Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: HammerFall
Album: Legacy of Kings
Il y a quelques années, en 1993 , le guitariste Oscar Fredrick Dronjak créait Hammerfall à sa sortie du groupe de Death Metal Ceremonial Oath. La formation du groupe se fit à l'aide de membres...
Groupe:
Album:
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Death Angel
 Album: The Dream Calls For Blood (2013)
Note:
8.0/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

Left For Dead
Son of the Morning
Fallen
The Dream Calls for Blood
Succubus
Execution - Don't Save Me
Caster Of Shame
Detonate
Empty
Territorial Instinct/Bloodlust
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
En général, lorsqu’un groupe effectue un retour, c’est un album, une tournée pour aller avec et après, la formation peut continuer de rouler sur le vieux matériel sans sortir de nouvelles galettes ou bien continuer de sortir du matériel pertinent. Comme Death Angel qui est de retour sur le marché depuis déjà 10 ans après une absence de… 10 ans, vous me suivez avec ce calcul mathématique ? La formation de San Francisco vient de nous prouver, sur ce nouveau disque, que les vieux routiers de la scène ont encore plus d’un tournevis dans leur coffre à outils en métal, aucunement rouillé.

Thrash métal de qualité hors pair qui préconise le jeu de la précision de chaque membre du groupe sans négliger l’élément essentiel qui a toujours fait la force du groupe : des chansons adéquates, habiles et intéressantes qui ne se contentent pas uniquement de rentrer au poste pour le fait d’aller rapidement mais plutôt de challenger l’auditeur vers une panoplie de couches musicales exécutés de mains de maîtres car Death Angel propose encore du grand art métallique. Quand j’ai entendu Son of the Morning pour la première fois, je fus projeté vers l’an 1987 grâce au cri plutôt outrageusement aigu de Mark Osegueda qui se mêle aisément, par la suite, aux guitares sur cette célébration métallique qui se veut plus lugubre que ce que le groupe présente habituellement. Execution / Don't Save Me est un doublé en tant que tel car la partie initiale du nom d’Execution est une portion musicale à la guitare acoustique qui vient séparer l’album en deux parties distinctes. Calme et apaisante, cette parcelle musicale se retrouve dans la deuxième partie du nom de Don’t Save Me, ritournelle rapide plutôt cadencée. Les chansons Detonate et Territorial Instinct / Bloodlust offrent elles aussi ce même genre de modèle aux antipodes avec une introduction plutôt détendue pour se retrouver dans un festival métallique à forte dénivellation.

Cette marche métallisée ne prend pas de répit, c’est constant et punitif comme album, un peu à l’image de sa pochette qui nous montre des loups à la recherche de chair fraîche. Le groupe a faim et celle-ci demeure insatiable, surtout lorsque tu te ramasses sur ce festival de riffs colorés qu’est Empty, la pièce titre ou avec Fallen.

En fin de compte, chaque chanson mérite que tu y jettes l’oreille, surtout si cette dernière est généreusement sanguinolente !

www.deathangel.us/




  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau