Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Nightwish
Album: Once (Édition Spéciale)
Nightwish, ce petit groupe finlandais qui est devenu une belle machine commerciale en Europe; MTV et Tops of the Pops n'ont plus de secret pour eux. Je connais le groupe depuis assez longtemps et je...
Groupe: Anonymus
Album: Daemonium
Quatrième album pour Anonymus, après trois ans d’attente depuis leur dernier opus, « Daemonium » est donc le digne successeur du très éclatant « Instinct », qui fut d’ailleurs reçu avec éloges de la...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Exorcist
 Album: Nightmare Theatre (1986/2016)
Note:
9.5/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : High Roller Records

Format : CD

Liste des pistes :

Version 1 "The Father"
1-In The Name Of The Father 0:16
2-Black Mass 4:18
3-The Invocation 0:52
4-Burnt Offerings 3:07
5-The Hex 0:21
6-Possessed 2:43
7-Call For The Exorcist 3:34
8-Death By Bewitchment 4:24
9-The Trial 0:52
10-Execution Of The Witches 3:20 11-Consuming Flames Of Redemption 0:37
12-Megwatt Mayhem 1:12
13-Riding To Hell 3:43
14-Queen Of The Dead 3:23
15-Lucifer's Lament 5:39
16-The Banishment 0:23
Version 2 "The Son"
17-In The Name Of The Father 0:20
18-Black Mass 4:23
19-The Invocation 0:51
20-Burnt Offerings 3:07
21-The Hex 0:22
22-Possessed 2:43
23-Call For The Exorcist 3:34
24-Death By Bewitchment 4:22
25-The Trial 0:51
26-Execution Of The Witches 3:20
27-Consuming Flames Of Redemption 0:43
28-Megawatt Mayhem 1:12
29-Riding To Hell 3:43
30-Queen Of The Dead 3:22
31-Lucifer's Lament 5:37
32-The Banishment 0:35
Version 3 "The Unholy Spirit"
1-The Unholy Spirit (0:32
2-Black Mass 4:20
3-The Invocation 0:57
4-Burnt Offerings 3:08
5-The Hex 0:21
6-Possessed 2:46
7-Call For The Exorcist 3:36
8-Death By Bewitchment 4:29
9-The Trial 0:52
10-Execution Of The Witches 3:25
11-Consuming Flames Of Redemption-0:38
12-Megawatt Mayhem 1:00
13-Riding To Hell (3:45
14-Queen Of The Dead 3:23
15-Lucifer's Lament (5:47
16-The Banishment 0:45
17-It's Finished 0:34
18-Spin Your Head Around Backwards (Bonus Track) 5:01
19-Malevolent Entities (Bonus Track) 2:27
The Dark Magick Inscribed Suite
20-Spiked Vengeance (Bonus Track) 2:03
21-Spellcraft (Bonus Track) 8:38
22-Malefic Wine (A Dark Magick Reprise) (Bonus Track) 2:07
23-Queen Of The Dead (Bonus Alternate Vox Version) 3:27
24-Death By Bewitchment (Bonus Alternate Vox Version) 4:30
25-Spin Your Head Around Backwards (Take 666) 6:25
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Claude Blais
 
Claude Blais
"Nightmare Theatre" est le premier et dernier album d`un étrange groupe qui n`a jamais existé: Exorcist !

Après la parution de "Noble Savage", le troisième album de Virgin Steele sur Cobra Records en 1985, son leader David DeFeis a du temps à perdre. Entre la composition et l`enregistrement du deuxième album de Piledriver (Stay Ugly) ainsi que de l`unique album de Original Sin (Sin will find out) et influencé par la nouvelle vague thrash metal ( Metallica, Slayer, Exodus, Megadeth et Anthrax commencent sérieusement à faire parler d`eux), DeFeis décide de mettre sur pied une toute nouvelle formation de métal extrême (faut pas oublier que nous sommes en 1986) au goût du jour: Exorcist.

L`album fut composé en trois jours dans une salle de lavage par DeFeis lui-même et son accolite Edward Pursino et ce, en plus d`être enregistré et mixé en deux jours et demi. À l`origine, le line up était composé de Jamie Locke à la basse (alias Joe O`Reilly de Virgin Steele), de Geoff Fontaine à la batterie (alias Mark Edwards de Virgin Steele), de Marc Dorian à la guitare (mieux connu sous le nom de Edward Pursino lui aussi de Virgin Steele), de Sal Gibson au chant (bassiste de PileDriver) et de David DeFeis lui-même sous le pseudonyme de "The Lion" derrière les mannettes.

Toutefois, lorsqu`est venu le temps d`enregistrer le chant, Sal Gibson refuse prétextant que les paroles écrites par DeFeis sont trop satanique (en réalité, puisse qu`il s`agit d`un album concept, celles-ci ont comme sujet l`inquisition et la chasse aux sorcières). Donc, pressé par le temps de studio, DeFeis n`a pas eu d`autre choix que d`assumer le rôle de chanteur. Par contre, les dirigeants de Cobra Records n`étant par d`accord avec se retournement de situation et ne voulant pas que le public reconnaisse DeFeis dans ce nouveau projet thrash metal, ils obliga ce dernier à adopter un deuxième pseudonyme et à modifier sa voix pour la rendre méconnaissable. De cette façon, Damian Rath, le chanteur à la voix démoniaque, était né.

Sans membre officiel (la photo apparaissant sur la couverture arrière n`était pas réellement les membres du groupe), sans publicité, sans spectacle et sans tournée promotionelle, l`album d`Exorcist est passé pratiquement inaperçu. Et puisse que de nos jours, presque tout le métal des années 80 est devenu culte, ce "Nightmare Theatre" ne fait pas exception.

Tout comme à l`époque, ce "Nightmare Theatre" a le cul entre deux chaises! Musicalement, il peut aisément plaire aux fans des premiers albums de Metallica (époque "Kill`em all"), Exodus (époque "Bonded by Blood") ou Slayer (époque "Show no mercy")! Par contre, vocalement, le tout lorgne plutôt vers un croisement entre Cronos rencontre Lemmy sur les stéroïdes et ainsi, l`album devrait plaire un peu plus aux fans de Hellhammer, Sodom (époque "In the sign of evil"), Possessed, Celtic Frost (époque "Morbid Tales"), Razor ou Destruction (période "Sentence of Death"). En bref, si Lucifer était un chanteur, il aurait la voix de Damian Rath!!

Bizarrement, l`album pourrait aussi intéresser les admirateurs inconditionels de Virgin Steele prêt à découvrir une nouvelle facette insoupsonnée de leur idole, car ceux-ci ne seraient pas totalement en terrain inconnu, puisse que DeFeis a déjà, par le passé, emprunté quelques idées à Exorcist. Ainsi, la pièce "Call of the Exorcist" est devenu "Fire of ecstasy" sur la deuxième acte de "The House of Atreus" tandis que "Black Mass" et "Queen of the Dead" sont littéralement devenu deux des trois seules bonnes chansons de l`opus "Noctures of Hellfire and Damnation"!!

On remercie grandement High Roller Records d`enfin nous offrir cette réédition officielle pour la première fois en trente ans. Cette édition de luxe comprend deux cds avec trois versions différentes de l`album. Il contient la version "The Father" remasterisé par Patrick Engel et qui se veut être une version plus sale, plus sombre et plus gutturale de l`album; Vient ensuite la version "The Son" remasterisé par David DeFeis (qui est sans doute la version qui se rapproche le plus de l`originale) et, finalement, pour terminer cette lugubre sainte trinité, la version "The Unholy Spirit" qui est une nouvelle version de l`opus pour lequel DeFeis a réenregistré de nombreuses lignes de chant, modifié des paroles et ajouté de nouveaux solos de guitares en plus de remixer et remasteriser totalement l`album dans son studio personnel à partir des bandes originales. Pour les fans qui, comme moi, ont connu l`album à l`époque, ça nous permet de le redécouvrir sous un tout nouveau jour. Un achat absolument essentiel pour les fans de ce classique. Quelques chansons bonis y ont été ajoutées, mais plusieurs de ces inédits sonnent même comme des fonds de tiroirs de Virgin Steele!! Sans grande intérêt!!

Toutefois, je ne vous raconterai pas d`histoire, Exorcist est pour les fans de "thrash old school" qui ne recherchent pas l`innovation!! Aucunement novateur, mais terriblement efficace!! Neuf titres sur quinze sont de véritables pépites thrash/speed metal, une masse de métal pur! Cinq des six autres titres sont des interludes (de 20 à 50 secondes) qui font le liens entre certaines chansons pour appuyer l`histoire que nous éructe diaboliquement Damian Rath tandis que le titre restant (Megawatt mayhem) est un solo de guitare apocalyptique d`un peu plus d`une minute gracieuseté d`Edward Pursino (oups! Pardon! Marc Dorian!).

Vous êtes adepte de thrash/speed metal bien exécuté? fervants admirateurs de riffs tranchants? adorateurs de quelques solos de guitares ravageurs? et vous avez un penchant pour les voix démoniaques d`outre-tombe? Alors ce "Nightmare Theatre" sera certainement une découverte intéressante pour vous! Par contre, pour les autres, je me contenterai de citer les paroles que crache poétiquement Damian Rath sur la chanson "Burnt Offerings": "Die! Bastard! And let`s Satan fuck you"!



  Note de MU : 9.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau