Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Switchfoot
Album: Vice Verses
Autre formation de type caméléon, ce qui veut dire que chaque chanson sur l’album ne ressemble aucunement à la précédente. C’est varié, c’est frais mais sans véritable fil conducteur. C’est un peu...
Groupe: Luca Turilli
Album: King of the Nordic Twilight
Que dire de cet album que j'ai si longtemps écouté sans jamais m'en lassé! En fait, c'est l'album qui m'a faite découvrir ce qu'était le power métal et qui m'a gardé accroché dans cette merveilleuse...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Korn
 Album: The Serenity of Suffering (2016)
Note:
9.5/10
Style : Metal Alternatif

Compagnie : Roadrunner Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Insane
02. Rotting In Vain
03. Black Is The Soul
04. The Hating
05. A Different World (feat. Corey Taylor)
06. Take Me
07. Everything Falls Apart
08. Die Yet Another Night
09. When You're Not There
10. Next In Line
11. Please Come For Me
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc-André Provost
 
Marc-André Provost

Après plus de deux décennies, Korn continuera toujours de me surprendre. Avec le retour de leur guitariste Brian Welch pour un deuxième album, Korn nous arrive avec un nouvel opus : "The Serenity of Suffering". Un album Old School, bruyant,excellent et fort étonnant. Depuis quelques années, Korn ont tenté à plusieurs reprises de reconquérir le succès qu'avaient amené leurs albums précédents, surtout la période entre 1994 et 2005. Avec "The Serenity of Suffering", ils ont frappé dans le mille. Les deux premières chansons de l'album, "Insane" et "Rotting In Vein", sont les deux premiers singles à être sortis avant la parution du disque en magasin. Deux excellents Single! Dès le début, nous pouvons constater que Korn est de retour au travail avec quelque chose qui fera parler d'eux. Étant moi-même un fanatique de la formation depuis longtemps, je suis resté très surpris lors de l'écoute de cet album.


Avec l'album précédent, "The Paradigm Shift", Korn commençait de plus en plus à renouer avec leurs fans. Leur épisode Dubstep ayant déçu plusieurs, ils avaient besoin de l'ingrédient miracle pour reprendre leur place sur le trône des rois du Nu Metal. Le retour de "Head" a évidemment aidé la formation californienne à renouer avec leur son de jadis, au plaisir de tous les fans de musique heavy. Leur album précédent était donc leur première tentative pour revenir en force avec du matériel plus construit. Le résultat était là, le travail était excellent, mais il manquait un petit quelque chose : l'agressivité. La guitare a toujours été un élément important dans les compositions de Korn et avec une sonorité bien particulière, ils nous est facile de reconnaître le jeu de Brian Welch dès les premiers accords de l'album. Des screams dignes de musique plus "Core", des passages incompréhensibles que seulement Jonathan Davis peut faire, des refrains mélodiques et accrocheurs, voilà ce qui résume bien "The Serenity of Suffering". Un des points négatifs par contre est le manque de Basse plus funky de Fierldy qui était beaucoup plus présente dans le passé.


De plus, je crois que Korn ont voulu faire un clin d'oeil à certains de leurs succès précédents avec certaines chansons. Selon moi, le début de la chanson "Please Come For Me" ressemble au deuxième single de l'album "Untouchable" : "Toughless". Ce n'est pas identique, je vous rassure, mais dès ma première écoute, ce single de 2002 a tout de suite résonné dans ma tête. Ensuite vient l'une des chansons bonus de l'édition Deluxe. La chanson "Baby ", elle, me rappelle une certaine intro bien connue de tous les admirateurs de Korn. Je parle ici de l'une des chansons les plus connues de la formation : " Freak On A Leash".


Ensuite, je ne peux passer à côté du troisième single de l'album : "A Different World". La particularité de cette dernière est très importante. Elle contient la présence du chanteur de Slipknot et Stone Sour, nul autre que Corey Taylor. Une chanson forte et également un passage important de "The Serenity of Suffering". Elle marquera cet album avec une combinaison magnifique entre deux des plus grosses voix de notre génération. Un clip est également disponible pour cette chanson.


Pour conclure, je crois que Korn a frappé fort avec ce disque. Ils retrouveront facilement la notoriété de leur glorieux passé et se forgerons un futur, je l'espère, aussi prometteur que cet album. J'ai déjà très hâte d'entendre la suite des gars de Bakersfield et j'ai aussi très hâte de voir les chansons de "The Serenity of Suffering" en concert.


Chanson à écouter - "Insane" , "Rotting in Vain" , "Everything Falls Apart" , "A Different World" (Avec Corey Taylor)




  Note de MU : 9.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau