Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Rage
Album: Speak of the Dead
Rage est un groupe qui roule sa business depuis longtemps et qui a pu se forger une bonne réputation au sein de la scène metal. La formation est, cependant, toujours restée un peu dans l'ombre....
Groupe: Ari Koivunen
Album: Becoming
Résumé en quelques mots: "Vainqueur en 2007 de Idols en Finlande - l'équivalent de Star Académie -, power metal/heavy rock, trop de mid-tempo." Avec le temps, on peut constater à quel point la...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Windhand
 Album: Soma (2013)
Note:
8.5/10
Style : Stoner

Compagnie : Relapse

Format : CD

Liste des pistes :

01 – Orchard
02 – Woodbine
03 – Feral Bones
04 – Evergreen
05 – Cassock
06 – Boleskine
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Tu risques de faire un méchant saut en écoutant du Windhand. De un, c’est plutôt excellent et de deux, c’est une fille qui chante ! Mais elle ne sonne pas comme une cantatrice à la Nightwish, une fille fâchée comme In this Moment ou comme une punkette qui tente d’émuler Joan Jett. Non, car Dorthia Cottrell chante plus comme un nuage de substances illicites, une voix vaporeuse qui te fait croire que c’est noël à chaque heure étant donné que c’est fumeux, énigmatique voire nébuleux.

Avec cet atout dans leur manche, ce groupe épate d’emblée. Avec une sonorité plutôt apocalyptique, doom avec les effluves stoner, c’est donc avec ta zigoune au coin du bec et ta p’tite tiède entre les deux cuisses que tu te dois d’accueillir le groupe. Floue et flottante, la musique du groupe est très axée sur le fuzz comme sur Woodbine qui semble avoir la même distorsion que sur les albums de Type O Negative. En usant d’une guitare sèche, Evergreen casse la dynamique qui était présente depuis le début, question de dérouter l’auditeur.

Ensuite, la tornade de fuzz reprend de plus belle sur Cassock qui, pendant près de 15 minutes, use de tous les charmes possible pour nous convaincre de continuer l’écoute de l’album. Que ce soit le solo magistral ou les changements au niveau harmonique comme si un nouveau trou venait de s’ouvrir en enfer, chaque élément semble à sa place dans la musique du groupe.

La dernière pièce du groupe sur l’album est plutôt abondante avec son chronomètre de 30 minutes. Coulée dans le même moule que la précédente, Boleskine est elle aussi prophétique dans sa livraison sonique car nous pouvons ressentir que l’effroyable descente en enfer ne s’arrête pas mais plutôt, se poursuit à un rythme plutôt… alangui.

Pour tes hochements de tête, c’est parfait !

www.facebook.com/WindhandVA




  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau