Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Hidalgo
Album: Infragilis
Avant de commencer ma critique sur ce le très talentueux musicien qu’est Gabriel Hidalgo je désire vous faire par de la manière, un peu hasardeuse, dont j’ai pu connaître ce dernier. D’abord et avant...
Groupe: Spasme
Album: Deep Inside
Spasme est un groupe de death metal technique de Val D’or formé en 1994 et établi à Montréal en 1997. Le groupe est composé de Mathieu Marcotte (maintenant dans Augury) à la guitare, Yan-Andre...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: AHOLA
 Album: Tug Of War (2014)
Note:
9.5/10
Style : Heavy Metal / Hard Rock

Compagnie : Playground Music

Format : CD

Liste des pistes :

01. The End of the Line 4:30
02. Road of Creation 5:16
03. Tug of War 4:02
04. On the Run 3:18
05. Still Metal 4:03
06. Rock'n'Roll 3:48
07. One Among the Crowd 4:28
08. The Final Incantation 5:19
09. The Will You Always Had 3:16
10. I Need You 4:30
11. Dog 4:21
12. Age of Hubris 3:29
13. Beerland 2 2:24
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Deux ans après la sortie de sa première offrande, "Stoneface", le groupe heavy metal/hard rock finnois AHOLA est de retour avec son nouvel album "Tug Of War" à la fin du mois de mars via Playground Music. En plus de Jarkko Ahola au chant et à la guitare, vous pouvez également y entendre Jari Laitinen (basse), Antti Mäkelä (batterie) et Antti Karhumaa (guitare). Dès les premiers titres, vous allez remarquer assez rapidement qu'il y a une différence marquée entre les styles musicaux des deux albums. Sur "Stoneface", AHOLA nous offrait surtout de bonnes mélodies tirées du rock des années 70 et 80, ainsi que certains éléments metal. Quelles sont les influences sur le nouvel album 'Tug Of War' ?

Cette fois, AHOLA exploite beaucoup plus le thème et le style pûrement metal, mais sa touche rock demeure omniprésente. L'album précédent a été l'un de mes disques préférés en 2012, alors nous allons faire un petit survol de chacun des titres. Le disque débute avec la chanson rock "The End of The Line", qui continue sur la ligne directrice de "Stoneface". L'accent est mis sur un bon mid-tempo et style de chant rock dont seul Jarkko Ahola en possède la recette. D'ailleurs, "Road of Creation" contient aussi ces éléments "old-school" avec un rythme me rappellant la marque de commerce de Black Sabbath dans le refrain principal. Vous savez cette "lourdeur" inspirée du doom/stoner rock ?

Ensuite, l'album se poursuit avec la pièce-titre "Tug of War" inspirée de la musique rock progressive nord-américaine, tout en nous proposant une puissance hard rock à l'européenne haute en couleur. Sur le titre "On The Run", le groupe se dirige vers une sonorité rock/metal plus moderne. À partir de ce moment, nous remarquons à quel point Antti Karhumaa fait un travail exceptionnel sur cette nouvelle sortie. Les solos sont rapides et accrocheurs et je crois que c'est cet élément qui apporte un élément de surprise supplémentaire. Cette impression est confirmée avec l'hymne "Still Metal" et toutes ces influences tirées du heavy metal. Les choeurs apportent de la profondeur au titre et nous avons le sentiment que le groupe tient à prouver que sa passion du metal ne s'est jamais éteinte. Par contre, le rock est à l'honneur sur "Rock N' Roll" et quoi de mieux que de débuter avec une sonorité à la AC/DC-Airbourne ? Heavy et énergique, elle est la pièce cachée du nouvel album. Lorsque AHOLA insère le mot rock sur l'un des ses titres, il semble toujours livrer la marchandise, comme c'était le cas avec l'excellente "As Long As I Live (Rock’n’Roll Is Not Dead)" de "Stoneface".

Au milieu de l'album, il change totalement de registre avec "One Among The Crowd" avec sa connotation sentimentale. En plus de la guitare acoustique, Jarkko Ahola utilise la diversité de son chant à de nombreux niveaux à travers une atmosphère mélancolique. Si vous aimez les prestations de Jarkko Ahola en solo, il s'agira de votre coup de coeur. Encore une fois, la production est efficace et les membres ont fait un travail de maître pour créer cette ambiance. Vous risquez d'être légèrement déstabilisé lors de l'écoute de la chanson "The Final Incantation". Il s'agit d'un condensé de tous les styles proposés par AHOLA et il y a aussi quelques expérimentations, dont une touche pratiquement indienne/orientale à la guitare.

Néanmoins, il retourne rapidement à ses habitudes rock sur "The Will You Always Had". Elle est intéressante, mais elle ne se démarque pas vraiment des autres. Avec "I Need You", les élans mélodiques aux guitares se succèdent et la présence, encore une fois, des back vocal s'avère efficace et lui donnent une dimension plus 80s. Ce n'est pas un secret, Jarkko Ahola est un grand fan de Led Zeppelin et nous pouvions déjà le constater sur "Stoneface". Donc, je crois que le clin d'oeil à "Black Dog" de Led Zep sur sa chanson "Dog" ne doit pas être le fruit du hasard. Cette comparaison est surtout valide pour la première minute.

Pour terminer "Tug of War", "Age of Hubris" fait appel au style power/heavy metal finnois dans toute sa splendeur. La double-caisse n'est pas assez rapide pour être vraiment considérée comme du power metal, mais au niveau musical, les fans de ce style devraient apprécier. La dernière chanson et non la moindre, la seconde partie de "Beerland" ("Beerland 2"). Sur "Stoneface", la première partie se situait en deuxième place sur le disque et je trouvais qu'elle brisait un peu le rythme. Cette fois-ci, elle se situe en dernier et c'est également un morceau instrumental très relaxant à la guitare acoustique.

En général, AHOLA nous propose, avec la sortie de "Tug Of War", un autre bon album. À l'aide de sonorités plus modernes, sans négliger pour autant son style rock old-school et une plus forte présence du metal, le groupe semble trouver de plus en plus sa propre identité. Personnellement, je trouve les passages aux guitares beaucoup plus solides et mémorables. Une sortie à ne pas manquer pour les fans de rock, hard rock et de metal.

Meilleurs titres: On The Run, Still Metal, Rock' N' Roll, One Among The Crowd, Dog, Tug Of War

Pour commander l'album: http://www.recordshopx.com/artist/ahola/
Facebook Officiel AHOLA: https://www.facebook.com/aholaband
J. Ahola Fan Base: https://www.facebook.com/AholaStreetTeam

)


  Note de MU : 9.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau