette formation qui jadis était Punk/Hardcore, rapide et remplie de beau criage comme je les aime est maintenant passé complètement à autre chose avec ce nouvel opus "Rare"

Fini les "Screams" et les rythmes très rapides. Hundredth a décidé que leur nouvel album allait s'inspirer de band de genres totalement différents. Passant par du Title Fight à The Cure et Joy Division, le groupe de Chadwick Johnson est passé complètement à autre chose. Leur album "Let Go" avait été une découverte très intéressante pour moi à sa sortie et ce changement d'attitude ne me convient tout simplement pas. Je continue donc l'écoute de ce disque et je vais être franc avec vous, chers lecteurs : J'AI DÉTESTÉ CET ALBUM. La voix de Chadwick est pratiquement incompréhensible, la plupart du temps "boosté" par un effet d'écho et il chante sur le même ton durant tout l'album. Un ton morose et même plutôt endormant, il est clair que pour plusieurs, ce changement de style ne plaira pas aux admirateurs de musique Hardcore. Mélangeant le rock alternatif et le shoegazing, ils n'ont pas placé et inséré de références de leur ancien album et selon les dires du groupe, ce style est là pour rester. En entrevue pour Impericon magazine, la formation a affirmé que leurs albums précédents étaient maintenant de l'histoire ancienne et que lors de leurs prochains spectacles, ils ne joueraient plus aucun matériel des anciens albums. Côté musique, ce disque est passablement correct. Les efforts des musiciens sont là, mais selon moi, la voix clean vient salement tout gâcher. Il y a seulement un titre de l'album que j'ai trouvé potable et c'est la chanson "Disarray".

Pour conclure, je suis certain que plusieurs fans ne seront pas d'accords avec moi sur celle-là. Selon les autres critiques sur internet, ce changement radical est fantastique et Hundredth est maintenant au sommet de leur art. Je peux vous assurer que de mon côté, je ne réécouterai jamais ce disque, car ce n'est tout simplement pas pour moi. "Rare" est un album qui ne m'a tout simplement pas impressionné. Maintenant, oubliez Hundredth dans des festivals comme le Montebello Rockfest ou bien le Heavy MTL. Si vous voulez voir la formation américaine en spectacle, vous êtes mieux de les rechercher à travers la grille horaire de Osheaga.

PS- Je sais que tous les goûts son dans la nature et que pour certains d'entre vous, cet album sera sûrement une découverte. Par contre, je ne comprends pas comment une formation qui jouait de la musique violente peu passer complètement de l'autre coté avec un album et d'avouer en entrevue renier tout ce que leurs fans aimaient. Faire un album expérimental est une chose, mais ne plus jouer aucune chanson en spectacle de leurs albums précédents en est une autre.






  Note de MU : 2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau