Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Circus Maximus
Album: The 1st Chapter
Circus Maximus nous provient de la scène Norvégienne. Formé en 2000, le groupe se compose des frères Mats Haugen (guitare) et Truls Haugen (batterie), de Michael Eriksen (chant, guitare), de...
Groupe: ICS Vortex
Album: Storm Seeker
J’ai une relation bizarre avec ce disque. Au début, j’ai détesté passionnément mais plus je l’écoute, plus je lui trouve des qualités. Ceux qui croient que Vortex, l’ancien...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Cellador
 Album: Off The Grid (2017)
Note:
8.5/10
Style : Heavy / Power Metal

Compagnie : Scarlet Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Sole Survivors
02. Break Heresy
03. Shadowfold
04. Wake Up the Tyrant
05. Off the Grid
06. Swallow Your Pride
07. Shimmering Status
08. Good Enough (Cyndi Lauper cover)
09. This Means War
10. Running Riot
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné

La formation power/heavy metal américaine Cellador a été créée en 2003, mais il faudra attendre à 2006 pour mettre la main sur leur première offrande, "Enter Deception". Leur potentiel était fort prometteur et il nous a même rendu visite au Québec au milieu des années 2000. Personnellement, j'ai eu la chance de voir le groupe en première partie de Trivium, Protest The Hero et The Sword à Montréal en 2006. À une époque où le power metal était très fort au Québec, c'était surprenant de voir Cellador accompagner ces groupes sur la route. Ensuite, les choses se sont compliquées et il y a eu de nombreux changements au niveau des membres. En 2017, il ne reste que Chris Petersen comme membre original. Depuis 2009, il a pris la relève au chant principal et à la guitare. Les autres membres sont Digeo Valadez (claviers, depuis 2011), Nick McCallister (batterie, depuis 2012) et Eric Meyers (guitare, depuis 2015). Bref, c'est un alignement complètement différent qui nous propose le second album "Off The Grid". Ce dernier est disponible depuis le mois de mars 2017 sur Scarlet Records.

Qu'est-ce qu'il peut nous offrir 11 ans plus tard ? Les personnes qui suivent le groupe depuis quelques années ont pu entendre 4 de ces nouvelles pièces sur divers démos et EP depuis 2010. "Off The Grid" doit vraiment frapper fort pour marquer leur retour. De ce côté, le nouveau matériel est tout simplement excellent. Leur force se concentre surtout sur la diversité des mélodies et des influences, tout en gardant une ligne directrice claire et précise dans sa structure. Sur la pièce "Break Heresy", nous entendons une belle combinaison heavy/power metal typique du milieu des années 90. Vous devez savoir que Cellador a toujours incorporé des éléments fortement inspirés du metal européen. Des solos accrocheurs et des mélodies efficaces au clavier vous feront passer de bons moments et c'est ce qui aide également à éviter la répétition. Cet élément est souvent l'un des problèmes de ce style de musique. Par la suite, "Shadowfold" nous surprend avec un rythme pratiquement thrash metal avec beaucoup d'intensité, sans oublier les refrains power metalesque.

En fait, nous continuons d'avoir des surprises au cours de l'écoute comme la chanson "Wake Up The Tyrant", qui semble combiner le speed metal et la joie de vivre de Freedom Call. Le mélange est bien réalisé et c'est l'une des meilleures de l'album. Je tiens aussi à attirer votre attention vers "Good Enough", qui est une reprise de Cyndi Lauper. Malgré la double-caisse qui se défoule par moment, elle se tourne plutôt vers une sorte de hard rock boosté au Red Bull. Personnellement, ça me fait penser au genre de reprises que peut faire Edguy.

Sur l'ensemble du disque, il y a une belle alternance entre la rapidité, les mélodies et les multiples influences. D'ailleurs, le jeu aux guitares apportent beaucoup aux compositions et c'est du bon vieux heavy metal qui donne souvent un second souffle à leurs pièces. La voix de Chris Petersen n'est peut-être pas la plus puissante, mais elle est bien utilisée et il peut y apporter certains ajustements au besoin qui s'avèrent bénéfiques pour Cellador.

Parfois, il faut un petit peu de recul pour revenir avec toute son énergie et c'est exactement ce qu'il fait sur l'album "Off The Grid". Il y a plus de profondeur, tout semble prendre son sens et il a su faire évoluer son style, tout en restant fidèle à son passé.

Pour les fans de Dreamtale, Stratovarius, Edguy, Freedom Call, Dream Evil



https://www.facebook.com/Cellador/



  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau